background preloader

Paris 2015 -

Facebook Twitter

Climat : qu’y a-t-il vraiment dans l’accord de Paris ? « Ce marteau est petit, mais il peut faire de grandes choses !

Climat : qu’y a-t-il vraiment dans l’accord de Paris ?

» Telles ont été les paroles de Laurent Fabius, président de la COP21, samedi 12 décembre à 19 h 32, au moment de marquer d’un coup l’adoption de l’Accord de Paris. « Un moment historique », ont jubilé de nombreux pays, après un tonnerre d’applaudissements. Mais que contient réellement cet accord de Paris ? Est-il, conformément à la formule du ministre des Affaires étrangères, « différencié, juste, durable, équilibré et juridiquement contraignant » ? Reporterre est sceptique : il y a quelques bonnes idées, poussées par les pays en développement les plus vulnérables au changement climatique, mais elles ont été affaiblies au maximum par les pays qui ont encore intérêt à polluer.

Le texte final, ici ou à télécharger : La portée juridique de l’accord L’accord de Paris, qui devrait rentrer en vigueur en 2020, compte 17 pages. La portée juridique de ces deux documents est différente. Aucune action concrète pour limiter les émissions. Naomi Klein : « Les 1,5 °C sont utilisés comme arme contre les pays vulnérables » D12 : c’est une question de respect. Ce rassemblement est marqué par le respect.

D12 : c’est une question de respect

Respect des lois… de la physique. Nous savons que l’accord discuté au Bourget est loin d’être à la hauteur, qui place le monde sur la voie d’un réchauffement de 3°C au moins. C’est un échec d’autant plus grave que nous pouvons déjà constater les conséquences dramatiques du changement climatique. Respect de celles et ceux qui ont déjà perdu leur vie, à cause du réchauffement global – de la Nouvelle Orléans il y a dix ans à Chennai la semaine passée. Les personnes les plus touchées sont celles qui ont le moins contribué au problème, faisant ainsi du réchauffement climatique l’ultime injustice d’un monde injuste. Respect de celles et ceux qui perdront leur vie dans le futur – nous déposerons également des fleurs pour elles et pour eux. Nous savons que les entreprises les plus puissantes ne font preuve d’aucun respect, y compris envers les vérités les plus évidentes. Des experts du climat corrompus pris au piège.

Drôle d’ambiance au Bourget : le texte est éclusé derrière des portes closes.

Des experts du climat corrompus pris au piège

La présidence française de la COP21 met la pression pour obtenir un accord dans les délais, afin de pouvoir annoncer un succès diplomatique. Au détriment sans doute du fond : pressés par le temps, les négociateurs risquent fort de s’accorder sur un texte a minima. Consensus mou, très mou. Les options susceptibles de déboucher sur des solutions réelles face au dérèglement climatique sont gentiment éclipsées.

Et la frustration comme l’inquiétude montent chez les ONG. Au même moment, nous publions une vaste enquête qui montre comment l’industrie pétrolière est capable d’acheter très facilement des universitaires pour faire publier des rapports fallacieux mais conformes à leurs intérêts mercantiles. Le savoir, c’est du pouvoir Dans les questions climatiques comme dans tout autre question politique, le savoir c’est du pouvoir. Or, l’industrie fossile est naturellement friande de prestation. Blanchiment d’intérêts.

Fondation Nicolas Hulot. For the past 40 years I have been travelling the world, a witness to its slow destruction.

Fondation Nicolas Hulot

I have decided to become a player in its reconstruction. To share my belief and my rallying call, I wrote Osons. 12 concrete propositions to the attention of the States and an appeal to everybody to put pressure on their decisions. Together, let’s call on the Heads of State to address the challenges posed by climate change. We, as citizens of the world, are asking the political leaders of the wealthiest countries and the largest emitters of greenhouse gases to finally meet the climate challenge. Dear world leaders, DARE TO TAKE ACTION! We, citizens of the world, call on world leaders at the head of the richest and highest greenhouse gas emitting countries to finally rise to the challenge of climate change. Dare recognize that the fight for climate will determine the future of our world: health, economics, employment, solidarity and equality, agriculture and food, peace.