background preloader

Twitter, facebook, pinterest, google+...

Facebook Twitter

Comprendre les réseaux sociaux. 12 outils pour mieux gérer l'infobésité des médias sociaux. 2 avril 2012 L’infobésité, traduction de l’expression anglaise “information overload” est très certainement l’effet secondaire le moins agréable qui découle de l’avènement des médias sociaux.

12 outils pour mieux gérer l'infobésité des médias sociaux

Déjà en 2007, selon emarketer, les gestionnaires peinaient à trouver l’information pertinente au sujet de leur propre compagnie ou de la compétition, sans parler des courriels qui ne cessent de croitre avec quantité de gens qui nous mettent en copie conforme (c.c.), les infolettres auxquelles on s’abonne, etc. Avec la montée en puissance de Facebook, des blogues, de Twitter, de LinkedIn, de Pinterest ou de Google+, comment fait-on pour gérer tous nos comptes, personnels ou d’affaires?

Comment s’y retrouver dans la jungle d’information disponible et surtout, comment parvient-on à séparer le bon grain de l’ivraie? Infographie de Brian Solis et Jess3 sur l’univers de Twitter et les applications périphériques qui l’enrichissent. Panorama des médias sociaux 2011. English version can be found here: Social Media Landscape 2011.

Panorama des médias sociaux 2011

Les médias sociaux forment un écosystème riche et en perpétuelle évolution. Une bonne chose pour les utilisateurs qui bénéficient d’un large choix de services et plateformes sociales, mais un casse-tête pour les annonceurs qui doivent faire face à une fragmentation de l’audience. “Fragmentation de l’audience“, même avec Facebook qui culmine à près de 600 millions de comptes ? Oui tout à fait, car si Facebook est de loin le plus visible, les utilisateurs sont bien souvent actifs sur plusieurs plateformes sociales en même temps. Dans les faits, la grosse majorité des utilisateurs des médias sociaux trouvent leur bonheur dans la palette de services proposés par Facebook, mais les pionniers et les utilisateurs les plus actifs répartissent leur production sur différents services et agrègent le tout sur Facebook (qui se retrouve ainsi en bout de chaîne).

Voilà qui nous fait une sacrée collection !

Google+

Netvibes_2011.pdf. Education aux médias. Pinterest. 5 mn pour trouver un job dans les médias sociaux. Twitter. Facebook. Un soir, un musée, un verre. Voici encore une preuve que les réseaux sociaux mènent au musée !

Un soir, un musée, un verre

C'est assurément l'une des vocations de la communauté "Un soir, un musée, un verre" qui creuse progressivement sa place sur les nombreuses pages Facebook. Le concept vise à créer des micro événements pour "se retrouver un soir entre geeks des Musées - nocturne de musée - dans un musée - pour une exposition temporaire ou des collections permanentes - puis autour d'un verre". Le fonctionnement est simple : une soirée, un lieu, une heure sont proposés aux membres de la communauté virtuelle invitée à se rassembler "de visu" pour apprécier une exposition. Une expérience à la suite de laquelle les participants sont bien-sûr invités à partager leur debrief entre passionnés via des photos sur Facebook, Flickr, Twitter... Tandis qu'immerge également "Un samedi, un musée, un verre", il est toutefois dommage que cette expérience n'existe que pour l'instant sur la capitale.

Pour aller plus loin : Devenez membre : Partager l'article ! Create, Curate, Publish. Assurez une veille professionnelle avec Google. Pour rester concurrentiel, il est indispensable d'être la pointe de l'actualité de son secteur professionnel.

Assurez une veille professionnelle avec Google

Pour vous faciliter cette veille professionnelle, Google dispose d'outils spécifiques : Google News, Google Alertes, Google Reader, iGoogle. On vous explique pourquoi et comment les utiliser dans le cadre de votre entreprise. Veille concurrentielle : Google essentiel ? Pour connaître les bases de la veille concurrentielle sur internet, consultez l'article utiliser internet pour sa veille concurrentielle. Les avantages des outils de veille Google sont leur gratuité et leur compatibilité.

Leur prise en main ne nécessite pas de connaissance particulière, il suffit généralement d'indiquer votre adresse Gmail et de se laisser guider par les popup explicatives ou les pages d'aide facilement accessibles dans l'interface des outils Google. Google n'est pas le seul à proposer ce type d'outils, si vous n'êtes pas partisan du tout Google, voici leurs équivalents : Comment utiliser iGoogle : Créer et diffuser son CV sur Internet. Avec le boom des sites internet de recherche d'emplois, des réseaux sociaux professionnels et des banques de CV en ligne, le CV numérique est devenu un atout indispensable pour décrocher un emploi.

Créer et diffuser son CV sur Internet

Mais l'attractivité et la visibilité d'un CV électronique, ça se travaille ! Du choix du modèle le plus pertinent, à l'édition en passant par la diffusion du CV auprès de recruteurs : de nombreuses solutions sont à votre disposition pour vous démarquer des autres candidats... Voici quelques astuces et conseils pour vous aider à faire la différence. Trouver des modèles de CV gratuits Depuis son traitement de texte Les différentes versions de Microsoft Word, Works et Open Office proposent par défaut différents modèles de CV (ex : minimaliste, plusieurs niveaux d'entrées, chronologique, avec des couleurs, etc). Un wiki comme carnet de cours : Usages - Twitter.