background preloader

Mcmalgerie

Facebook Twitter

RPZ

rpz

La femme dans l'art. La représentation de la femme reflète les conceptions esthétiques, sociologiques, morales, de l’époque à laquelle l’oeuvre a été créée.

La femme dans l'art

Elle peut être symbole de fécondité, idéal de beauté, vecteur de rêve, Eve tentatrice, idéal de pureté, Vierge qui intercède, compagne de l’homme, maternité et amour absolu, civilisatrice, putain, courtisane, femme fatale, femme guerrière, femme fragile, femme objet, femme victime, femme épanouie, femme affirmée... Les oeuvres d’art Préhistoire Les Vénus de la Préhistoire (Lespugue, Brassempouix, Willendorf…), - 25000 Antiquité Egypte Nefertiti, épouse d’Akhénaton : art amarnien, XVIIème dynastie La fille de Nefertiti Couple, Nouvel Empire, XVIIIème dynastie Cléopâtre : art ptolémaïque, - 50 Un portrait du Fayoum, + 100 Grèce Art des Cyclades, figurine dite « au violon », - 3000. La femme dans l’art – Arts Plastiques. La femme n’a pas toujours été admise dans le champ artistique comme « artiste » à part entière.

La femme dans l’art – Arts Plastiques

Pourtant, déifiée, représentée en héroïne durant la Préhistoire et l’Antiquité, c’est assez tardivement qu’elle s’est hissée au rang de créatrice à l’égal de l’homme. L’art du textile était par exemple une de ses activités songeons à Pénélope. C’est au XIX ème siècle qu’elle rentre dans la scène artistique avec une poussée bien revendiquée au XXème siècle. Longtemps, elles ont travaillé dans l’anonymat avec parfois des hommes qui reprenaient leurs oeuvres. Limagedelafemme. Nous avons fêté, le 8 mars, la journée de la femme.

limagedelafemme

Mais qu’est-ce que « la » femme ? Cours de Méthodologie - Ecrire un article de presse. Objectif : Ecrire un article de presse nécessite de respecter certaines règles de présentation et d’écriture, ceci dans le but d’atteindre trois objectifs : délivrer une information claire et précise, éveiller la curiosité du lecteur et rechercher sa complicité.

Cours de Méthodologie - Ecrire un article de presse

Comment écrire un article de presse ? 1. La présentation La présentation doit permettre au lecteur d’accéder facilement à l’information, d’y accéder de plusieurs façons en fonction du temps dont il dispose ou de son envie et enfin de trouver de manière efficace et simple les réponses aux questions qu’il se pose. Chronologie des dispositions en faveur de l’égalité des femmes et des hommes – Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes. 1907 : La loi accorde aux femmes mariées la libre disposition de leur salaire. 1909 : Institution d’un congé de maternité de 8 semaines sans rupture de contrat mais sans traitement. 1924 : Les programmes de l’enseignement secondaire ainsi que le baccalauréat deviennent identiques pour les filles et les garçons. 1928 : Congé de maternité de deux mois à plein traitement pour toutes les salariées de la fonction publique. 1936 : Premières femmes sous-secrétaires d’Etat. 1938 : Suppression de l’incapacité civile des femmes. 1944 : Ordonnance accordant le droit de vote et d’éligibilité aux femmes. 1946 : Le principe de l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines est désormais inscrit dans le préambule de la Constitution. 1947 : Première femme nommée ministre (santé publique et population). 1965 : Loi de réforme des régimes matrimoniaux qui autorise les femmes à exercer une profession sans autorisation maritale et à gérer leur biens propres.

Chronologie des dispositions en faveur de l’égalité des femmes et des hommes – Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes

L’inégale répartition des tâches domestiques entre les femmes et les hommes. 29 avril 2016 - En moyenne, les femmes consacrent trois heures trente par jour aux tâches domestiques, contre deux heures pour les hommes.

L’inégale répartition des tâches domestiques entre les femmes et les hommes

Un écart qui peine à se réduire. En moyenne, les femmes consacrent 3h26 par jour aux tâches domestiques (ménage, courses, soins aux enfants, etc.) contre 2h pour les hommes, selon l’Insee [1] (données 2010). A la maison, les hommes s’adonnent volontiers au bricolage (20 minutes quotidiennes contre 5 pour les femmes). Mais les femmes passent deux fois plus de temps que les hommes à faire le ménage et à s’occuper des enfants à la maison. Sexisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sexisme

Le sexisme est une idéologie se fondant sur l’adhésion à des croyances discriminatoires basées sur le critère du sexe. Il s'appuie en partie sur des stéréotypes de genre, c’est-à-dire des croyances concernant les caractéristiques généralement associées aux femmes et aux hommes. Le sexisme se réfère donc à l’idée que la différence des genres peut légitimer la domination d'un sexe sur le sexe opposé.

Ce terme est apparu dans les années 1960 avec le nouvel essor du féminisme[1]. Ce mot, calqué sur « racisme », a pour vocation de dénoncer les croyances, valeurs et attitudes fondées sur des modèles stéréotypés et intériorisés, en d'autres termes une société sexuellement discriminatoire[2]. Définitions[modifier | modifier le code] Le sexisme peut être défini comme « l’adhésion à des croyances discriminatoires ou préjudiciables basées sur le sexe »[3]. La misogynie et la misandrie sont deux formes de sexismes.

Définition[modifier | modifier le code]