background preloader

Géo urbaine

Facebook Twitter

Les rêves urbains du capitalisme. Retour sur une émeute. L’émeute de Vaulx-en-Velin : l’événement a été longuement commenté, des années mêmes après ce mois d’octobre 1990.

Retour sur une émeute

Il connaît un destine tel qu’il prend place, dans les chronologies officielles de la politique de la ville, comme une deuxième date de naissance : dix ans après les “ rodéos des Minguettes ” de l’été 1981, il semble évident que “ Vaulx-en-Velin ” marque une nouvelle étape dans la prise de conscience d’un problème jusque-là nié ou occulté. Quel est cet événement ? Le 6 octobre 1990, une moto se renverse au niveau d’un barrage de police qui cherche à la stopper. Métropolitiques. Économie d’un méga-bidonville. Recensé : Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky, Dharavi : From Mega-Slum to Urban Paradigm, New Delhi : Routledge, Series Cities and the Urban Imperative, 2013, 400 p.

Économie d’un méga-bidonville

Le bidonville de Dharavi jouit d’une grande notoriété. Située au cœur de Mumbai, cette étendue de 3 km², sur laquelle vivent quelques 800 000 habitants, est récemment devenue le centre de toutes les attentions. Au cours des dernières années, les ouvrages dédiés au bidonville se sont multipliés : parmi eux Rediscovering Dharavi : Stories From Asia’s Largest Slum (2000), Poor Little Rich Slum (2012) and Dharavi, The City Within (2013), pour n’en citer que quelques-uns. Nouvelles hiérarchies des grandes agglomérations - Les villes mondiales en compétition ? La domination de l’Asie Dans un article intitulé "Nouvelle hiérarchie des grandes agglomérations et nouvelles formes de peuplement" publié dans "Les villes mondiales" (dossier de la revue Questions internationales n°60, mars-avril 2013), François Moriconi-Ébard et Cathy Chatel affirment que « les historiens s’accordent sur le fait qu’aucune ville n’avait jamais pu dépasser le seuil de 1 à 1,2 million d’habitants jusqu’au début du XIXe siècle.

Nouvelles hiérarchies des grandes agglomérations - Les villes mondiales en compétition ?

C’est en Europe que ce seuil fut pour la première fois dépassé. Pionnière de la révolution industrielle, l’Angleterre voit en effet sa capitale franchir les 2 millions d’habitants dès 1842. Paris la suit en 1863, puis New York (1875), Berlin (1892), Chicago (1893), Manchester (1903), Vienne (1906), Tokyo (1908) et Philadelphie (1911). À la veille de la Première Guerre mondiale, cinq des huit plus grandes villes du monde sont donc européennes et une seule asiatique. (…) Reflet d’un monde polycentrique en perpétuelle évolution - Les villes mondiales en compétition ? Quels critères pour classer une ville ?

Reflet d’un monde polycentrique en perpétuelle évolution - Les villes mondiales en compétition ?

Dans un texte intitulé "Comment se vendre sur le marché mondial ? " publié dans le n°8082 de la revue Documentation photographique (Anne Bretagnolle, Renaud Le Goix et Céline Vacchiani-Marcuzzo, "Métropoles et mondialisation", La Documentation française, juillet-août 2011), les auteurs montrent que « les métropoles adoptent des stratégies de communication pour développer leur attractivité mondiale, notamment quand elles sont très spécialisées. The Age of Megacities. Série “Café géo Ville et BD” (1) : La ville, la géographie et la bande dessinée. Ce texte est un extrait du compte-rendu du Café géographique de Paris du 28 janvier 2014 où Aymeric Landot et Bénédicte Tratnjek étaient invités à intervenir sur le sujet “Représenter l’espace urbain dans la bande dessinée” suite à la journée d’études du Laboratoire junior Sciences Dessinées du 18 septembre 2013 : Ville et bande dessinée, avec Benoît Peeters comme invité du grand entretien.

