background preloader

Corneille

Facebook Twitter

Getpart.php?id=lyon2.2007. Résumé de Mélite Éraste, un riche parti, est amoureux de Mélite qui le repousse depuis deux ans. Il présente celle-ci à son ami Tircis, moins riche que lui et qui se défend bien d'aimer. Cependant Mélite et Tircis tombent sous le charme l'un de l'autre. Tircis écrit alors un faux sonnet qu’il lit à Éraste en lui laissant croire que les vers parlent des amours de celui-ci quant il s’agit bien des siennes propres. Plus tard Tircis remettra lui même ce sonnet à Mélite et Éraste devenu jaloux tentera de séparer les deux amants en faisant croire à Philandre, l'amant de Cloris qui est en même temps la soeur de Tircis, qu'il est aimé de Mélite. Philandre se laisse convaincre facilement et quitte Cloris pour Mélite sans regret.

Lisis imagine pour aider Tircis de répandre la fausse nouvelle de la mort de celui-ci. C'est la nourrice qui rapporte à Éraste que Mélite et Tircis sont vivants. RB_4_Extraits_du_Cid_interactif_VP.pdf. Pierre Corneille (Œuvres) Vie et Oeuvre de Corneille (1606 – 1684) | Havre de pensées & de mots. Voici une petite biographie et une petite synthèse de l’œuvre de Pierre Corneille, dramaturge du XVIIe siècle. Plan de l’article : I-La vie de Corneille II-L’œuvre de Corneille III-La Querelle du Cid IV-A propos de la tragédie de CorneilleV-Bibliographie théâtrale I-La vie de Corneille : Pierre Corneille naît le 6 juin 1606 à Rouen.

II-L’œuvre de Corneille : La carrière théâtrale de Corneille débute en 1629. En 1634, Corneille fait représenter Médée, sa première tragédie. En 1635, Corneille fait représenter une nouvelle comédie, l’Illusion Comique. En 1637, première représentation du Cid. En 1640, il se remet au théâtre, c’est la représentation d’Horace. En 1641, création de Cinna, tragédie mettant en scène le personnage d’Auguste. En 1644, il livre sa tragédie la plus violente et la plus sombre de toute son œuvre jusqu’alors, Rodogune. Tite et Bérénice voit le jour en 1670 alors que Racine produit sa propre Bérénice. Corneille fait représenter Suréna en 1674. III-La querelle du Cid : J'aime : Biographie : espacefrançais.com. Auteurs français ► XVIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Vie de Corneille Débuts littéraires Pierre Corneille est né à Rouen le 6 juin 1606, dans une famille de magistrats. Il fit ses études chez les jésuites, au collège de la ville, et se destina d’abord à une carrière d’avocat, projet qu’il abandonna très vite pour se consacrer au théâtre.

Mélite (1629), sa première création, fut confiée aux acteurs qui fonderont plus tard le théâtre du Marais et rencontra à Paris un succès suffisant pour décider son auteur à embrasser la carrière dramatique, qu’il ne quittera plus jusqu’en 1674. Ses premières pièces furent essentiellement des comédies ; le genre, jugé secondaire, était alors en crise, et il contribua beaucoup à le réhabiliter. Querelle du Cid Le triomphe du Cid (1637) fit date dans la carrière de Corneille : alors que le succès public le consacrait avec éclat dans son métier de dramaturge, il dut affronter ce qu’on appelle « la querelle du Cid ». Succès et controverses Comédies Cinna. Acte I scène 4 : "Ô rage, Ô désespoir" : Youtube. Biographie: alalettre.com. Wikipédia ✌

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pierre Corneille Œuvres principales L'œuvre de Pierre Corneille est aussi marquée par la puissance d'un alexandrin rythmé qui donne de célèbres morceaux de bravoure (monologue de Don Diègue dans Le Cid, imprécations de Camille dans Horace) et la force de maximes à certaines paroles (« Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi », dernier vers du Cid - « Je suis maître de moi comme de l'univers », Cinna, V, 3 - « Dieu ne veut point d'un cœur où le monde domine » Polyeucte, I, 1). Biographie Une famille de récente bourgeoisie Le berceau de la famille Corneille est situé à Conches-en-Ouche où les Corneille sont agriculteurs et marchands tanneurs. Le plus lointain ancêtre retrouvé est Robert Corneille, arrière-grand-père du dramaturge, qui possède un atelier de tannerie établi en 1541. L'aîné de ses enfants, lui aussi nommé Pierre, devient en 1599 « Maître enquêteur des Eaux et Forêts du bailliage de Rouen »[5].

Une formation de juriste Œuvres Varia.