background preloader

Articles veille

Facebook Twitter

Veille concurrentielle chez Herakles Groupe Safran. Marie-Josephe Rey est documentaliste chargée de veille concurrentielle chez Herakles Groupe Safran.

Veille concurrentielle chez Herakles Groupe Safran

Herakles est un des leaders mondiaux dans la conception, le développement et la production des moteurs à propergol solide pour missiles et lanceurs spatiaux. Herakles est un acteur majeur dans les domaines de la propulsion stratégique, en assurant la maîtrise d'oeuvre de la propulsion des missiles balistiques M45 et M51 de la force de dissuasion française et en préparant les évolutions futures de ce système d'armes, ainsi que dans la propulsion spatiale, en réalisant les Moteurs à Propergol Solide (MPS) du lanceur Ariane 5. Cet entretien est disponible dans les formats epub et mobi. Pouvez-vous en quelques mots vous présenter et préciser quel a été votre parcours professionnel ?

Je suis documentaliste, plutôt scientifique, titulaire d’un DUT Documentation, spécialisation Informatique. La litéracie en curation de données. J’ai montré dans un post précédent, l’importance contemporaine de la curation collaborative de données.

La litéracie en curation de données

Les compétences dans ce domaine sont au coeur de la nouvelle litéracie algorithmique. La figure 1 présente ces compétences de manière systématique et, ce faisant, elle met en ordre les savoir-faire intellectuels et pratiques tout comme les « savoir-être » éthiques qui supportent l’augmentation de l’intelligence collective en ligne. L’étoile évoque le signe, le visage l’être et le cube la chose (sur ces concepts voir ce post). La table est organisée en trois rangées et trois colonnes interdépendantes. La première rangée explicite les fondements de l’intelligence algorithmique au niveau personnel, la seconde rappelle l’indispensable travail critique sur les sources de données et la troisième détaille les compétences nécessaires à l’émergence d’une intelligence collective augmentée par les algorithmes.

L’intelligence personnelle L’intelligence critique L’intelligence collective Like this: Petit guide d'utilisation de Twitter. Evaluation de l'information et veille : quelles articulations, quelles didactiques ? Boite à outils complète pour faire de la veille. Une ressource rare et régulièrement mise à jour : la boite à outils du veilleur 2.0 par Olivier Legrand recense plusieurs dizaines d’outils de veille gratuits pour faire de la veille.

Boite à outils complète pour faire de la veille

NetPublic a déjà évoqué cette carte heuristique en format dynamique mais les nombreux ajouts rendaient nécessaire de mettre en avant de nouveau cette ressource utile pour les EPN (espaces publics numériques), entreprises, institutions et associations. Carte heuristique et méthodologique La veille permet d’apprendre, de s’autoformer, de découvrir, de comprendre, d’innover, d’observer et aussi de communiquer (entre autres)! La carte heuristique boite à outils du veilleur 2.0 (sous licence Creative Commons) est composée de 8 branches suivant une méthode d’organisation de veille. Sur chaque branche, on trouve des outils en ligne appropriés et immédiatement utilisables. 62642-choisir-des-outils-de-veille-professionnelle.pdf.

Science et curation : nouvelle pratique du Web 2.0. Internet permet de publier et d’échanger chaque jour des milliards de données, auxquelles accèdent plus de 2 milliards de personnes dans le monde.

Science et curation : nouvelle pratique du Web 2.0

Cette masse d’information rend difficile, lorsque l’on mène une recherche, la différentiation entre le bruit de fond et les informations pertinentes et utiles. De plus, ces recherches sont chronophages et peuvent dépasser largement le temps que nous avons à y consacrer. Aujourd’hui, Google et les moteurs de recherche spécialisés comme Google Scholar reposent sur des algorithmes éprouvés. Mais ces algorithmes sont-ils suffisamment en phase avec le besoin des utilisateurs ? Et si le web avait besoin du cerveau humain pour trier et mettre en avant les informations pertinentes, et non pas une information basée sur la « popularité » et des opérations lexicales et sémantiques ?

La curation sur le World Wide Web ©Beboy-Fotolia Web 2.0 : nouvelles pratiques, nouveaux usages ©Zothen-Fotolia Sommes-nous arrivés à l’ère d’un « chercheur 2.0 » ? Dossier spécial : "veille". Sommaire : Éditorial.

