background preloader

Autorité et bienveillance

Facebook Twitter

Autorité à l'école : le basculement d'hier à aujourd'hui. Les débats d'Etat de droit enfant droits Si l'Education nationale renferme maintes réalités, l'école fait surtout penser aux élèves, professeurs, activités pédagogiques...

Autorité à l'école : le basculement d'hier à aujourd'hui

A la cantine aussi ! Et parfois au règlement intérieur, quoique sur cette question, renvoyant à celle de l'autorité à l'école, Etat de droit continuera de dénoncer la faiblesse des normes actuelles. Disons que la notion d'école est dépouillée de l'aspect administratif de ladite Education nationale (avec ses statuts, ses carrières, etc.), ce qui nous permet de recentrer le débat autour du fonctionnement pratique de l'Institution. I. Grand écart entre les écoles : autant de métiers différents Une école sans véritable autorité peut-elle être crédible ? II. L’autorité ne passera pas. 1Mon propos ne sera ni sage ni convenu.

L’autorité ne passera pas

Parce que je pense que précisément, sur cette thématique de l’autorité à l’école, les propos tenus sont trop souvent apprêtés, s’efforçant de minimiser les difficiles situations et questions auxquelles les enseignants sont confrontés au quotidien. Ils ne seront pas sages parce que je vais examiner la question du côté des pédagogues, or les pédagogues sont rarement sages, justement parce qu’ils se mettent en demeure de pratiquer autrement dans la classe. Ils ne seront pas convenus, parce que, sur cette question de l’autorité dans la pratique de la classe, la tentation est forte de recourir à la baguette magique de l’autorité pour aplanir les difficultés rencontrées dans l’apprentissage. 2L’autorité ne passera pas.

REE HS 8. L’autorité à l’École : relire Hannah Arendt. Qu’on s’imagine un professeur de philosophie postulant pour un poste de formateur en IUFM ( Institut universitaire de formation des maîtres).

L’autorité à l’École : relire Hannah Arendt

Après avoir constitué un dossier et passé une première sélection, le voici convoqué et invité à présenter, face à une commission, sa conception de l’enseignement. Au lieu d’un cours de philosophie, il présente un cours de voile centré sur la manœuvre de la réduction de voilure sur un voilier habitable. La commission est enchantée.

Il est donc recruté. Comment une telle chose est-elle possible [1] ? L’on dira que cette « pédagogie nouvelle » tire sa légitimité du besoin d’adapter les pratiques scolaires à l’objectif de la démocratisation du système éducatif. Gestion de classe et élèves difficiles. 13 trucs de gestion de classe qui instaurent le respect. Quand vient le temps de gérer sa classe, on a souvent l’habitude d’instaurer un système d’émulation ou des règles et de supporter toutes ces règles par des punitions.

13 trucs de gestion de classe qui instaurent le respect

Très vite, on apprend que ça fonctionne (du moins partiellement!) , mais cela a le vicieux défaut de devoir demander une vigilance constante de la part de l’adulte en plus de miner considérablement l’apprentissage de l’autonomie de la part des élèves. De plus, cela réduit les comportements qu’on veut voir disparaitre, sans toutefois les enrayer définitivement. Résultat : on s’épuise et on s’endort en réfléchissant sur comment on pourra mieux contrôler le lendemain… Il y a d’autres voies, moins visibles et surtout moins bruyantes (faisant partie du gain de l’autonomie de la pédagogie 3.0), mais combien plus payantes à long terme!

Voici quelques trucs que j’ai mis sur pied et que je vous invite à comparer avec vos méthodes! P.S. 1. Chaque matin, personne ne peut me déranger lorsque les élèves entrent dans la classe. 2. Stratégies pour asseoir son autorité. Autorité de l'enseignant, autonomie de l'élève. Bernard Lebrun Qu'un enseignant ait besoin d'avoir de l'autorité est une idée admise par tous.

Autorité de l'enseignant, autonomie de l'élève

Réfléchir à ce qui fonde cette autorité renvoie immanquablement à la question du rôle d'un enseignant au sein du système éducatif, à ses devoirs.L'autorité est conçue ici comme le pouvoir d'obtenir, sans recours à la contrainte physique, un certain comportement de la part de ceux qui lui sont soumis. Dans le contexte scolaire, l'autorité instaure donc un rapport d'obéissance entre le professeur qui en est la source et l'élève dont elle influence la conduite. Quels éléments autorisent un enseignant à exiger cette obéissance ? L'autorité à l'école : à restaurer ou à instaurer - 27.

Pourquoi et comment restaurer l'autorité à l'école ? (par V. Blanc-Blanchard) - Mezetulle. Blog-archives de Catherine Kintzler. Pourquoi et comment restaurer l'autorité à l'école ?

