background preloader

Réforme territoriale et bibliothèques

Facebook Twitter

La réforme territoriale, l'intercommunalité et les bibliothèques. La réforme territoriale et les bibliothèques. En mars 2015, les députés ont adopté en première lecture le dernier volet de la réforme territoriale, renforçant notamment les compétences des intercommunalités.

La réforme territoriale et les bibliothèques

La journée d’étude « La réforme territoriale et les bibliothèques » organisée par le groupe Nord-Pas-de-Calais de l’ABF avait pour but de faire le point sur la place des bibliothèques dans ce nouveau canevas territorial. Contexte historique La décentralisation permet de transférer des compétences administratives de l’État vers les quatre échelons administratifs qui constituent les collectivités locales : la commune, l’intercommunalité, le département et la région. Cet empilement aux compétences partagées et aux financements croisés nuit à l’efficacité de l’action publique des territoires. D’où une réforme pour simplifier ce « millefeuille territorial » avec comme but une réduction des dépenses publiques et une meilleure prise en compte des besoins citoyens. Sauront-elles alors conforter voire conserver leur place ? Pour G. 2010-2 : Urgences territoriales : Sommaire. Réforme territoriale et lecture publique en Île-de-France. Bibliothèques et archives face à la réforme territoriale.

En une quinzaine d'années, les bibliothèques ont tout vu et tout connu.

Bibliothèques et archives face à la réforme territoriale

Elles ont d'abord encaissé le choc de la révolution numérique. Elles ont ensuite été bouleversées par de sévères restrictions budgétaires. Et voici qu'elles doivent faire face à une réforme territoriale de grande ampleur. Annoncée par Manuel Valls au mois d'avril 2014 lors de sa déclaration de politique générale, cette réforme mille fois annoncée et mille fois repoussée a finalement été adoptée au mois de décembre 2014. Résultat : à partir du 1er janvier 2016, la France métropolitaine ne comptera plus que 13 régions au lieu de 22.

La suppression des conseils départementaux, prévue pour 2021, pourrait avoir de sérieuses conséquences sur les réseaux de bibliothèques notamment en milieu rural où les bibliothèque départementales de prêt (BDP) jouent un rôle important. Et autant le dire tout de suite, la réponse du ministère laisse entrevoir une importante redistribution des cartes : La position de la FNCC sur la Réforme Territoriale - Association des Bibliothécaires de France - Groupe régional Bourgogne. Mise à jour le 26 mai 2015 Livre/lecture publique et réforme territoriale, par Hervé Reynaud Les bibliothèques, un modèle de la décentralisation culturelle.

La position de la FNCC sur la Réforme Territoriale - Association des Bibliothécaires de France - Groupe régional Bourgogne

Le livre et la lecture publique bénéficient d’un statut particulier dans le processus de la décentralisation culturelle. Et d’une image de modèle tant ce domaine de l’action publique présente les conditions d’une remarquable co-construction entre collectivités et avec l’Etat. Alors que l’Etat, via le Centre national du livre (CNL), les services du livre du ministère de la Culture (désormais insérés au sein de la mission dite “Industries culturelles”) et, d’un point de vue financier, via notamment la dotation générale de décentralisation (DGD), continue d’être moteur, initiateur et garant, les Départements ont intégralement pris en charge le réseau des BDP, indispensable notamment en milieu rural.

IABD Reformeterritoriale 2014 11. Réforme territoriale et bibliothèques: où en est- on ? Il y a quelques mois, nous vous invitions à suivre sur son blog les chroniques de Dominique Lahary, bibliothécaire à la retraite mais très alerte au sujet de la réforme territoriale et de ses conséquences sur les bibliothèques Votée en 2014, la réforme territoriale a soulevé beaucoup de questions, en particulier suite à l’annonce de la possible suppression des Conseils généraux (nouvellement appelés "Les Départements") et la refonte des territoires.

Réforme territoriale et bibliothèques: où en est- on ?

Qu’en est- il aujourd’hui ? ..Après la création des métropoles, la validation en début d’année de la nouvelle carte de France à 13 régions (contre 22 auparavant), c'est le troisième et dernier volet de la réforme territoriale qui a été validé en première lecture le 10 mars : le volet NOTRe, pour Nouvelle Organisation Territoriale de la République. Autrement dit, c’est la question des compétences des régions, des départements et des communes qui est soulevée (qui fait quoi en matière de politique publique ?). Bibliothèques en territoires, 1 : La lecture publique intercommunale en 10 leçons. Je commence, après un préambule à propos de Paris métropole, la saison 2 de ma série dont la saison 1 s’est déroulée d’octobre 2008 à novembre 2010 sous le titre Les bibliothèques et le millefeuille territorial.

Bibliothèques en territoires, 1 : La lecture publique intercommunale en 10 leçons

Le principe demeure : à partir d’un petit bout de la lorgnette (la lecture publique), traiter de l’organisation territoriale de la France et de ses (tentatives de) réformes, avec l’idée que l’éclairage donné sur un secteur parmi d’autres de l’action publique peut contribuer à l’intelligibilité de l’ensemble. Je garde la liberté de traiter cette question dans le désordre, par petites touches, sans souci de coller systématiquement à l’actualité (et sans me l’interdire). Intercommunalité et bibliothèques : voilà un sujet souvent présenté comme compliqué, plein d’embûches et d’incertitudes. Il y a du pour et du contre, on ne sait plus qu’en penser. Je prétends au contraire que si c’est complexe dans la mise en œuvre, ce peut aussi être simple à penser. 1. 2. 3.

Fichier fichier reforme.territoriale.lecture.publique.cartes.