background preloader

Covid

Facebook Twitter

COVID-19 - SLEEP ON IT! - Campagne Canadienne de santé publique sur le sommeil. La campagne canadienne Dormez là-dessus!

COVID-19 - SLEEP ON IT! - Campagne Canadienne de santé publique sur le sommeil

, menée depuis septembre 2019 par le Réseau canadien sur le sommeil et rythmes circadiens (CSCN), la Société canadienne du sommeil (CSS), la Fondation Sommeil et Wake‑up Narcolepsy Canada a pour objectifs de démystifier le sommeil auprès du grand public et d’offrir des solutions aux gens qui vivent des difficultés liées au sommeil. Il est normal que la crise sanitaire liée à la COVID-19 puisse générer du stress et des inquiétudes et perturber le sommeil chez les personnes de tout âge. Or un des rôles du sommeil est de contribuer à notre mieux être physique et mental, permettant ainsi de mieux faire face aux impacts de la situation que nous vivons tous.

Un vaccin suspendu, un engagement compromis. L’engagement du premier ministre François Legault de donner une première dose de vaccin à tous les adultes québécois qui le désirent d’ici la fête nationale est compromis, reconnaît le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda.

Un vaccin suspendu, un engagement compromis

La campagne sera retardée avec la décision de ne plus administrer le vaccin d’AstraZeneca aux moins de 55 ans jusqu’à nouvel ordre. Les personnes plus âgées ne seront pas non plus forcées de l’accepter. Les autorités ont l’intention de les prévenir avant le jour de leur rendez-vous s’il est prévu qu’on leur administre ce vaccin. Elles pourront donc choisir à l’avance de se le faire injecter ou non. Et Québec s’attend à des refus, même s’il recommande toujours le vaccin aux 55 ans et plus. « On va s’organiser pour que les gens puissent savoir ce qu’ils vont avoir, parce qu’on est conscients des préoccupations. Le Dr Horacio Arruda soutient qu’il a joué un rôle dans ce changement de cap.

Deuxième changement de cap. Vos questions, nos réponses. Ça y est ?

Vos questions, nos réponses

Les grands-parents sont vaccinés ? Parfait. Dans combien de temps, alors, pourront-ils serrer leurs enfants et petits-enfants dans leurs bras sans avoir à enfiler un scaphandre ? « Trois semaines après notre vaccination, pourrons-nous fréquenter sans danger notre fils ? », demande Francine La Haye. La Suède, mouton noir. Il y a près d’un an, la Suède a été l’un des seuls pays d’Europe à ne pas imposer de mesures de confinement ni le port du masque.

La Suède, mouton noir

Frappé par un taux élevé de mortalité, le pays a depuis revu son approche. « Jouer avec le feu » La pandémie était mal comprise il y a un an. Les bons élèves dans le monde. Hong Kong Comment Hong Kong, située au cœur de routes aériennes internationales et si près de Wuhan, en Chine, a-t-elle pu si bien s’en tirer ?

Les bons élèves dans le monde

En octobre, dans un article sur la question, le Journal de l’Association médicale canadienne (JAMC) attribuait son succès à une combinaison de mesures : des contrôles serrés aux frontières, un bon respect de la distanciation physique, des masques portés scrupuleusement et tôt dans la pandémie, un nombre élevé de tests de dépistage, une recherche active des contacts et des confinements judicieux. En janvier, par exemple, la mégalopole y est allée d’un confinement pour les habitants de 150 bâtiments d’un district bien particulier où il y avait augmentation des cas. Trop émotifs, les économistes. Il y a un an, certains pensaient que notre monde s’effondrerait.

