background preloader

Masculinité et sacré

Facebook Twitter

Pascal Delannoy. Les rites de passage. Qu'y a-t-il de commun entre la fête du Nouvel An en Chine, le baptême des anciens chrétiens et l'entrée dans le culte nkimba du Bas-Congo ?

Les rites de passage

Tous sont des rites qui manifestent le franchissement d'un seuil symbolique, social ou spirituel. En 1909, date de la première édition des Rites de passage, Arnold van Gennep est un jeune fonctionnaire en rupture de ban. Il vient d'abandonner un poste de traducteur au ministère de l'Agriculture pour vivre de sa plume : articles, conférences et traductions. Il a deux passions : l'ethnographie et la Savoie, qui sera toute sa vie son terrain de prédilection. Né en Allemagne, il a suivi sa mère en France et a passé une partie de son adolescence dans la région de Challe-les-Eaux, qu'il a parcourue à pied. Sa formation d'ethnologue lui vient de l'Ecole pratique des hautes études. Cette image consiste dans un schéma ternaire. Grossesse, naissance, initiation, mariage et mort Une conception sociale du sacré Comment expliquer ce succès ?

* Les Landmarks - Les Constitutions d'Anderson - La Constitution de la G.L.R.B. - Chemin. Introduction Je me propose de remonter dans le temps à la découverte de nos plus anciens « Landmarks » et de tenter de comprendre l'évolution qui s'est produite à ce sujet à travers l'histoire de la Franc-maçonnerie moderne.

* Les Landmarks - Les Constitutions d'Anderson - La Constitution de la G.L.R.B. - Chemin

A propos des landmarks - Hauts Grades. Qu’est-ce qu’un Landmark ?

A propos des landmarks - Hauts Grades

La traduction française courante de ce terme est : point de repère. Traditionnellement, les landmarks étaient, pour les maçons opératifs, des marques au sol délimitant la surface de l’édifice à construire et permettant ainsi d’en définir l’étendue et la forme. 7530-1 : Les Land Marks. Les Land Marks Les Land Marks de la Maçonnerie sont généralement restreintes à ces anciennes et, par voie de conséquence, universelles Coutumes de l'Ordre, qui de l'origine et par l'usage sont progressivement entrées en vigueur comme règles de conduite, ou, si elles ont été entérinées par une autorité compétente, l'ont été à une époque si éloignée, qu'aucune trace de leur origine ne peut être retrouvée dans les archives de l'histoire.

7530-1 : Les Land Marks

A la fois, ceux qui les ont entérinés et l'époque a laquelle ce fut fait ont depuis longtemps disparu et les Land Marks sont en conséquence « plus anciens que la ou la mémoire de l'histoire peut remonter ». La première condition, donc, pour qu'une coutume ou une règle de conduite constitue un land mark, est qu'elle doit avoir existé « depuis un tel temps que la mémoire de l'homme ne puisse trouver trace du contraire ». Discours Ramsay. La Voie Initiatique (1) - Hauts Grades. Qu'est-ce que la connaissance ?

La Voie Initiatique (1) - Hauts Grades

De qui ai-je appris ce que je sais ? Comment ai-je découvert que c'était ne rien connaître ? Multiples sont les chemins du savoir et sablonneux ceux de l'oubli. Que le feu brûle, que le froid pince, que la mer est salée, que pleurs ou sourires nous vaudront nourritures ou privations, que les saisons se succèdent, que les cigales ne chantent pas mais frottent leurs élytres, qu'il faudra mourir, que la terre tourne autour du soleil, que la lune commande les marées, enfants au biberon nous commençons déjà cette escalade du savoir.

Nous ne cesserons pas d'apprendre, à nos dépens ou pour notre joie, par nécessité ou par orgueil, et cette multitude de choses sues passera au tamis des sables de l'oubli. Savants, nous le sommes tous. Qui nous a mis sous le nez ce que nous avions à savoir ? Apparemment les choses sont assez simples. Tiens, tiens, le langage en révèle toujours plus qu'il n'en a l'air. Ne rions pas. Mais ma confiance est limitée. Mais quel voyage ? Carl Gustav Jung. Lorsque nous nommons la "psyché", nous évoquons symboliquement l’obscurité la plus épaisse qu’on puisse imaginer.

Carl Gustav Jung

Il relève de l’éthique du chercheur de reconnaître où son savoir touche à sa fin. Car c’est cette fin qui sera le début d’une connaissance plus haute(1941) S’affranchir du maternelComment se développer quand on est un « enfant de la Mère » ? De l’initiation féminine et masculine en quelques mots. Certains ont décidé de rester dans la filière initiatique « primitive » qui distingue deux initiations portées par deux moitiés d’un même processus allant de la différenciation vers l’unification.

De l’initiation féminine et masculine en quelques mots.

Cette étude ne concerne pas les initiations en loges mixtes parfaitement valables par ailleurs qui installent l’indifférenciation dès le cabinet de réflexion. . Les deux moitiés dans l'Un. La différence portera moins sur la forme que sur les éléments eau et feu dont on connaît la difficile conciliation. Les loges restant différentes quant au genre. Ce point de vue archaïque au sens de « l’arché » est une très ancienne tradition. Ceci permet d’expliquer qu’a certains rites la décision fut prise de maintenir la différenciation sur le début du parcours initiatique.

L'Unité symbolique entre homme et femme découle de la fameuse chose double, la « res binah », idéal d’un rebis ou de l’androgyne initial, soit le retour à une source indifférenciée dans son genre. Freimaurerei Freimaurer Freimaurerloge. Masculinité et relations de genre dans la société secrète abakuá. 1 Cela est partiellement remis en question dans le culte d’Ifá.

Masculinité et relations de genre dans la société secrète abakuá

Ainsi une maison de culte à La Havane (...) 1La question du genre est au cœur des pratiques religieuses afro-cubaines et la dichotomie masculin/féminin en est une composante structurelle. Les différents cultes en présence peuvent ainsi être ordonnés en fonction de la place qu’ils font aux adeptes de sexe masculin et féminin (cf. Dianteill, 2000 ; Testa, 2004). Alors que le spiritisme, la santería ou, dans une moindre mesure, le palo monte, accueillent hommes et femmes, homo- ou hétérosexuels, le culte d’Ifá ou encore la société secrète abakuá sont exclusivement réservés à des hommes, qui plus est hétérosexuels1. 2 Le terme « machisme » tel qu’il est employé ici traduit celui, espagnol, de machismo, dérivé du sub (...) 3 Cf. entre autres Butler, [1990] 2005 ; Connell, 1996 ; Gutman, 1997.

La franc-maçonnerie et la mixité (Première partie) - Le blog de paul-quader. La franc-maçonnerie et la mixité (Deuxième partie) - Le blog de paul-quader. La franc-maçonnerie et la mixité (Quatrième partie) - Le blog de paul-quader. La franc-maçonnerie et la mixité (Quatrième partie) - Le blog de paul-quader.