Observatoire pratiques net & médias

Facebook Twitter
L'actualité des médias sociaux en chiffres L'actualité des médias sociaux en chiffres Connaître l’actualité des réseaux sociaux c’est bien… et c’est encore mieux quand c’est chiffré ! Ces derniers jours, les informations ont été nombreuses, notamment pour Instagram, Mashable, Foursquare, Apple et Facebook. Certains annoncent une explosion de leur nombre d’utilisateurs, quand d’autres sont (peut-être) sur le point d’être rachetés pour des sommes astronomiques.
[Infographie] Que se passe-t-il chaque jour sur internet ?
Pour le JDN, Comscore a dressé la liste des 30 domaines les plus visités en Europe. Voici le classement de février 2014. Si le classement des 30 domaines les plus visités en Europe semblait s'être figé au cours des mois précédent, le mois de février a largement redessiné la carte des groupes les plus importants en termes d'audience, selon Comscore. C'est ainsi Youtube qui profite de ce mois traditionnellement baissier pour piquer la tête à Facebook. L'audience des sites en Europe en janvier 2012 L'audience des sites en Europe en janvier 2012
Une minute sur 5 : c'est désormais le temps que passent les internautes sur les réseaux sociaux, selon un livre blanc du cabinet d’études Comscore en date du 21 décembre dernier. La nouvelle ne surprendra personne : le web est de plus en plus social. Mais ce que donne à voir cette photographie des usages d'internet à travers le monde, c'est avant tout l'explosion de ces pratiques : dans chaque pays, plus de la moitié des internautes utilise maintenant les médias sociaux. En moyenne, ils sont même 82% à surfer sur la vague, contre 56% en 2007 – ce qui représente tout de même 1,2 milliard d'individus, alors qu'ils étaient moins de 500 millions il y a quatre ans. Succès planétaire donc. Mais se connecte-t-on à ses amis de la même manière à Rio, à Pékin ou ailleurs ? « It's a social world » - ce monde est social « It's a social world » - ce monde est social
L’audience de la vidéo sur Internet en France - décembre 2011
L’audience de la vidéo sur Internet en France L’audience de la vidéo sur Internet en France Mediamétrie vient de révéler les chiffres d'une enquête sur l'audience de la vidéo sur Internet en France. En décembre 2011, la barre des 30 millions de vidéonautes est franchie (30,3 millions), soit 2,4 millions de vidéonautes en plus par rapport à septembre 2011, mois des premiers résultats officiels. En 4 mois, le nombre de vidéonautes a progressé de 8,5 %, et celui d’utilisateurs du web de 2,3 %. Ainsi, en décembre 2011, 3 utilisateurs sur 4 - 75% de l’audience internet - ont regardé au moins une vidéo au cours du mois (versus 70,7 % en septembre 2011). Au cours du mois de décembre 2011, les vidéonautes ont consacré en moyenne 3 heures et 19 minutes à regarder des vidéos sur Internet, chacun ayant consommé 74 vidéos contre 64 en septembre 2011, soit 10 vidéos par personne en plus en 4 mois.
Le shopping, pour les Français, est un acte de plaisir. Ils adorent acheter des produits de culture et de loisir, de même que des cadeaux. Le consommateur français est impulsif et achète fréquemment. Néanmoins, une récente étude démontre que les habitudes de consommation deviennent plus conservatrices après la crise de 2008-2009. Les Français ont conscience que cette crise aura un impact sur le long terme et plusieurs sont pessimistes face à l’avenir. Habitudes de consommation des Français Habitudes de consommation des Français
Comme dit dans un billet précédent, la campagne présidentielle semble être un terrain de jeu parfait pour les prestataires en e-réputation. Ayant un après-midi à tuer ce weekend, j’ai décidé de réaliser mon propre observatoire en couplant Twitter et Infomous. Vu le temps qui a été consacré à la réalisation de cet observatoire, vous vous doutez qu’il faut plus le prendre comme un échantillon des possibilités de l’outil; un exemple plus ludique que réellement professionnel. Néanmoins, au bout de 2 jours de suivi, je dois dire que le résultat est tellement bluffant que cette précision en deviendrait presque nécessaire. Fabriquer son observatoire Twitter avec Infomous

Fabriquer son observatoire Twitter avec Infomous

Guide2007.pdf (Objet application/pdf)

Guide2007.pdf (Objet application/pdf) Au sein du ministère de la Culture et de la Communication, la direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC) définit, coordonne et évalue la politique de l’État en faveur du développement du pluralisme des médias, de l’industrie publicitaire, de l’ensemble des services de communication au public par voie électronique, de l’industrie phonographique, du livre et de la lecture et de l’économie culturelle. Dans ce cadre, elle propose et coordonne la mise en œuvre de mesures destinées à favoriser le développement des industries culturelles, du mécénat et du marché de l’art. Elle suit les activités du Centre national du cinéma et de l’image animée. La direction générale des médias et des industries culturelles comprend : La direction générale des médias et des industries culturelles:
Au sein du ministère de la Culture et de la Communication, la direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC) définit, coordonne et évalue la politique de l’État en faveur du développement du pluralisme des médias, de l’industrie publicitaire, de l’ensemble des services de communication au public par voie électronique, de l’industrie phonographique, du livre et de la lecture et de l’économie culturelle. Dans ce cadre, elle propose et coordonne la mise en œuvre de mesures destinées à favoriser le développement des industries culturelles, du mécénat et du marché de l’art. Elle suit les activités du Centre national du cinéma et de l’image animée. La direction générale des médias et des industries culturelles comprend : La direction générale des médias et des industries culturelles:

