background preloader

RUWEN OGIEN

Facebook Twitter

Ogien (Ruwen) > La liberté d'offenser. Le sexe, l'art et la morale. Ruwen Ogien, La liberté d’offenser. Le sexe, l’art et la morale. 1Combien sont appréciables les auteurs qui ont de la suite dans les idées, qui traquent leur sujet avec persévérance, rigueur, aussi avec humour Ruwen Ogien lutte contre ce qu’il appelle « la panique morale » (La panique morale, Paris, Grasset, 2005) et épuise l’ensemble des arguments du moralisme et du paternalisme ambiant, notamment quant à la représentation de la sexualité.

Ruwen Ogien, La liberté d’offenser. Le sexe, l’art et la morale

Son travail avait connu un premier jalon avec la parution de Penser la pornographie (Paris, Presses universitaires de France, 2003), mais un certain nombre de critiques - chaque fois nouvelles - l’obligent à démontrer le désir de réprimer qui s’y cache et à présenter en contrepoint les linéaments de son « éthique minimale » (L’éthique aujourd’hui, Paris, Gallimard, 2007). 4La pornographie doit, selon ses contempteurs, être censurée parce qu’elle serait obscène : elle choquerait, provoquerait des réactions affectives de dégoût et des comportements d’évitement. Livres - Philosophie. L'étrange et passionnante invitation de Ruwen Ogien. / Propos recueillis par Hervé Corre / On imagine volontiers en garçon espiègle et malicieux.

Livres - Philosophie. L'étrange et passionnante invitation de Ruwen Ogien

Le philosophe aime à sauter dans les flaques. Ca éclabousse, assèche et au final il ne reste plus grand chose. Ainsi de la morale qu'il souhaite minimale. Dans son dernier essai, "L'influence de l'odeur des croissants chauds sur la bonté humaine" (Grasset), premier prix Procope des Lumières, il invite le lecteur à se projeter au coeur d'expériences de pensée. Retrouvez ici l'intégralité de l'entretien accordé par Ruwen Ogien au Télégramme Vous désossez la morale pour n'en garder que quelques principes qui peuvent être ramassés en une seule formule. Pour délester la barque de la morale, vous jetez à l'eau cette notion de dignité, argument "tarte à la crème" utilisé pour défendre une chose et son contraire...Dans le débat public d’aujourd’hui, la notion de dignité est en effet source de confusions et non de clarté.

La mise au régime continue. Revenons à votre éthique minimale. Ruwen Ogien. Ruwen Ogien - La liberté de l'esprit. Ruwen Ogien : "Les anti-mariage gay entretiennent une panique morale"Le Point.fr - Publié le 13/01/2013 à 10:10 - Modifié le 13/01/2013 à 10:19Contre les préoccupations éthiques des détracteurs de la loi, le philosophe défend la permissivité totale de l’individu.

Ruwen Ogien - La liberté de l'esprit

Entretien. Derrière la question "Deux êtres de même sexe peuvent-ils se marier ? ", le philosophe Ruwen Ogien ne voit qu’une chose : la liberté individuelle, qui, tant qu’elle ne nuit pas à autrui, ne doit sous aucun prétexte être entravée. À gauche comme à droite, la pensée de ce "trublion cohérent", comme l’appelle Roger-Pol Droit, dérange. Scandalise. Le Point.fr : Quels sont les arguments que vous entendez le plus souvent dans la bouche des détracteurs du mariage gay ? Ruwen Ogien : Je ne dirais pas qu’ils proposent tous des arguments authentiques, logiques ou scientifiquement fondés. Que pensez-vous de ces deux arguments ? Reste la notion d’intérêt de l’enfant, qui est de plus en plus souvent mise en avant... Politrique : quand la question du sexe devient politique. La liberté de procréer et le droit de mourir - Université de Bordeaux - SAM. Mères porteuses : libres ou exploitées ?

La « marchandisation du corps humain » : les incohérences et les usages réactionnaires d’une dénonciation. Il serait absurde de nier l’importance, dans notre société, de l’idée que les produits et les éléments du corps humain ne sont pas des « marchandises », des choses qu’on peut vendre ou acheter.

La « marchandisation du corps humain » : les incohérences et les usages réactionnaires d’une dénonciation

C’est cette idée que le principe de non commercialisation du corps humain est censé exprimer. Une bonne partie des lois bioéthiques reposent sur ce principe. D’après elles, les éléments et produits du corps humain (reins, lobe de foie, sang, sperme, ovocytes, moelle osseuse, etc.) peuvent être donnés à certaines conditions, mais ne peuvent pas faire l’objet d’une transaction à caractère commercial [1]. Toute la question est de savoir pourquoi cette idée et ce principe occupent une telle place dans nos jugements moraux et légaux. Ruwen Ogien. Ruwen Ogien : “On peut faire appel à une mère porteuse sans nier son humanité" Trois jours avant le rassemblement de la Manif pour tous le dimanche 5 octobre, le Premier ministre Manuel Valls a déclaré que la gestation pour autrui (GPA) resterait interdite en France.

Ruwen Ogien : “On peut faire appel à une mère porteuse sans nier son humanité"

L’ancien candidat aux primaires socialistes, qui affirmait en 2011 être favorable à cette pratique dite des “mères porteuses”, semble donc avoir retourné sa veste. Rejoignant les slogans de la Manif pour tous, il qualifie ce processus médical de “commercialisation des êtres humains et de marchandisation du corps des femmes”. RUWEN OGIEN, l'envers et l'endroit de la liberté de penser. Le RDV du 27/10 avec Laurence des Cars et Ruwen Ogien. Pour une philosophie critique de l'amour. Peut-on repenser l’amour.