background preloader

Les philosophes des Lumières

Facebook Twitter

Jean le Rond d'Alembert. « Jean le Rond d'Alembert » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Jean Le Rond d'Alembert (né le 16 novembre 1717 à Paris et mort le 29 octobre 1783 dans la même ville), fait partie des savants de l'époque des Lumières : il est à la fois philosophe, mathématicien, physicien et géomètre.

Jean le Rond d'Alembert

Il participe avec Diderot à la création de l'Encyclopédie, ensemble de livres qui veut rassembler tout le savoir de son époque. Un enfant abandonné[modifier | modifier le wikicode] Jean Le Rond d'Alembert. Mathématicien et philosophe français (Paris 1717-Paris 1783). 1.

Jean Le Rond d'Alembert

Enfance et formation de d'Alembert Le 16 novembre 1717, on recueille sur les marches de l'église Saint-Jean-le-Rond, dans le cloître Notre-Dame, un nouveau-né abandonné dans une boîte de sapin. Porté à l'hospice des Enfants-Trouvés et baptisé sous un nom qui rappelle le lieu de sa découverte, il est ensuite confié à la femme d'un pauvre vitrier. Biographie de Jean Le Rond d'Alembert. Biographie de Jean le Rond d'Alembert. Fils naturel de la marquise de Tencin, qui l’«exposa» dès sa naissance sur le parvis de l'église de Saint-Jean-le-Rond, et du chevalier Destouches qui lui versera plus tard une pension annuelle, d'Alembert est élevé par la femme d'un artisan vitrier, chez qui il vivra pendant quarante-huit ans.

Biographie de Jean le Rond d'Alembert

Il se révèle, très jeune, exceptionnellement doué pour les mathématiques. Bachelier ès arts à dix- huit ans, il entre à vingt-quatre ans, après des études de droit et de médecine, à l’Académie des sciences comme «associé astronome adjoint». Ses travaux en mathématiques et en physique, son Traité de dynamique (1743), qui ouvre la voie au développement de la mécanique rationnelle, lui valent une réputation européenne. En 1746, il gagne le concours de l’Académie de Berlin avec ses Réflexions sur la cause générale des vents. Il s’intéresse également à la musique et s'acquiert la réputation de théoricien de l' oeuvre de Rameau.

BNF ESSENTIELS. « Un poète, c'est de Voltaire, et puis qui encore ?

BNF ESSENTIELS

De Voltaire ; et le troisième ? De Voltaire ; et le quatrième ? Voltaire. "Si vous avez deux religions chez vous, elles se couperont la gorge ; si vous en avez trente, elles vivront en paix.

Voltaire

" Écrivain français, auteur de poèmes, de récits, de tragédies, d’ouvrages historiques et philosophiques, Voltaire combat le cléricalisme et l’intolérance religieuse, et défend le droit des hommes au bonheur. La célèbre formule conclut les lettres de Voltaire au fidèle Damilaville (1723-1768) à l’époque de l’affaire Calas. Pour le philosophe, "l’Infâme", désigne aussi bien les calvinistes que les catholiques : n’a-t-il pas été en butte aux tracasseries du consistoire de Genève à propos des représentations théâtrales des Délices ? Et le sort du pasteur Rochette, pendu à Toulouse en février 1762, ne l’a pas particulièrement ému. Pourtant il a pris fait et cause, après un examen attentif des faits, pour la "malheureuse famille Calas", victime emblématique d’un fanatisme qu’il n’a cessé de dénoncer depuis son séjour en Angleterre.

François Marie Arouet dit Voltaire. Écrivain français (Paris 1694-Paris 1778).

François Marie Arouet dit Voltaire

Voltaire, l’un des philosophes des Lumières les plus importants, a connu une vie mouvementée marquée par l’engagement au service de la liberté. Travailleur infatigable et prolixe, il laisse une œuvre considérable et très variée qui touche à tous les domaines, renouvèle le genre historique et donne au conte ses lettres de noblesse. Voltaire. Voltaire d'après un portrait de Maurice Quentin de La Tour (détail).