Série “Café géo Ville et BD” (1) : La ville, la géographie et la bande dessinée

L’intégralité du compte-rendu est à paraître sur le site des Cafés géographiques que nous remercions de cette invitation. Voir tous les billets de la série “Café géo Ville et BD”. Bénédicte Tratnjek rappelle d’emblée que les Cafés géo, en 2001, avaient organisé une soirée pour décrypter l’« Hergéographie » [1]. 1. L’urbanisation, horizon du monde. Il ne faut pas cesser de rappeler une banalité, dont pourtant on tend souvent à celer l’importance, actuelle et future : aujourd’hui et pour la première fois depuis que l’être humain a commencé à imprimer sa marque sur la terre, plus de la moitié de la population du globe, c’est-à-dire plus de 3 milliards de personnes, vit dans des ensembles urbains.

1. L’urbanisation, horizon du monde

Lyon : les transports au cœur de la campagne municipale. Cliquez sur la carte pour l'agrandir. © Radio France - Stéphanie Berlu Depuis la fin des années 90, le développement des transports en commun est un vrai argument de campagne pour les candidats.

Lyon : les transports au cœur de la campagne municipale

La construction de lignes de métro, de tramway, mais aussi de téléphériques sont autant de projets qui sont encore mis en avant, en 2014. Autant pour les possibilités de transports en commun qu'ils permettent que pour les opportunités qu'ils offrent de faire de l'urbanisme et de transformer les villes. À Lyon, la ville qui a inventé le vélo en libre service, c'est le métro qui fait son grand retour et qui permet aux candidats de se différencier ou de s'opposer.

Les effets du thatchérisme dans les villes du Nord de l’Angleterre. Les réactions au lendemain du décès de Margaret Thatcher reflètent de profondes divisions sur son bilan politique.

Les effets du thatchérisme dans les villes du Nord de l’Angleterre

Les hommages et le recueillement contrastent avec des manifestations de joie – phénomène très rare lors de la mort d’un leader politique dans une démocratie – événements abondamment repris par les médias, sans réelle analyse de leur représentativité. Ainsi, le 9 avril 2013, le Daily Mail, tabloïd pro-conservateur, inscrit à sa une « The Woman who Saved Britain » alors que le Daily Mirror, tabloïd de gauche, titre avec la volonté de se démarquer « The Woman who Divided a Nation ». Adaptation urbaine post-catastrophe : la recomposition territoriale de La Nouvelle Orléans. Shrinking Cities, villes en décroissance : une mesure du phénomène en France. Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI.

Shrinking Cities, villes en décroissance : une mesure du phénomène en France

Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. Albecker M. -F., 2010, « The Effects of Globalization in the First Suburbs of Paris: From Decline to Revival? », Berkeley Planning Journal, vol. 23, 102-131. Audirac I., Fol S., Martinez-Fernandez C., 2010, « Shrinking Cities in a Time of Crisis », Berkeley Planning Journal, vol. 23, 51-57. L’empreinte spatiale de l’ancienne frontière interallemande dans le Berlin d’aujourd’hui. 1La frontière internationale qui sépara les deux Allemagnes, depuis le découpage du Reich en secteurs d’occupation en 1945 jusqu’à la réunification en 1990, a résumé à elle seule le conflit entre les blocs durant la Guerre Froide.

L’empreinte spatiale de l’ancienne frontière interallemande dans le Berlin d’aujourd’hui

A Berlin, la construction du Mur en 1961 a figé ces tensions sur un espace restreint et urbanisé. En cela, le contexte berlinois est à distinguer de la frontière qui traversait le territoire allemand de Lübeck à Hof ou même du Rideau de Fer, du fait de son caractère d’enclave hautement symbolique de l’Allemagne de l’Ouest dans le territoire de la RDA. 2Cet article présente un cas d’étude inclassable. Il ne peut s’assimiler complètement à l’examen d’une frontière comme on en trouve dans l’espace Schengen, c’est-à-dire une ligne qui tend à disparaître et n’empêche plus une coopération transfrontalière de plus en plus développée puisqu’à Berlin, l’ancienne fracture ne divise plus deux Etats et a juridiquement totalement disparu. Figure 1. Comment se regroupent les populations dans l’espace urbain ? 8 novembre 2013 - Comment se regroupent les populations sur le territoire ?

