background preloader

Cartographier prof/élèves

Facebook Twitter

Concours Carto Imaginaire. Les finalistes du Concours de Cartographie Imaginaire sont : Les cartes sont maintenant entre les mains des jurés qui vont les classer de 1 à 10. Il faudra attendre le 17 juin prochain pour connaître le grand vainqueur de cette année ! Voici leurs cartes : Cette année 3 classes de CM2 ont participé au concours et nous avons décidé de créer une catégorie pour eux afin de mettre leurs travaux en valeur. Voici les 10 meilleures cartes : Présentation du concours - GeoPhotoGraphie & Carto. (carte postale réalisée par Jules, élève de 1èreES en 2012-2013 dans le cadre d'une évaluation sur les territoires ultramarins, (c) S.Gaujal) Objectifs Le concours Cartographie ton quartier est organisé par la Cité de l'Architecture et du Patrimoine, en partenariat avec le blog GéoPhotoGraphie & Carto et l'IGN / Edugeo. Il a pour objectif de sensibiliser les élèves à l'architecture et à l'urbanisme de leur environnement proche.

Ce concours de carte postale sensible est ouvert à tous les niveaux scolaires, du primaire au lycée, et à toutes les disciplines. Il a vocation à permettre aux classes participantes d'élaborer, en commun, leur représentation de leur quartier et d'exprimer leur point de vue, en articulant l'élaboration d'une carte sensible avec la forme épistolaire. Sujet du concours Que voyez-vous autour de votre établissement scolaire ? Calendrier Date limite d'inscription : 20 novembre 2015 ; Date limite d'envoi des participations : 10 février 2016 ; Modalités de participation Contact. Worldometers. Maps « Sei Ching Joanna Sin. La carte et le sondage. Dossier : Les territoires du vote À l’image des élections précédentes, la présidentielle de 2012 est l’occasion d’une abondante production sur le vote dans des registres savants, semi-savants, voire mondains.

La carte et le sondage – ou, pour le dire autrement, des approches par l’espace ou par les individus – ont longtemps constitué l’essentiel de la boîte à outils de ceux qui tentent de décrypter les scrutins à l’échelle nationale. Le champ des études électorales françaises est ainsi affecté par un usage routinisé, en partie lié aux cloisonnements disciplinaires, de certains types de données.

Après une longue hégémonie du sondage dans les études électorales, les approches qui, sans réifier l’espace, sont attentives aux contextes géographiques et sociaux dans lesquels vivent les individus se multiplient depuis quelques années, et permettent de gagner en réalisme dans la compréhension des comportements électoraux en les resituant là où ils ont lieu.

Éviter le piège du « spatialisme » Information localisée et débat public : de nouveaux enjeux pour les géographes. Dans sa dernière livraison (Tome 40, 2011/2), outre une tribune très remontée de Philippe Pelletier contre le traitement journalistique du séisme du 11 mars dernier (« La géographie bafouée au Japon ») et un article très intéressant de Mina Saïdi-Sharouz et de France Guérin-Pace sur « La mobilité quotidienne des femmes dans la ville de Téhéran » (à lire absolument avant ou après avoir vu l’excellent « Une séparation » d’Asghar Farhadi), la revue L’espace géographique consacre un dossier entier (9 articles) aux bases de données géographiques et, à l’heure du « web 2.0 », à leur mise à disposition auprès des citoyens, sous le titre « Information localisée et débat public : de nouveaux enjeux pour les géographes ». Je ne vais pas ici faire un compte-rendu détaillé article-par-article du dossier, mais je vous propose un bref tour d’horizon des principales thématiques traitées… sans oublier celles qui, de mon humble avis, manquent à l’appel. « Un changement de paradigme » : Points critiques :

Women's rights country by country - interactive | Global development. L’insurrection syrienne et la guerre des cartes. Devant la mosquée d’Azaz, au nord d’Alep. L’idée de ce billet m’est venue fin août dernier lorsque les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont menacé de bombarder la Syrie, à la suite des attaques chimiques du 21 août dans la banlieue de Damas1.

Les experts se sont alors succédé dans les médias, cartes à l’appui, pour « expliquer » cette décision. Il fallait « punir » le « régime de Damas », comme l’affirmait le président François Hollande ; mais ensuite ? Plusieurs militaires à la retraite mettaient en avant le fait que des « frappes » ne serviraient à rien si elles ne correspondaient pas à des objectifs stratégiques à plus long terme. Sur Fox News, la carte justifie une intervention américaine en Syrie Cependant, pour « rééquilibrer le rapport des forces », comme le disait pudiquement Laurent Fabius, encore fallait-il que l’insurrection soit en mesure de profiter de l’opportunité.

Figure 1 : La Syrie divisée Figure 2 : La répartition de la population syrienne The Independent Le Monde. Géographie et cartographie. L'invention des continents. Rencontre avec Christian Grataloup - Propos recueillis par Martine Fournier, article Géographie. Cartes et planisphères sont le produit d’une histoire essentiellement occidentale. A l’heure de la mondialisation, le découpage du Monde en cinq continents est devenu une représentation erronée. Dans son petit bureau de l’Institut de géographie de la rue Saint-Jacques à Paris, Christian Grataloup est intarissable. Si cela continue, il va rater le train qu’il doit prendre pour aller donner une conférence à Lille. Car c’est un homme très demandé. C. Grataloup est l’un des promoteurs, des porte-parole d’une approche de l’histoire, arrivée nouvellement en France : il préfère l’appeler l’« histoire mondiale » plutôt que « globale » (traduction de global history)

. « Il est indispensable de décentrer notre regard », affirme-t-il. Et de fait, C. Car C. Notre géohistorien, donc, vient de sortir un nouveau livre, L’Invention des continents, dans lequel il livre une lecture critique de la découpe des continents telle qu’elle est canonisée sur nos planisphères. Le monde à l'envers Martine Fournier. GeOOo Cartes thématiques avec OpenOffice. Après avoir installé la Macro, tout document de type "Draw" ("nom.odg") permet de lancer via un (nouveau) bouton une boite de dialogue, servant à paramétrer la macro qui effectue les requêtes nécessaires. Avant toute chose, il faut créer un tableau Calc ("nom.ods") contenant une table (une feuille du classeur “maTable”) qui renvoie trois colonnes (Code, Valeur, Nom), celui-ci sera automatiquement lié à une base de données Ooo ("geoparm.odb"). A chaque occurrence, la macro recherche la forme qui porte le même nom que le code, si la recherche est fructueuse, elle renseigne le texte lié à la forme par la valeur et le nom de la commune (si l'option a été cochée), colorie cette même forme suivant les seuils définis dans la boite de dialogue.

Un message de fin signale la fin du processus. Il est possible de remettre à blanc les formes avant chaque lancement. Origine des données: 1 = Classeur OpenOffice dernière mise à jour le 18/11/2008 Ddacticiel Christian Hervé & Gilles Badufle Licence CCC. Penser l'espace.