background preloader

Exode urbain

Facebook Twitter

Exode urbain, exil rural, par Gatien Elie, Allan Popelard et Paul Vannier. De Montpellier, il faut trois quarts d’heure pour arriver à Ganges, gros bourg de quatre mille habitants situé aux confins de l’Hérault.

Exode urbain, exil rural, par Gatien Elie, Allan Popelard et Paul Vannier

En direction du nord, après s’être frayé un chemin entre Euromédecine et Agropolis, les deux technopôles symboles du dynamisme de « la ville qui réalise ses rêves », la route tourne définitivement le dos à la métropole, traverse en droite ligne les plaines viticoles, les coteaux du Languedoc, avant de prendre un cours plus sinueux aux premières marches des Cévennes. Loin de Montpellier, de ses emplois et de ses services, la commune attire pourtant de nouveaux habitants : depuis 1992, ils sont près d’un millier à s’y être installés. Originaires de la banlieue montpelliéraine, Bernard et Christine. jeunes retraités, sont arrivés en 2008. Lui travaillait chez Nicollin, l’entreprise de nettoyage urbain.

Elle faisait des ménages dans les collèges de la région. Taille de l’article complet : 3 110 mots. (1) Les prénoms ont été modifiés. (3) Cf. . (5) Cf. Le nouvel espace rural français. Rapport d'information n° 468 (2007-2008) de MM.

Le nouvel espace rural français

Jean FRANÇOIS-PONCET et Claude BELOT, fait au nom de la délégation à l'aménagement du territoire, déposé le 15 juillet 2008 Synthèse du rapport (158 Koctets) Disponible au format Acrobat (1,3 Moctet) au nom de la Délégation à l'aménagement et au développement durable du territoire (1) sur le nouvel espace rural français, Par MM. Sénateurs. (1) Cette délégation est composée de : M. . « La ville a une figure, la campagne a une âme » Jacques de Lacretelle Façonnées par des siècles de tradition tout en restant ouvertes au progrès, partageant certains traits communs mais diverses dans leur physionomie, les « campagnes de France » dessinent aujourd'hui la mosaïque harmonieuse d'un pays qui a su rester attaché à sa terre et à son terroir, tout en les faisant évoluer.

Ces évolutions dans la façon dont l'espace rural se donne à voir ne sont que le reflet des « mutations » ou des « recompositions » qui l'ont animé depuis plusieurs années. Appréhender, penser et définir la ville. Pourquoi la population française augmente-t-elle autant? La population française ne cesse d'augmenter.

Pourquoi la population française augmente-t-elle autant?

Elle est passée de 55 millions d'habitants en 1981 à 65 millions au 1er janvier 2011. Une croissance démographique forte quand on la compare à celle de l'Allemagne (+ 3 millions en 30 ans), de Italie (+4 millions) ou du Royaume-Uni (+6 millions), indique l'Insee dans son "Portrait social" 2011. La forte fécondité française (1,85 enfant par femme) est une première explication. Ce chiffre explique largement l'écart de croissance de la population avec l'Allemagne (1,37) ou l'Italie (1,33), mais pas celui avec le Royaume-Uni (1,77).

La fécondité n'explique pas tout Pour expliquer l'ampleur de croissance de la population française, il faut prendre en compte d'autres facteurs. Le solde migratoire, différence entre les entrées et sorties du territoire, joue également. 2009PFE Bonny Flore. Périurbanisation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Périurbanisation

La périurbanisation accélérée des capitales (ici Stockholm, banlieue de Viksjö) se fait au détriment des espaces naturels et agricoles périphériques (février 2007). La périurbanisation – phénomène lié à celui de rurbanisation (néologisme apparu en France en 1976[1], mot-valise créé à partir de rural et d'urbain) – désigne le processus de « retour » ou « fuite » des citadins vers les campagnes ou plus simplement le déplacement durable de population quittant les zones urbaines pour aller s'implanter dans les zones rurales. La périurbanisation commença à partir de la fin des années 1960 et du début des années 1970, dans des espaces qualifiés de ruraux.

Phénomène relatif, aléatoire et mouvant[2], la périurbanisation recouvre plusieurs réalités. Éléments de définition[modifier | modifier le code] La périurbanisation a pour conséquences : Périurbanisation en Europe[modifier | modifier le code] Périurbanisation en France[modifier | modifier le code] Étalement urbain. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Étalement urbain

L'étalement urbain est une expression désignant le phénomène de développement des surfaces urbanisées en périphérie des villes. On parle aussi de périurbanisation, terme moins péjoratif. Selon l'Agence européenne pour l'environnement, l'étalement urbain se manifeste lorsque le taux de changement d'occupation des terres excède le taux de croissance de la population, autrement dit quand, sur un territoire donné, la progression des surfaces urbanisées excède la progression de la population[1]. En Amérique du Nord, en raison d’« une planification et une occupation des sols peu contraignantes, alliées à une progression des populations affluant », le développement urbain représente moins d’un pour cent de la surface du Canada (OCDE 2004) et 3,1 pour cent de la surface des États-Unis [2]. C'est un des sujets de préoccupation du Programme des Nations unies pour l'environnement. Historique[modifier | modifier le code]