Voltaire

Voltaire (de son vrai nom : François Marie Arouet) est un philosophe, un écrivain et un auteur dramatique français du siècle des Lumières (XVIIIe siècle), né le 21 novembre 1694 à Paris et mort le 30 mai 1778, dans la même ville. Il diffuse ses idées philosophiques à travers des poèmes, des contes (Candide, Micromégas, L'Ingénu, Zadig), des essais historiques (Le Siècle de Louis XIV), des pièces de théâtre ou encore son Dictionnaire philosophique. BiographieModifier Issu de la bourgeoisie parisienne, il est formé par des jésuites qui lui donnent un enseignement solide et il prend goût à la littérature et à la poésie.

Montesquieu. Montesquieu (de son nom complet Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu), né le 18 janvier 1689 à la Brède (Gironde) dans une famille de magistrats de Bordeaux et mort à Paris le 10 février 1755, est un philosophe français du Siècle des Lumières.

Montesquieu

Il fut élu à l'Académie française en 1727. Son Idée Clé[modifier | modifier le wikicode] Montesquieu a écrit : " Pour avoir un état harmonieux il faut que le pouvoir soit géré par les trois instances distincts (l'assemblé) c'est-à-dire : le pouvoir législatif , pour la gestion des lois, le pouvoir exécutif, pour le gouvernement et la mise en application de lois et le pouvoir judiciaire, pour la sanction des individus en cas de non-respect des lois. Ceci est important car si ces 3 pouvoirs ne fonctionnent pas séparément, le pouvoir arbitraire sera mis en place "

La philosophie de Montesquieu : Les Lois et la République. Montesquieu, philosophe du droit et de la légalité du pouvoir Charles de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu est un des philosophes politiques majeurs du siècle des Lumières.

La philosophie de Montesquieu : Les Lois et la République

Montesquieu est un des pères fondateurs de la philosophie politique (voir ses citations). Inspiré par le libéralisme de Locke autant que par Aristote ou Cicéron, Montesquieu a su décrire l’esprit de raison qui caractérise les lois. Son influence sur la pensée politique, de Rousseau à Rawls en passant par Kant, est immense. Charles de Secondat baron de La Brède et de Montesquieu. Écrivain français (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755).

Charles de Secondat baron de La Brède et de Montesquieu

Nom Charles-Louis de Secondat de La Brède, dit Montesquieu. Montesquieu. "Je suis nécessairement homme et je ne suis Français que par hasard. " Écrivain et philosophe français, Montesquieu est l'auteur des Lettres persanes et de L'Esprit des lois. On doit tenir compte de l'infinie variété des climats et des mœurs, mais la tyrannie est à condamner sous tous les cieux et l'idée de justice est commune à tous les hommes.

Observateur critique de la société de son temps. Diderot. Dans son approche méthodologique, Diderot garde de l'idéal de "l'honnête homme" le rejet de la scolastique, l'amour des idées claires, le goût des lettres, la méfiance à l'égard de toute proposition que ne garantit pas l'expérience. À l'évidence cartésienne, il préfère la certitude expérimentale. À l'esprit de système du XVIIe siècle, Diderot fait succéder l'esprit de l'Encyclopédie, qui cherche à dresser l'inventaire des connaissances humaines et à offrir "un tableau général des efforts de l'esprit humain dans tous les genres et dans tous les siècles". Denis Diderot.

Écrivain français (Langres 1713-Paris 1784). Connu de son vivant comme le maître d'œuvre de l'Encyclopédie, Denis Diderot exerça, après sa mort, une influence esthétique majeure sur les précurseurs du romantisme. Entre philosophie et littérature, roman et théâtre, il édifia une œuvre riche, complexe, originale, représentative du siècle des Lumières.

Denis Diderot. Biographie de Denis Diderot. Denis Diderot.