Comment joue l’effet de classe sur la façon d’occuper l’espace ? État des lieux du partage socio-économique de l’espace urbain français par Aurélien Dasré, démographe à l’Institut national des études démographiques (Ined). La suburbanisation des minorités ethniques aisées à Leicester (Angleterre) : la constitution d’une ethnic suburbia. 1Depuis les révoltes urbaines de 2001 suivies par les attentats de Londres en 2005, le gouvernement britannique s’inquiète de la ségrégation croissante des minorités issues du sous-continent indien, et plus précisément de la population musulmane. Cette ségrégation serait le signe de leur volonté de s’exclure du reste de la population et refuser toute intégration à la population d’accueil. On assisterait ainsi à l’effritement du « modèle de gestion multiculturelle » britannique qui aurait laissé se développer des « vies parallèles », synonymes d’évitement social et spatial entre minorités ethniques, en particulier les populations originaires du sous-continent indien, et population majoritaire. 2Or une analyse empirique de la ségrégation permet de confronter les résultats obtenus à la rhétorique gouvernementale qui appelle à la « cohésion sociale ».

Suburb et suburbia. Marseille-Provence 2013, analyse multiscalaire d’une capitale européenne de la culture. « Longtemps, Marseille s’est couché de bonne heure », pourrait-on dire en paraphrasant la première phrase de Marcel Proust dans Du côté de chez Swann. En effet, contrairement à sa réputation de ville festive, la cité phocéenne n’a pas développé de vie nocturne. Hormis le week-end, les Marseillais se couchent tôt. A l’image du métro qui, jusqu’en avril 2013, s’arrêtait à 22 h 30 en semaine, les rues et places de la deuxième ville de France sont désertes après cette heure. Du moins jusqu’à l’inauguration de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture. Urban Observatory Compare Cities. Trente ans de sociologie urbaine. Dossier : Y a-t-il des urban studies à la française ? « La ville, c’est ce que nous décidons d’en faire en fonction d’un objectif d’analyse ».

C’est ce que notait en 1964 Leonard Reissman, un bien intéressant sociologue états-unien (Reissman 1964, p. 153). La Métropole du Grand Paris, intégration ou confédération. Les communes périurbaines face à la métropole : sécession ou intégration fonctionnelle. L’intercommunalité au service de la compétitivité de l’Île-de-France. « L'étalement urbain est la première source de conflits en milieu rural » - Bétonisation. The rise of megacities - interactive.

Pour les 5e : BedZED, un exemple d'écoquartier.  Existe-t-il un mode d’habiter spécifiquement périurbain ?  Les dynamiques spatiales de la gentrification à Paris. Le logement social au temps du néolibéralisme  Surveiller et classer : deux chantiers pour une recherche urbaine critique. Eric Charmes, La ville émiettée. Essai sur la clubbisation de la vie urbaine. Transformation et fragmentation des espaces urbains. Le cas de la zone métropolitaine du bassin de Mexico. PSS - Le Forum de discussion / Région toulousaine : Evolution spatiale et démographique. Mexico, au risque de son développement - Brève n°2, 2006. Dynamiques urbaines et environnement urbain - Problématique:… - La ville de… - La ségrégation… - Croquis Mexico - Quelques vues… - DS Villes: Le… - Le blog Histoire-Géographie des Secondes 6 et 12 Aragon.

Evenements. Une « Vision Mumbai » pour transformer la ville ou la difficulté à (re)penser la gouvernance métropolitaine. Bangkok coule-t-elle ? - Globe.