Trop émotifs, les économistes

Que nos économies crouleraient sous les effets de la pandémie, littéralement. Maintenant que le choc est passé, comment s’en sont tirées les différentes économies de la planète ? Et surtout, les économistes ont-ils vu juste, en plein brouillard, quant aux impacts économiques qu’aurait le foutu virus ? Ou ont-ils été happés psychologiquement, eux aussi, par la marée de décès, insérant un biais émotif dans leurs prévisions ? Pour faire le point, j’ai comparé différentes économies, soit le Canada, les États-Unis, la zone euro, le Japon et, bien entendu, le Québec. Premier constat : c’est dans la zone euro que le taux de chômage a le moins progressé en 2020. C’est exactement l’inverse qui s’est produit aux États-Unis, avec un taux de chômage en forte hausse (4,4 points de pourcentage, à 8,1 %), mais un PIB qui décroît, somme toute, assez modestement dans le contexte en 2020 (- 3,5 %).

Comment fonctionnent les vaccins à ARN? Deux vaccins à ARN développés contre la COVID-19, celui de Pfizer/BioNTech et celui de Moderna, ont obtenu des résultats prometteurs lors d’analyses préliminaires des essais cliniques de phase 3.

Comment fonctionnent les vaccins à ARN?

Voici comment ils fonctionnent. Tout vaccin a pour but de fournir un leurre à l’organisme, ressemblant de très près au virus SARS-CoV-2, pour qu’il déclenche une réponse immunitaire. En cas de vraie rencontre avec le pathogène, les anticorps et les cellules immunitaires seront alors déjà formés et entraînés pour empêcher l’infection, ou du moins pour réduire la gravité des symptômes. La protéine S du SARS-CoV-2, contre laquelle est dirigée la réponse immunitaire. - La Presse+ Combien de temps nos anticorps pourront-ils nous protéger de la COVID-19 ?

- La Presse+

A-t-on avantage à être exposé à plusieurs virus différents pendant la petite enfance ? Pourquoi les personnes de 28 ans ont-elles été plus gravement touchées par la grippe espagnole de 1918 ? Des chercheurs essaient de percer les mystères de l’immunité afin de mieux combattre la pandémie. Tour d’horizon de leurs découvertes. - La Presse+ Yvan Allaire et Mihaela Firsirotu Respectivement professeur émérite à l’UQAM et professeur retraité en stratégie des affaires à l'UQAM On appelle « conspirationniste » quelqu’un qui fait trop de rapprochements entre des faits épars et non reliés.

- La Presse+

Mais, alors, comment devrait-on appeler celui qui n’en fait pas suffisamment entre des faits pourtant corrélés ou convergents ? Naïf, incurieux, peut-être. - La Presse+ Hier, en début de soirée, j’ai rencontré un plus grand sage que ce grand-père un peu archétypique que je cite souvent.

- La Presse+

Il m’a regardé droit dans les yeux et m’a dit : « Chaque jour, je tends l’oreille dans les bungalows et j’entends les gens exprimer ostensiblement leur exaspération. Partout, on se demande quand on retrouvera une vie normale. Mais tu sais, mon cher Boucar, le virus est là pour rester et la seule façon d’accélérer ce retour à un semblant de normalité, même pour les “chu pu capable ost… !” , c’est de respecter les règles de distanciation et de veiller les uns sur les autres. - La Presse+ Après avoir examiné la situation relative du Canada par rapport à l’ensemble des territoires nationaux, nous vous proposons aujourd’hui de comparer la situation du Québec avec celle des territoires sous-nationaux du pays (provinces et territoires) et des États-Unis.* Luc Vallée Ex-économiste en chef à la Caisse de dépôt et placement du Québec et ex-stratège en chef chez Valeurs Mobilières Banque Laurentienne.

- La Presse+ Nous vous proposons aujourd’hui un tour d’horizon international de la performance du Canada par rapport à l’ensemble des pays de la planète après six mois de pandémie. Demain, nous aborderons la performance du Québec D’abord, une mise en garde. Je me fie aux données recensées sur le nombre d’infections confirmées et de décès par le site Worldometer** et par divers sites des gouvernements canadiens disponibles en date du 16 septembre. Ces données, constamment mises à jour, pourraient ne pas correspondre exactement à ce que vous y trouverez aujourd’hui. - La Presse+ Irvin Studin Rédacteur en chef du magazine Global Brief et président de l’Institute for 21st Century Questions Le Canada de l’après-pandémie est un pays non seulement traumatisé, mais qui connaît aussi mal ses propres circonstances. Vicabulaire de la covid.

