background preloader

LA MORT DU CAPITALISME

Facebook Twitter

Crise du capitalisme: André Gorz avait tout compris. Penser la sortie du capitalisme avec André Gorz Il y a cinq ans, le lundi 24 septembre 2007, une dépêche de l’AFP annonçait en fin d’après-midi que le philosophe André Gorz s’était suicidé en compagnie de sa femme. La nouvelle était presque passée inaperçue, même si le suicide d’un couple «main dans la main» n’est pas chose banale. Ce qui l’était encore moins, c’est qu’André Gorz avait eu la délicatesse de laisser entrevoir cette issue à ses lecteurs un an auparavant.

«Nous aimerions chacun ne pas avoir à survivre à la mort de l’autre», écrivait-il à l’automne 2006 dans «Lettre à D.» (éd. Or, il est fondamental de revenir sur l’œuvre d’André Gorz aujourd’hui. Pour Gorz, il faut oser rompre avec cette société qui meurt et qui ne renaîtra plus. Merci, votre inscription a bien été prise en compte. «En ce qui concerne la crise économique mondiale, nous sommes au début d’un processus long qui durera encore des décennies. Vous avez bien lu. Christophe Fourel et Olivier Corpet Bio express. L’avidité au pouvoir. Écouter en Audio,Daniel Tanuro, un ingénieur agronome belge, a résumé en quelques pages le mécanisme dramatique qui a conduit, en moins de 2 siècles notre société dans l’impasse actuelle…édifiant.

Il évoque ce qu’il appelle « la montée du capitalisme machiniste » qui s’est emparé, en 2 petits siècles des 2 seules sources de richesse : la terre et le travailleur, ce qu’évoquaient Dickens et Zola. Ce fut la 1ère révolution industrielle, avec les conséquences que l’on sait : destruction des paysages dans les régions minières, pollution des eaux, des sols, de l’atmosphère, acidification des écosystèmes, transformations des villes en cloaques insalubres, à l’exemple de Londres ou de Manchester qui au 19ème siècle étaient presque aussi sombres de jour que la nuit, ainsi que l’avait décrit Alexis de Tocqueville dans son voyage en Angleterre. lien La dernière solution pratiquée est la délocalisation, mais on en connait les limites.

Ce fut la 2ème révolution industrielle. Article de Olivier Cabanel. Rebâtir le bien commun. Discours à Washington. Mise à jour le Mardi, 05 Novembre 2013 21:26 Écrit par Henri Hude Mardi, 05 Novembre 2013 10:52 Une rencontre civique franco-américaine a eu lieu jeudi 31 octobre 2013, à Washington, DC, à l’hôtel Marriott, Pennsylvania Avenue. Il y fut question de la reconstruction nécessaire du bien commun sur les deux rives de l’Atlantique. J’y ai prononcé un discours dont voici des extraits traduits en français. (…) Ce que j’ai à vous dire tient en trois points. 1° La situation en France est tout à fait exceptionnelle. Ce qui s’y passe n’est pas de l’« actualité brûlante » (breaking news), c’est tout simplement l’Histoire, avec un grand H. 2° Nous sommes à l’extrême fin d’un cycle politique. 3° La question est de savoir comment ce qui est né peut grandir et vaincre.

Quand la France rentre dans l’Histoire Je voudrais partager avec vous un morceau de philosophie de l’Histoire, Je voudrais partager avec vous une vue de l’Histoire européenne, qui assurément est une part de la vôtre. Quel est-il ? 1. 2. 3. Crise du capitalisme: André Gorz avait tout compris. « La crise est une arnaque, un récit inventé par une oligarchie mondiale » Patrick Viveret dans Libération. En fait, comme l’ont pointé les Indignés, la crise est une arnaque. C’est le récit qu’a inventé une oligarchie mondiale pour préserver ses intérêts alors que le monde est bousculé par cette «grande transformation». Intellectuel historique de la deuxième gauche autogestionnaire, inlassable militant et penseur audacieux, Patrick Viveret est membre du Pacte civique et un des fondateurs du Collectif Roosevelt.

Patrick Viveret en compagnie de Susan George et Edwy Plenel devant l’Assemblée nationale pour le collectif Roosevelt Le terme de crise est-il encore pertinent ? C’est un mot écran. Normalement il décrit une situation aiguë, conjoncturelle. Mais là on parle d’une «crise» qui durerait depuis les années 70… Il vaudrait mieux emprunter à Karl Polanyi son concept de «grande transformation» pour qualifier cette nouvelle mutation profonde, à la fois écologique, globale, sociale et informationnelle. Que pourrait faire un gouvernement pour encourager ces initiatives ? Crise finale du capitalisme ou 3e Guerre Mondiale ? Françaises, Français, réveillez-vous ! Ce que nous vivons, ce n’est pas une crise, c’est la plus grande escroquerie de l’histoire de l’humanité ! Il est plus que temps de nous réveiller et de foutre un bon « coup de pied au cul » aux banksters, aux multinationales et aux psychopathes qui dirigent le monde !

Ces fous veulent nous amener à une confrontation planétaire juste pour ne pas perdre le pouvoir. Nous le savons, les médias nous mentent aujourd’hui sur la guerre en Syrie, ils nous ont menti hier sur la guerre en Libye et non seulement ils nous mentent, mais ils nous manipulent par leur propagande incessante sur la rigueur budgétaire, la crise financière, etc. Réveillons-nous ! Cette crise monétaire est virtuelle puisqu’elle est basée sur une monnaie créée ex-nihilo (à partir de rien) par les banksters qui contrôlent la Fed.

