background preloader

Les philosophes

Facebook Twitter

Jeanne Barret. Jeanne Baré en uniforme de marin (1817).

Jeanne Barret

Jeanne Barret (ou Baré, Baret, née Barer[note 1]), née le 27 juillet 1740 à La Comelle et morte le 5 août 1807 à Saint-Aulaye (Saint-Antoine-de-Breuilh), en France, est une exploratrice et botaniste française. Elle est notamment connue pour être la première femme à avoir fait le tour du monde[1] avec l'expédition de Bougainville sur la Boudeuse et l'Étoile de 1766 à 1769[2]. Déguisée en homme, sous le nom de Jean Barret, elle s’est enrôlée comme valet et assistant du naturaliste de l’expédition, Philibert Commerson, peu de temps avant que les navires de l’expédition ne lèvent l’ancre. François Quesnay. Pour les articles homonymes, voir Quesnay.

François Quesnay

Biographie[modifier | modifier le code] Issu d'une famille modeste, son père est un petit propriétaire terrien (et non un avocat comme l'a prétendu une légende tenace[note 2],[1]). Il a onze frères et sœurs[2].

Emilie du Châtelet

Emmanuel Kant. Emmanuel Kant est un philosophe allemand, fondateur de l’« idéalisme transcendantal ».

Emmanuel Kant

Né le 22 avril 1724 à Königsberg, capitale de la Prusse Occidentale (actuellement Kaliningrad en Russie), il y est mort le 12 février 1804. Kant est l'un des grands philosophes des Lumières ; il continue à exercer, aujourd'hui encore, une influence considérable dans le monde de la philosophie. Son œuvre est centrée autour des trois Critiques, la Critique de la raison pure, la Critique de la raison pratique et la Critique de la faculté de juger, et donne lieu a des interprétations diverses et divergentes.

Biographie[modifier | modifier le wikicode] Emmanuel Kant naît dans un milieu modeste. En 1740, il entre à l'Université de Königsberg pour y étudier la théologie. En 1746, la mort de son père l’oblige à interrompre ses études. En 1781 paraît la première édition de la Critique de la raison pure, mais le livre ne rencontre pas le succès espéré par Kant. Jean-Jacques Rousseau. « Jean-Jacques Rousseau » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Jean-Jacques Rousseau est un écrivain, philosophe et musicien francophone, né le 28 juin 1712 à Genève et mort le 2 juillet 1778 (66 ans) à Ermenonville.

Jean-Jacques Rousseau

Rousseau a été un précurseur du romantisme en développant le « sentiment de la nature ». Par ses idées politiques (républicaines) et sociales (il faut combattre l'inégalité sociale), Rousseau a eu une influence considérable sur les hommes politiques qui vont faire la Révolution française. Il propose également des idées nouvelles pour l'éducation des enfants. Les cendres de Rousseau ont été transférées au Panthéon de Paris en 1794. Une jeunesse tumultueuse La mère de Rousseau meurt en accouchant de Jean-Jacques. En 1728, il a 16 ans. Pour devenir prêtre, puis il rêve d'être musicien et se rend à Lyon avec un maître de chapelle . De 1732 à 1740, il s'installe chez Madame de Warens, près de Chambéry (duché de Savoie). En 1742, il se rend à Paris. Denis Diderot.

Denis Diderot est un écrivain, philosophe et encyclopédiste né le 5 octobre 1713 à Langres et mort le 31 juillet 1784 à Paris. Son père était maître-coutelier. Il fait d'abord des études brillantes chez les jésuites. En 1728, il est inscrit au collège Louis-le-Grand à Paris. En 1732, il devient maître des Arts à la fin de ses études à l’université. . , traduit des ouvrages en anglais…). Le co-fondateur de l'Encyclopédie[modifier | modifier le wikicode] En 1746, il publie anonymement sans que personne ne sache que c'est lui un ouvrage philosophique intitulé Pensées philosophiques. Denis Diderot est directeur de L'Encyclopédie qui est un ouvrage monumental. Il a une activité intense d'écriture qui se partage entre L'Encyclopédie et son travail d'auteur et de philosophe.

La publication de l'Encyclopédie se termine en 1772 avec la parution des dernières planches. Le philosophe courtisan[modifier | modifier le wikicode] De retour à Paris, il continue son activité d'écriture. Diderot, Denis. Montesquieu. Montesquieu (de son nom complet Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu), né le 18 janvier 1689 à la Brède (Gironde) dans une famille de magistrats de Bordeaux et mort à Paris le 10 février 1755, est un philosophe et un écrivain français du Siècle des Lumières.

Montesquieu

Il a été élu à l'Académie française en 1727. Montesquieu est connu en Europe et dans le monde pour ses idées sur la séparation des trois pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire). Ses écrits ont d'ailleurs inspiré deux textes majeurs : la Constitution des États-Unis (1787) ainsi que la Constitution française (1791). Ses nombreux voyages et échanges dans le monde, lui ont permis d'observer la société dans laquelle il vivait.

Voltaire. Voltaire (de son vrai nom : François-Marie Arouet1) est un philosophe, écrivain et auteur dramatique français du siècle des Lumières (XVIIIe siècle), né le 21 novembre 1694 à Paris et mort le 30 mai 1778 (à 83 ans) dans la même ville.

Voltaire

Il diffuse ses idées philosophiques à travers des poèmes, des contes (Candide, Micromégas, L'Ingénu, Zadig), des essais historiques (Le Siècle de Louis XIV), des pièces de théâtre ou encore son Dictionnaire philosophique. Biographie[modifier | modifier le wikicode] Fils de notaire (qui est devenu par la suite conseiller du Roi), issu de la haute bourgeoisie parisienne, il est formé par des jésuites qui lui donnent un enseignement solide et il prend goût à la littérature et à la poésie. Ses débuts littéraires correspondent au commencement de ses démêlés avec un noble, il s'exile trois ans en Angleterre, dont il vante l'esprit de liberté dans les Lettres philosophiques (1734).