Masques de protection. Marchand de bonheur. Motto. L’application mobile Jean Coutu vous facilite la vie. - La Presse+ En cette période de pandémie, la santé mentale reste une préoccupation importante pour tout le monde. En effet, la crise actuelle de la COVID-19 représente une source majeure de stress et d’anxiété pour bon nombre de travailleurs et travailleuses, et ce, peu importe leur domaine d’activité. Les quelques conseils qui suivent s’avéreront utiles pour vous aider à prendre soin de votre bien-être psychologique en cette période exceptionnelle.

Soyez plus résilient Dans ce contexte de pandémie, rien n’est habituel. Acceptez donc le fait qu’il s’agit de circonstances indépendantes de votre volonté. Évitez la surexposition aux nouvelles. Liste de désinfectants pour les mains autorisés par Santé Canada. Cette page est mise à jour quotidiennement du lundi au vendredi. PCU : une manne pour les fraudeurs - La Presse+ Les corps policiers du Québec ont reçu des dizaines de plaintes. Des arnaqueurs profitent de la détresse économique des Québécois pour recevoir à leur place la Prestation canadienne d’urgence (PCU), selon un stratagème d’une simplicité déconcertante. La pire crise économique ? - La Presse+ La Grande Dépression commence le « jeudi noir », le 24 octobre 1929, sur le parquet de la Bourse de New York. Masques : des réponses à vos questions - La Presse+ Port du masque : mode d’emploi - La Presse+ Inutile de se voiler la face : le port du couvre-visage ou du masque, fortement recommandé par le gouvernement, est presque devenu incontournable au Québec, la question de le rendre obligatoire revenant même avec insistance.

Mais un masque, c’est un peu comme un meuble IKEA : sans mode d’emploi, c’est beaucoup moins efficace – voire pas du tout. Le virus passe aux aveux - La Presse+ Oui, c’est bien moi, le virus qui cause la maladie que vous appelez coronavirus disease 2019 (COVID-19). Je vais vous raconter mon histoire, que vous aurez peine à croire ! Je me trouvais paisiblement chez mon hôte adoré et ami de longue date, la chauve-souris, jusqu’au jour où, gambadant ici et là, je me suis fait un nouvel ami, le pangolin, auquel je me suis profondément attaché. COVID-19 : le déconfinement - Squat. - La Presse+ Je me repose Si vous présentez des symptômes de la maladie à coronavirus (COVID-19), vous vous sentirez faible et fatigué. Le repos vous aidera à combattre la maladie. Les lavabos - La Presse+ La crise dégonfle le portefeuille de 27 milliards - La Presse+ La Caisse de dépôt et placement avait des nouvelles pas particulièrement joyeuses à transmettre à ses déposants récemment. Selon mes informations, le portefeuille de l’institution a été dégonflé d’environ 8 % au premier trimestre, dans la foulée de la chute des marchés.

Ce recul du fonds de retraite des Québécois équivaut à une perte de valeur de quelque 27 milliards de dollars entre le 1er janvier et le 31 mars 2020. L’information a été obtenue de trois sources sûres, qui ne sont pas autorisées à parler publiquement. D’ailleurs, la Caisse ne rendra pas publiques ces données et s’en tiendra à ses deux rendez-vous annuels traditionnels avec les médias (août et février). Les vieux, les malades les plus contagieux - La Presse+ C’est l’hécatombe dans les CHSLD.

Des masques et des blouses d'entreprises d’ici. La semaine dernière, nous vous faisions plusieurs suggestions de masques artisanaux pour vos déplacements à l’extérieur, une mesure de plus en plus recommandée. Publié le 17 avril 2020 à 11h00 ✓ Lien copié. Vive les vieux ! - La Presse+ Le combat ne fait que commencer - La Presse+ Les dernières nouvelles de la mode locale - La Presse+ La journée de 95 milliards - La Presse+