background preloader

Mdscm_in

Facebook Twitter

BALANDRADE Manon

Le Moyen-Orient : une géographie qui a une histoire (1) Rédacteur : Vincent Capdepuy Pour chaque nouvelle question au concours d’enseignement d’histoire et de géographie, le jury rédige une lettre de cadrage dans le but d’expliciter les attentes et d’éviter ainsi que les étudiants ne divaguent trop.

Le Moyen-Orient : une géographie qui a une histoire (1)

En l’occurrence, la question d’histoire contemporaine, intitulée « Le Moyen-Orient de 1876 à 1980 », nécessitait une mise au point sur la délimitation spatiale de ce qu’on doit entendre par Moyen-Orient. La notion est à géométrie variable et le jury a voulu clarifier les choses : 14 février 1945 - Le « pacte du Quincy », une alliance contre nature. Ress Hist TermES L Theme3 conflits 503974. L’Orient dans la guerre (1914-1918) Le Moyen-Orient de 1876 à 1980.

Tout l’intérêt et la difficulté de ce nouveau programme proposé aux candidats des concours Capes et agrégation tiennent dans son titre même, pourtant très bref : un siècle d’histoire du « Moyen-Orient », qu’est-ce à dire ?

Le Moyen-Orient de 1876 à 1980

L’expression « Moyen-Orient » tire son origine d’un point de vue européen sur le monde puisqu’elle définit la région qui se situe « à mi-chemin », entre l’Europe expansionniste et les richesses de territoires coloniaux de l’Extrême-Orient. Précisément, la genèse de l’expression est plutôt britannique (Middle East) alors que l’expression française longtemps consacrée était « Proche-Orient », pour définir les régions du Levant (Palestine-Syrie-Liban) géographiquement plus proches de la Méditerranée et de l’Europe.

Une des clés qui permettra aux enseignants et aux étudiants de réussir ce tour de force sera de porter une attention soutenue à la chronologie – et en particulier aux synchronies. L’Accord Sykes Picot, 100 ans de guerre au Moyen Orient. Le Moyen-Orient : une géographie qui a une histoire (1) Agrégation d'histoire 2017. Damas, El Meidan.

Agrégation d'histoire 2017

Library of Congress, Prints and Photographs Division/American Colony (Jerusalem), entre 1920 et 1933. Une nouvelle question d’histoire contemporaine est mise cette année aux concours du Capes et de l’agrégation d’histoire : « Le Moyen-Orient de 1876 à 1980 ». Avec l’introduction de volets didactiques à l’écrit comme à l’oral, les thématiques proposées ont désormais un lien obligatoire avec les programmes d’enseignement au collège et au lycée.

En l’occurrence, la question du « Moyen-Orient » est présente (très rapidement) dans les programmes de troisième lors de l’étude des variations thermiques de l’indéboulonnable « guerre froide », mais aussi de façon plus ciblée dans ceux de terminale technologique STMG (étude de cas au choix sur le Moyen-Orient et le pétrole depuis 1945), et plus spécifiquement encore en terminale générale sous l’appellation — critiquable, nous y reviendrons — de « foyer de conflits » depuis la fin de la première guerre mondiale. « Moyen-Orient » : une géographie qui a une histoire. Pour chaque nouvelle question au concours d’enseignement d’histoire et de géographie, le jury rédige une lettre de cadrage dans le but d’expliciter les attentes et d’éviter ainsi que les étudiants ne divaguent trop.

« Moyen-Orient » : une géographie qui a une histoire

En l’occurrence, la question d’histoire contemporaine, intitulée « Le Moyen-Orient de 1876 à 1980 », nécessitait une mise au point sur la délimitation spatiale de ce qu’on doit entendre par « Moyen-Orient ». La notion est à géométrie variable et le jury a voulu clarifier les choses : Le Moyen-Orient est une expression forgée en 1902 et renvoyant aux intérêts britanniques sur la route des Indes. En dépit d’une définition géopolitique fluctuante, le jury considère que cet espace correspond aux États actuels suivants : Arabie saoudite, Bahreïn, Égypte, Émirats arabes unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweït, Liban, Palestine, Qatar, Syrie, Sultanat d’Oman, Turquie et Yémen. Revue Vingtième Siècle. Revue d'histoire 2009/3. Attention : Cette offre est exclusivement réservée aux particuliers.

Revue Vingtième Siècle. Revue d'histoire 2009/3

Si vous souhaitez abonner votre institution, veuillez vous adresser à votre libraire ou à votre fournisseur habituel. Entretien avec Stéphane Malsagne pour introduire la question contemporaine au programme de l’agrégation et du Capès d’histoire 2017 : « Le Moyen-Orient de 1876 à 1980 » - Les clés du Moyen-Orient. Pouvez vous revenir sur les empires/pays qui composent cet espace ?

Entretien avec Stéphane Malsagne pour introduire la question contemporaine au programme de l’agrégation et du Capès d’histoire 2017 : « Le Moyen-Orient de 1876 à 1980 » - Les clés du Moyen-Orient

L’expression Moyen-Orient n’existe pas encore en 1876. Elle est inventée pour la première fois en 1902 sous la plume de l’amiral américain et stratège Alfred Mahan dans un texte sur le Golfe persique donné à la National Review de Londres pour évoquer un espace situé entre un Proche-Orient (Near East) et un Extrême-Orient (Far East) et s’étendant de manière mal définie entre les Indes et le Proche-Orient (Suez). L’expression est reprise en 1903 par Valentine Chirol, le chef du département de politique étrangère au journal le Times.