Pourquoi et comment restaurer l'autorité à l'école ? (par V. Blanc-Blanchard) - Mezetulle. Blog-archives de Catherine Kintzler

Par Véronique Blanc-Blanchard En ligne le 24 juin 2013 Article paru dans La Quinzaine Universitaire du SNALC numéro 1358, repris ici avec l'aimable autorisation de ce périodique, et les remerciements de Mezetulle. Incivilités, insultes, menaces, calomnies, voire violences physiques — tel est le lot ordinaire des enseignants.

ENSEIGNEMENT et BIENVEILLANCE : comment les concilier ? Un lecteur m’a récemment fait part de ses doutes à transposer les principes de l’éducation bienveillante dans une relation enseignant/ élèves.

ENSEIGNEMENT et BIENVEILLANCE : comment les concilier ?

Je me suis donc dit que c’était l’occasion de consacrer un article sur l’enseignement et la bienveillance. Je ne prétends pas à l’exhaustivité des sources et ressources mais je vous propose cet article comme point de départ. Chez Carl Rogers Dans son livre Liberté pour apprendre, Carl Rogers estime que 3 qualités sont indispensables aux enseignants : Une école bienveillante. Discipline scolaire - Comment établir le contrôle dès les premiers jours. 1- Comment établir le contrôle dès les premiers jours : - La salle de classe doit être attrayante et bien organisée - La liste des règlements de classe doit être visible au tableau d'affiche.

Discipline scolaire - Comment établir le contrôle dès les premiers jours

Relisez cette liste avec les élèves. . - Le nom des élèves doit être collé sur leur pupitre et sur leur crochet dans le vestiaire. . - Soyez "sur-préparé" le premier jour. 2- Remarques d'ouverture qui établissent votre autorité - Utilisez des phrases courtes, concises, précises. 3- Le premier matin - Établissez l'ordre dès l'entrée en classe Ex: Dites aux élèves: " Accrochez votre linge, entrez immédiatement en classe.

Comment concilier éducation bienveillante en classe et autorité. Bonjour à tous, Pour cette nouvelle chronique je vais m’attarder sur un sujet qui me passionne depuis quelques années : l’ éducation bienveillante à l’égard de chaque enfant et la façon de la concilier avec le « cadre de l’école » et l’autorité (sans autoritarisme) qui va avec.

Comment concilier éducation bienveillante en classe et autorité

Tout d’abord il convient de définir ce qu’est une éducation bienveillante surtout du point de vue d’un professeur. L’éducation bienveillante: regarder l’élève comme un humain Elle nécessite patience, compréhension, écoute active, dialogue et une infinie souplesse dans sa manière notamment de pratiquer son autorité. Si on parlait sérieusement d’autorité. Certains candidats aux primaires prônent le retour de l’uniforme à l’école, d’autres voudraient “retrouver” l’autorité à l’école via le vouvoiement, le fait de se lever quand le professeur entre en classe ou même pourquoi pas avec le lever du drapeau !

Si on parlait sérieusement d’autorité

La question de l’autorité en général, et de l’autorité à l’école en particulier, est une question sérieuse, complexe, qui évolue dans le temps et ne supporte pas les soi-disant solutions simplistes issues d’un “âge d’or” qui n’a même jamais existé. L’autorité n’est pas un élément “hors sol” qui serait présent naturellement moyennant quelques conditions simples “de surface” mais qui se construit dans les rapports entre individus en lien avec la formation du citoyen. Nous regrettons que la dynamique des groupes et la question de l’autorité ne soient que très rarement abordées dans la formation des enseignants, comme si cela relevait de l’évidence !

Photo : Pixabay CC0 Public Domain. Dossier_autorite. La Discipline Positive arrive en Suisse Romande. Des cours de solidarité et de gentillesse à l'école primaire, trois pays donnent l'exemple. EDUCATION - Les cours d'empathie et de gentillesse font leur entrée dans les écoles primaires. Au Danemark, ils sont désormais obligatoires pour les 6-16 ans. Et dans d'autres pays, ces enseignements existent depuis un bon moment. En Russie, depuis près d'une douzaine d'années, des cours de gentillesse sont dispensés dans les écoles moscovites. Aux Pays-Bas, des ateliers d'entraide entre grands et petits de la même école sont mis en place. Voilà des applications concrètes des bienfaits de l'empathie, qui ont été démontrés dès 2002, dans une étude scientifique démontrant que les enfants attentifs à autrui étaient meilleurs à l'école. Une étude datant de 2010 réalisée sur 14.000 collégiens américains, démontrait qu'ils étaient moins empathiques - capables de se mettre à la place d'autrui, de percevoir ce qu'il ressent, résume Larousse - que les enfants ayant grandi dans les années 1980 et 1990. • Danemark L'information a fait le tour des réseaux sociaux depuis la fin du mois d'août.

. • Russie.