background preloader

Expliquer le féminisme aux hommes

Facebook Twitter

Le mythe du privilège féminin et pourquoi vos male tears me fatiguent. On a cru parfois l’entendre, euphémisme pour dire qu’on nous en rebat les oreilles en permanence: Poire le Nice Guy veut plein de choses.

Le mythe du privilège féminin et pourquoi vos male tears me fatiguent

Du sexe, de l’affection, du sexe, des relations, du sexe, de la reconnaissance, du sexe. Pour le Nice guy, les femmes n’ont qu’à claquer des doigts pour obtenir tout cela, et en quantité illimitée. Everyday Sexism In Just 9 Illustrations. From "leaning in" to "having it all," it can sometimes be hard to keep track of where we have and haven't made progress when it comes to gender roles.

Everyday Sexism In Just 9 Illustrations

A new project however, simplifies everyday gender stereotypes, making it impossible to ignore their negative implications. A new book from Taschen titled Man Meets Woman, features simple green and pink pictograms by Beijing-born, Berlin-based designer Yang Liu that examine modern gender roles. The 38-year-old uses minimalist imagery to illustrate a complex culture of gender stereotyping. The end result is an effective commentary on everyday sexism found in the workplace, during parenthood and even in the bedroom. "Women today are trying very hard to fight against [these] stereotypes, which is a very important process on the way to reach the equality between the genders. In her introduction, Liu encourages readers to look past what may be accepted as the norm and prompts them to question where these gender stereotypes come from.

Marre de parler de féminisme aux hommes. Un texte d’Anne Theriault, posté le 15 mars sur son blog « The Belle Jar ». « J’en ai marre de parler de féminisme aux hommes.

Marre de parler de féminisme aux hommes

Je sais que je ne suis pas censée dire ça. Je sais qu’en bonne petite féministe de la troisième vague, je suis censée vous expliquer gentiment à quel point j’aime et j’estime les hommes. Je suis censée faire état du mari avec qui je vis depuis cinq ans, de mon fils, de tous mes amis et parents de sexe masculin, et les exhiber fièrement comme une sorte de médaille du mérite, comme preuve que je ne hais pas les hommes. Violence is violence. Je vois régulièrement passer depuis quelques temps une vidéo britannique sur les hommes battus, sur les violences domestiques contre les hommes, qui seraient sous-estimées par rapport aux violences contre les femmes : Cette vidéo est accompagnée de cette légende : En caméra cachée, un couple se dispute en pleine rue au Royaume-Uni.

Violence is violence

L’homme va se montrer menaçant avec sa copine et les passants vont alors venir s’interposer et lui demander de se calmer. Le blog de Mirion Malle: Barbie versus Musclor, ou l'allégorie de la mauvaise foi. Voilà l'article de la semaine, encore avec du retard, arg, pardon !

le blog de Mirion Malle: Barbie versus Musclor, ou l'allégorie de la mauvaise foi

Le sexisme anti-hommes... et pourquoi il n'existe pas. « Sexisme anti-hommes », « sexisme inversé » (s’il est « inversé », on reconnaît dans quel sens fonctionne le sexisme « normal » !) , « misandrie »… Vous avez sans doute déjà entendu ces expressions, dans un raisonnement honnête ou pour contourner de manière fort pratique le problème de la misogynie. 5 Things More Likely To Happen To You Than Being Falsely Accused Of Rape. Vous aussi z’avez des privilèges! À quoi sert la journée internationale de l’homme ? C’est complètement dingue.

À quoi sert la journée internationale de l’homme ?

On en apprend tous les jours. Y a le lot des bonnes surprises, qui vous donnent la niaque pour la journée, mais y a aussi le contrecoup parce qu’on choisit pas toujours ce qu’on apprend. C’est comme ça. Eduquer oui mais pourquoi ? Comment le féminisme nuit aux hommes – Micah J. Murray. Hier quelqu’un sur Facebook m’a dit que le féminisme élevait les femmes aux dépens des hommes, que son projet de légitimer les premières visait à émasculer ces derniers.

Comment le féminisme nuit aux hommes – Micah J. Murray

Il avait raison. Ce texte est une traduction littérale de l’article de Micah J. Murray publié sur son blog Redemption Pictures et sur le site du Huffington Post "How Feminism Hurts Men" que nous publions avec l’autorisation de son auteur. Nous avons décidé de le traduire afin de le rendre accessible au public francophone non-anglophone et suivant le même genre d’initiative réalisée avec l’article de Laurie Penny "I was A Manic Pixie Dream Girl". La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation (Première partie) Contrairement à l’impression première que l’on a, la conversation n’est pas une activité à laquelle on se livre spontanément ou inconsciemment.

La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation (Première partie)

Il s’agit d’une activité structurée, ne serait-ce que par son ouverture, ses séquences et sa fermeture, et elle a besoin d’être gérée par les participant-e-s. Nous parlerons indifféremment de conversations, de dialogues ou de discussions pour faire référence à tout échange oral. Nous les caractériserons par le fait qu’aucun scénario n’en a été fixé à l’avance et que ces conversations sont en principe égalitaires, à la différence des entretiens dirigés, des cérémonies ou des débats.