Guide des chaînes thématiques (5ème édition)

Guide des chaînes thématiques (5ème édition)
Les usages du Web social en fonction de l'âge - Infographie et analyse Les usages du Web social en fonction de l'âge - Infographie et analyse Le web, sous la poussée des réseaux et médias sociaux, est devenu un web social. Voilà un fait que nul ne saurait contester. Le web social est le lieu virtuel de milliards d'échanges, d'interactions. Les enjeux associés sont considérables: sur le plan sociologique, sur le plan psychologique, sur le plan anthropologique même, sur le plan économique, sur le plan politique, etc. Il n'y a plus un seul compartiment, plus une seule dimension de notre existence qui ne soit affectée par le web social, tout simplement parce que nous sommes de plus en plus nombreux, des milliards, à être des internautes en interaction permanente, en tant qu'individus, ou en tant qu'organisations (entreprises, collectivités, organismes de formation, Etats, associations, etc).

Médiamétrie, Mesure d'audience Télévision, Radio, Cinéma, Internet, études médias audiovisuels

Communiqués À l’heure de la multiplication des écrans, les internautes exploitent cette diversité pour jouer en ligne. L’étude WEB Observatoire révèle qu’au 3ème trimestre 2013 plus d’1 internaute sur 2 a joué sur internet au cours du dernier mois, que ce soit sur ordinateur, téléphone mobile, tablette ou TV connectée. Les joueurs privilégient l’ordinateur : 2 internautes sur 5 (42%) jouent sur cet écran alors que 17 % jouent sur mobile, et 8% sur tablette. Médiamétrie, Mesure d'audience Télévision, Radio, Cinéma, Internet, études médias audiovisuels
Analyses de fond et études Médiamétrie sur les usages et l'audience des médias auduiovisuels et interactifs, ainsi que les comportements du public à leur égard

La quasi-totalité des jeunes est connectée à Internet - Usages Internet des jeunes

Les adolescents entre 12 et 17 ans passent en moyenne 16 heures sur Internet chaque semaine, contre 14 heures devant la télévision. Avec les cadres, et contrairement à l'ensemble de la population, aux ouvriers et aux seniors, ils sont la seule catégorie à consacrer plus de temps à Internet qu'à la télévision. Les jeunes entre 12 et 17 ans détiennent le taux d'équipement en ordinateurs le plus élevé, à 96 %, devant les 18-24 ans (89 %), les 25-39 ans (92 %), les 40-59 ans (82 %), les 60-69 ans (61 %) et les 70 ans et plus (28 %). Concernant les ordinateurs portables, les 18-24 ans, qui s'affranchissent du domicile de leur parents, tiennent la première place avec un taux d'équipement de 63 %, devant les 12-17 ans (58 %), les 25-39 ans (56 %), les 40-59 ans (46 %), les 60-69 ans (29 %), les 70 ans et plus (11 %). La tendance générale d'une plus grande utilisation d'Internet à domicile, avec un taux de pénétration de 71 % contre 67 % il y a un an, est accentuée chez les jeunes.
Nombre d'internautes en France
Conditions de vie-Société - Internet au quotidien : un Français sur quatre Yves Frydel, division Conditions de vie des ménages, Insee Résumé Aujourd'hui, plus d'un Français sur deux a déjà utilisé internet au moins une fois dans sa vie ; en 2001, un sur trois. La quasi-totalité des jeunes, des cadres et des diplômés de l'enseignement supérieur sont aujourd'hui initiés à l'usage du web. En 2005, une personne sur quatre s'est connectée quotidiennement. C'est deux fois moins qu'en Suède ou au Danemark, leaders européens dans l'utilisation d'internet.
Le profil des internautes français Part d'hommes et de femmes, répartition par tranche d'âge et par catégorie socio-professionnelle des internautes français, selon Médiamétrie. Le profil des internautes en France se rapproche petit à petit du profil de la population française de manière générale. Ainsi, la répartition hommes / femmes qui atteignait 60 % d'hommes en 2001 est désormais à 51,4 % d'hommes au 4ème trimestre 2009. De même, le nombre de CSP+ qui était de 48 % en 1999 est passé à 32 %, se rapprochant de la moyenne française (27 %). Enfin, l'âge reste la différence majeure entre la population Internet la population française.
Nombre d'internautes dans le monde
Chiffres-clés - Internautes : lieux de connexion (France)
Nombre d'abonnés à Internet en France