background preloader

ATELIERS D'ÉCRITURE (Units)

Facebook Twitter

Les ateliers d'écriture au primaire – Inspirés de la démarche des Units of Study du TCRWP. Le partage : Prendre le temps de réguler avec les élèves – L'atelier d'écriture au primaire. Un article de Patricia Forget Conseillère pédagogique à la commission scolaire des Samares C’est le jour J.

Le partage : Prendre le temps de réguler avec les élèves – L'atelier d'écriture au primaire

Assise parmi des élèves de 6e année, je participe, avec eux, à la 17e leçon d’écriture de l’unité narrative de 3e année : Écrire des histoires vraies. La leçon ayant été enseignée avec dynamisme, les élèves sont invités à aller écrire. Chacun se dirige à sa place d’écriture, tous savent ce qu’ils ont à faire. La période d’écriture tire à sa fin. Les élèves ont les yeux rivés sur le texte qu’ils ont composé quelques semaines auparavant. «Je ne peux pas croire que je n’avais pas divisé mon texte en paragraphes!» «Je n’ai mis aucun dialogue!» «Mon texte est un long résumé. «Mon début est beaucoup plus long que le cœur de mon histoire!» Je suis épatée. Les élèves sont fiers. WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème La structure de l'atelier d'écriture Un article de Martine Arpin L’atelier d’écriture a une structure fixe qui se répète chaque jour.

Dans "Matériel et organisation" Des exemples de tableaux d’ancrage – L'atelier d'écriture au primaire. Les tableaux d’ancrage sont des outils importants pour aider les élèves à se rappeler des leçons et surtout pour favoriser l’autonomie dans l’utilisation des stratégies et procédés enseignés.

Des exemples de tableaux d’ancrage – L'atelier d'écriture au primaire

Ils soutiennent la rétention et la consolidation. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter le livre « Guide pour un enseignement durable au primaire », aux éditions D’Eux (voir la référence dans la section référence du blogue). Quand on enseigne les comportements attendus… Quand on apprend à écrire des mots…une stratégie à la fois. Et doucement, plusieurs stratégies pour écrire les mots sont répertoriées sur le tableau d’ancrage. Quand on enseigne le processus d’écriture, on le reconnait à travers les différents genres littéraires enseignés: narratif, informatif et opinion.

Quand on se sert de nos tableaux pour se fixer des buts… Quand on insère des extraits de textes modèles dans nos tableaux d’ancrage… Quand on insère des textes de nos élèves… WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème. Déjà la rentrée? – L'atelier d'écriture au primaire. Un article de Martine Arpin Ça y est.

Déjà la rentrée? – L'atelier d'écriture au primaire

C’est terminé. Entre nous, mais vraiment juste entre nous, parce qu’on sait qu’on est quand même privilégié, les vacances d’été passent tellement vite! C’est déjà terminé, mais je suis tellement prête à recommencer! Plus que quelques jours… Installer les rideaux confectionnés par mon amie Annie pour rendre la classe encore plus chaleureuse, préparer les étiquettes de prénoms pour le mur de mots, les casiers, les crochets, repeindre la petite bibliothèque défraîchie, préparer les premiers bacs de livres qui attendront les élèves sur chacune des tables de la classe, installer le nouveau tapis pour le coin rassemblement… J’aime la rentrée!

Les enseignants ont, nous avons, une grande responsabilité face à ces petits (et grands) qui arriveront bientôt dans nos classes. En écriture, cela peut se traduire de plusieurs façons. Un but, c’est un objectif sur lequel il faut travailler. Ensuite, le travail commence! Alors, prêtes à commencer? Bonne rentrée! J'aime : Guide pour un enseignement durable au primaire. Enseignants du primaire 112 pages L’auteure, qui a enseigné l’atelier d’écriture dans des milliers de classe, élabore ici quatre principes qui assurent que notre enseignement adhère aux élèves : L’engagement des enfants et leur apprentissage dépendent d’un haut niveau de compréhension; quand leur compréhension s’étiole, leur attention cède la place à la distraction.

Guide pour un enseignement durable au primaire

Pour pouvoir retenir la matière, les élèves ont besoin qu’on leur enseigne ce qu’ils sont prêts à apprendre.Les enfants apprennent le mieux quand ils sont des participants actifs et qu’ils s’engagent dans leur apprentissage.