background preloader

E-Réputation & trolls

Facebook Twitter

Username & Domain Search. Les trois catégories de nuisibles sur internet. La malveillance sur internet menace chaque jour notre e-réputation.

Les trois catégories de nuisibles sur internet

Voici trois profils d'esprits malveillants qui vous permettront de mieux appréhender les personnes que vous trouverez en face de vous sur les réseaux. Les Détracteurs Ils s’estiment au-dessus des autres et de tout. Ils sont moralistes-politico-économistes, croient avoir la science infuse et savent expliquer aux autres combien leur vision est juste et avisée.

Sous des airs de bienveillance (ils veulent toujours paraitre utiles aux autres en dénonçant des faits),ils font d’un débat un combat personnel, rempli par leur conviction et leur mission qu’ils ont sur terre : prévenir les autres d’un grand danger ! Cela pourrait être louable s’il n’y avait pas de propos dénigrants ou diffamatoires, mais voilà, ils sont parfois à visages découverts, parfois masqués et parfois trop portés par leur révolte intérieure. Rumeurs, homophobie : comment un jeune troll manipule les tendances sur Twitter. Mardi 17 mai, fin d'après-midi.

Rumeurs, homophobie : comment un jeune troll manipule les tendances sur Twitter

Alors que la journée mondiale de lutte contre l'homophobie se termine, le mot-dièse #JourneeContreLesPD surgit dans la liste des sujets les plus discutés en France sur Twitter. En début de soirée, le mot-clé a été partagé plus de 21 400 fois, contre un peu plus de 20 000 pour #Journeecontrelhomophobie. Sur le réseau, plusieurs internautes s'insurgent contre "l'énergumène qui a pondu ce hashtag". L'"énergumène" en question s'appelle Usernameforwat.

Avec sa belle brune en photo de profil destinée à "contrer les gens qui ne follow [suivent] que des filles" et sa description qui proclame "J'SUIS PAS PD", c'est lui qui, le premier, a utilisé ce mot-dièse dans un message faussement scandalisé. Usernameforwat, qui se présente à francetv info comme Ulrich, un jeune homme de "la vingtaine" vivant à La Réunion, ne doit pas le succès de son mot-clé homophobe qu'à ses 65 000 abonnés. Définition d'un troll et comment s'en débarrasser.

Trolls et trolls. Fidèles à leur tradition d’intertextualité (Peyron, D., 2008) et d’auto-documentation, les digiborigènes ont tôt fait de repérer un type de comportement dans leurs groupes en ligne.

Trolls et trolls

L’habitude a été prise d’appeler troll toute personne et tout message dont le but est de provoquer le plus grand désagrément aux autres. Le troll est une figure centrale de la culture numérique. Schopenhauer et son Art d’avoir toujours raison a été érigé Grand Ancêtre de Tous les Trolls. Les trolls ont été étiquetés et classifié par les anthropologues amateurs de l’Internet. Des recommandations ont tété formulées (ne nourrissez pas le troll !) Le Troll, destructeur de mondes Le Troll est une figure de la destructivité dans les groupes. Le Troll est thanatophoros (Diet, E., 1996) porteur de la pulsion de mort. Les trolls : top 5 des profils à surveiller pour sa réputation sur le Web. Le troll est un internaute doté d’une ferme intention de nuire à une communauté en postant là où elle se trouve : forums, blogs, ou encore réseaux sociaux.

Les trolls : top 5 des profils à surveiller pour sa réputation sur le Web

Véritable bête noire pour la réputation des marques, le troll s’illustre par sa capacité à déjouer les procédures mises en place par le groupe, pour exister et être utile. L’art du trolling ou comment troller les trolls. (De Berlin) « Ne serait-il pas temps de fermer les commentaires sur Rue89 ?

L’art du trolling ou comment troller les trolls

» Dans son message adressé à l’équipe, que nous avons publié le 8 décembre, un riverain relançait le sempiternel débat de l’utilité des commentaires sur le site. Signée Alexandre, sa lettre racontait sa courte expérience de lecteur qui s’était « aventuré à poster quelques commentaires » pendant deux semaines et en était reparti dégoûté après avoir croisé les « trolls nauséabonds » aux « commentaires débiles » qui empêchent tout dialogue. Face à cela, Mathieu Deslandes – rédacteur en chef adjoint de Rue89 – proposait quelques pistes, telles que l’intégration d’un éthylotest ou la limitation du nombre de commentaires par riverain, pour une vingtième révision de la charte des commentaires. Quelques semaines plus tôt, le 17 novembre, j’apprenais de bien meilleures techniques de la part de Linus Neumann, hacker berlinois et porte-parole du Chaos Computer Club. Bons et mauvais chasseurs. Chronique du WE : Guide de l’emm… du net.

Internet, immense territoire d’opportunités, de rencontres, d’apprentissage, de fun… Et d’emmerdements.

Chronique du WE : Guide de l’emm… du net

Si Internet a révélé chez nous une propension, c’est celle de taquiner nos proches comme des inconnus, de parfois faire les relous, de faire perdre du temps, de monter des farces débiles… 6 marques qui excellent dans la gestion des trolls. « Don’t feed the troll » est un dicton bien connu des Community Managers.

6 marques qui excellent dans la gestion des trolls

Il signifie que, face à un internaute peu enclin au dialogue ou souhaitant simplement poser problème à la marque (ou au Community Manager qui se cache derrière), le silence est d’or. Par nature, le « troll » souhaite simplement provoquer et lancer une discussion houleuse pour nuire intentionnellement à la marque ou juste s’amuser. Easy Trolling - trollez facilement vos blogs préférés. E-reputation et Trolls, mode d’emploi. Lors d’un récent article sur les avis consommateurs en Angleterre, différents chiffres très concrets avaient été abordés au niveau de l’impact des avis de consommateurs sur le business des entreprises anglaises.

E-reputation et Trolls, mode d’emploi

Revenons sur un chiffre précis : plus d’une entreprise sur deux déclarait avoir eu affaire en 2014 à des avis malicieux ou malveillants, et une sur cinq chiffrait leur impact à plus de 30 k€ par an. Peut-on parler dans ce cas de « Trolls » ? Un Troll, c’est quoi ? Alerti : votre outil de veille et de gestion de la e-Réputation. Gérer les trolls et les commentaires négatifs.