Le point de basculement (the Tipping Point), "si seulement 10% d’une population donnée s’accrochait à une idée ancrée, cette idée était éventuellement reprise par la majorité de ladite population. " Reconstitution: pour une nouvelle ère politique. Crise finale du capitalisme ou 3e Guerre Mondiale ? Françaises, Français, réveillez-vous ! Espagne : le gouvernement augmente le budget anti-émeute de 1900% en un an. Ultrasons et laser, les armes de la police de demain. Devant l'engouement pour les Taser et Flash-Ball, les fabricants développent toutes sortes d'autres armes «non létales». Si les experts parlent d'«armes non létales» ou encore d'arsenal à «létalité réduite», les responsables de forces de l'ordre préfèrent employer la formule de «moyens de forces intermédiaires» tant le sujet est délicat.

À la recherche de l'arme qui stoppe mais ne tue pas, du juste équilibre entre l'usage de la main nue et celui du pistolet, policiers et gendarmes français explorent plus que jamais une troisième voie qui les placerait entre le débonnaire «bobby» anglais et son homologue américain surarmé. Comme l'a révélé un rapport du Défenseur des droits, Dominique Baudis , jamais les effectifs en tenue, par ailleurs équipés de pistolets automatiques Sig Sauer, n'ont eu autant recours au Taser. En 2012, le pistolet à impulsion électrique Taser X26 a été utilisé à 970 reprises par les unités en «situation opérationnelle». «Irréversibilité des dommages» L'équipement actuel. LA CHASSE AUX FAUX CULS.

A considérer la culture des armes, l’attrait immodéré pour la finance et l’engouement voué au pouvoir, l’histoire nous incite à chercher un quelconque lien correspondant à une période similaire dans le passé de l’humanité. La présente situation de l’homme dans son environnement international est unique. De son état primitif à celui de sauvage, de marchand d’esclave au chef de guerre et de criminel à bourreau, sous des prétextes fallacieux, l’homme, pour se dédouaner de toute responsabilité réussit à détruire les civilisations qu’il a fait naitre. Le 21nième siècle lui offre l’occasion de mettre fin à toute vie sur la planète. Une façon comme une autre d’avoir le dernier mot. Cette fin de cycle, résultat de notre aveuglement et de notre déraison mettra, espérons-le, un terme à la famine organisée par nos insuffisances.

Tout est organisé autour du noyau dur de la finance internationale… avec le consentement tacite du petit personnel politique qui y retrouve ses billes. NB. Leçon d'insurrection - Franco Berardi Bifo | Through Europe. Pour abattre le Nouvel Ordre Mondial ,remplaçons le néo-libéralisme | Michelduchaine. Au Québec,comme en France,aux États-Unis d’Amérique et dans tout le Commonwealt des Nations,beaucoup de gens ont abandonné la motivation ,le goût de changer quelque chose et d’entretenir un minimum de patriotisme dans le coeur.Je vous donne aujourd’hui d’excellentes raisons pour vous mobiliser afin d’abattre le néo-libéralisme.C’est le meilleur moyen "politique" pour abattre le Nouvel Ordre Mondial ,abolir l’esclavagisme salarié et protéger les formes de vie ainsi que les écosystèmes qui réussissent encore à survivre.

L’évolution C’était l’été 1989. Le mur de Berlin n’était pas encore tombé que, dans un article aussitôt devenu célèbre, « La fin de l’histoire ? », le philosophe et politicologue américain Francis Fukuyama condensait ce qui serait bientôt l’esprit de l’ère postsoviétique,sa philosophie. D’autre part,l’historien François Hartog analyse pour sa part le « présentisme » actuel. Raisonnement quant à ceux qui voient la chose négativement : (a) L’épuisement des ressources i 4 Votes. LA CRISE EST POLITIQUE, par Michel Weber. Billet invité par Michel Weber . La crise qui se propage de proche en proche depuis 2008 est une crise qui est essentiellement politique et, en tant que telle, elle demande une réponse politique. De fait, les observateurs avertis peuvent discerner la multiplication des signes d’une dérive fasciste, à la fois au niveau de la base et à celui du sommet de la pyramide sociale.

D’une part, les idées fascistes sont de plus en plus courantes dans les milieux défavorisés (qui sont eux-mêmes en croissance rapide) ; d’autre part, elles sont de plus en plus explicites chez les technocrates — mais sous une forme tellement aseptisée qu’on pourrait, il est vrai, croire à leur parfaite innocuité. Il est donc fort piquant de remarquer que le grand public est parfaitement ignorant de ce retour de l’extrême-droite. Il pressent certes l’imminence de l’effondrement sociétal mais il n’a absolument pas conscience de la nature exacte du danger. Pierre Larrouturou : "Si on ne change pas de modèle, la crise ne peut que s'aggraver" La France est en marche vers une nouvelle Révolution. Nul ne peut le dire, la certitude réside dans l’accumulation en France et en Europe des éléments pour un bouleversement majeur.

Par le passé, et depuis la Seconde Guerre mondiale, l’Europe et la France ont vécu une période relative de paix et de prospérité. Le traumatisme fut si grand, et l’hécatombe si importante que jusqu’à lors, avec la création de l’Union européenne, cette partie du monde est restée calme, malgré les menaces, malgré les guerres aux quatre coins du monde. Cette paix, cette République ne sont pas immortelles et seule l’idéologie sclérosée de personnages dont l’histoire ne se rappellera pas même le nom persiste à faire croire que le monde restera figé.

En France, pourtant, en quelques semaines, depuis l’arrivée au pouvoir du socialiste François Hollande, les éléments d’une future révolution s’accumulent. Le modèle français politique a également été sévèrement écorné à l’international. Crise du capitalisme: André Gorz avait tout compris.