Dossier spécial : "veille"

Ebook : Regards croisés sur la veille. La veille. De quelques aspects juridiques. Présentation : la veille numérique. Préambule Cette présentation a été donnée en interne à la bibliothèque Sainte-Barbe.

Présentation : la veille numérique

Elle s’adressait à un public restreint et connu, parfois débutant mais sensibilisé. Je ne saurais pas dire si elle s’est révélée à la hauteur des attentes des collègues, en revanche j’ose affirmer qu’attentes il y avait : le public était nombreux, toutes fonctions et catégories confondues, et pas en touriste. En fin de séance a été évoquée l’hypothèse d’étudier un projet de veille collaborative interne, pour profiter des trouvailles de chacun. Les enjeux de la veille pour le professeur documentaliste. Intervenants: Jean-Louis Durpaire (IGEN et président du jury du CAPES de documentation), Silvère Mercier (bibliothécaire, chargé de médiation numérique à la BPI), Dominique Varlet (documentaliste, chargé d'ingénierie documentaire au CRDP de Paris, formateur Paris 4IUFM/CELSA).

Les enjeux de la veille pour le professeur documentaliste

L'animation était assurée par Marie-Christine Ferrandon, directrice du CRDP de l'académie de Paris, Tous veilleurs. Médiabitus, devenir médiateur numérique au quotidien. 4e7b1a8323db2.pdf (Objet application/pdf) La veille au delà de l’intelligence économique. En attendant je vous recommande la lecture de ce livre blanc.

La veille au delà de l’intelligence économique

Voici ma contribution in extenso, elle figure tout à la fin. - Pourquoi veillez vous ? J’ai commencé à veiller comme M. Jourdain : sans le savoir ! Revue Documentaliste - Sciences de l'information. Demain tous veilleur – La veille comme art de vivre du futur. Voici un article qui a été publié dans l’excellent ebook : Regards croisés sur la veille (sur le blog du modérateur), qui fait intervenir plein de spécialistes pros du digital (et moi même).

Demain tous veilleur – La veille comme art de vivre du futur

Un article prospectif qui m’a donné l’occasion de poser toutes les idées concernant l’évolution de la veille digitale. Vous excuserez la longueur, cet article est fait pour être lu sur papier ou tablette. Touff de la tribu des Görzg grimpa sur une colline. 3 jours que sa tribu et lui n’avaient rien mangé. Tous les matins, les chasseurs partaient explorer la région avec de grands cris mais revenaient bredouilles chaque soir sous les lamentations des femmes et les pleurs des enfants.

Mais Touff avait décidé de changer de stratégie. L’humain possède une curiosité extraordinaire ainsi qu’une faculté d’adaptation formidable. Information = Survie Et cette leçon primordiale a accompagné l’être humain pendant des millénaires. L’homme veille sans le savoir, une question d’adaptation Veiller quoi ?

Vous avez dit « Curation » ? Par Frédérique Yvetot « Curation », « curateur », « curationner », « plateforme de curation »... depuis le début de l'année, ces termes sont à la mode. Voyons voir ce qu'est cette chose qui fait le buzz, paraît-il, sur Internet. Petite mise au point sur une pratique qui n'est pas nouvelle mais qui s'est considérablement développée ces derniers temps. « La veille est un métier, pas une compétence... »

Veille et e-reputation. Juste avant les vacances de Noël, j'ai été interviewé par Marion Ripault, ancienne étudiante du DUT infocom de La Roche sur Yon et actuellement en master MICO (métiers de l'information et de la communication organisationnelle) à l'université de Rennes II, qui rédige un dossier de spécialisation consacré à la veille en e-réputation et à ses outils.

Veille et e-reputation

Le fil rouge de cet entretien téléphonique (enfin avec Skype) était le suivant : "Dans un processus d'intelligence économique, quelle est la pertinence d'une pratique de veille au service de l'e-réputation en organisation ? " Voici, avec son accord, la retranscription effectuée par Marion. Quelle définition donneriez-vous de l’e-réputation ? L’e-réputation c’est l’image qu’une organisation, qu’une entreprise ou qu’un individu va arriver à donner de lui au travers des résultats visibles dans les moteurs de recherche et les réseaux sociaux.

Tout le monde est concerné par cette e-réputation ? Qui sont donc les veilleurs d’aujourd’hui ?