Crises energétique, économique et climatique

Facebook Twitter

Le changement climatique va-t-il plonger l'économie mondiale dans le chaos ? Un document produit par le DARA and Climate Vulnerable Forum, un partenariat de vingt pays établi en 2009 et qui doit être présenté aujourd'hui à New York, brosse un portrait sombre des retombées économiques du changement climatique.

Le changement climatique va-t-il plonger l'économie mondiale dans le chaos ?

D'après cette étude, le changement climatique ralentit actuellement de 1,6% la production économique mondiale et devrait conduire à un doublement des coûts mondiaux dans les vingt prochaines années. donnez votre avis 7 personnes aiment cet article Ce rapport relève ainsi l'existence "d'un mal sans précédent pour la société humaine et le développement économique actuel qui va de plus en plus freiner la croissance, d'après une mise à jour décisive et une révision des estimations antérieures des pertes liées au changement climatique ". Décroissance : Hommage à Nicholas Georgescu-Roegen. Minuit Moins Une. Régression et dégradation des sols. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Notre terre est demeurée, par rapport à celle d’avant, comme le squelette d’un corps décharné par la maladie.

Régression et dégradation des sols

Les parties molles et grasses de la terre ont coulé tout autour, et il ne reste plus que la carcasse nue de la région » Quelques siècles plus tard, les chroniqueurs décrivaient la disparition de près de 600 localités antérieurement prospères le long de la côte africaine entre l’Égypte et le Maroc, à la suite de la déforestation imposée par l’Empire romain qui venait là se servir en bois pour ses bateaux et chars de guerre[1]. Les sédiments issus des labours et de la déforestation ont comblé la Mer Égée sur cinq kilomètres en aval du port d'Éphèse, autrefois célèbre pour abriter un temple dédié à Artémis[1]. La déshydratation est un autre facteur de dégradation et d'érosion des sols (ici Désert des Mojaves. L’énergie est le véritable moteur de l’économie, par Michael Lardelli.

Sommes nous victimes de l’illusion consistant à croire qu’une quantité d’énergie infinie est à notre disposition ?

L’énergie est le véritable moteur de l’économie, par Michael Lardelli

Le véritable moteur de la croissance, souligne Michael Lardelli, c’est la quantité d’énergie disponible. Dans les scénarios couramment utilisés, le renchérissement des énergies fossiles devrait permettre la rentabilisation de sources de plus en plus onéreuses en terme d’extraction. Mais qu’en sera-t-il du bilan énergétique global de l’humanité ? The Coming Global Oil Crisis. Qu'est-ce que le pic pétrolier? Si le pic de pétrole est peu médiatisé, la gravité de ses conséquences n'en est pas moins réelle.

Qu'est-ce que le pic pétrolier?

Il fut un temps où le réchauffement climatique souffrait lui aussi de ce manque de diffusion. Le pic de pétrole ne signifie pas pour autant la fin du pétrole, mais la fin d'un pétrole abondant et peu cher. En effet, même s'il restera toujours des gisements, il arrivera un point où l'extraction ne sera plus rentable (difficulté d'accès et coût énergétique trop important). Quel que soit le prix de vente du pétrole, à partir du moment où l'énergie que fournit un baril est équivalent à la dépense d'énergie nécessaire à son extraction, cette ressource cesse d'être exploitée. Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est un organisme intergouvernemental, ouvert à tous les pays membres de l'ONU. Il « a pour mission d’évaluer, sans parti-pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les risques liés au changement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation. Il n’a pas pour mandat d’entreprendre des travaux de recherche ni de suivre l’évolution des variables climatologiques ou d’autres paramètres pertinents. Ses évaluations sont principalement fondées sur les publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est largement reconnue ». Historique[modifier | modifier le code] Intergovernmental Panel on Climate Change.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a été créé en 1988 en vue de fournir des évaluations détaillées de l’état des connaissances scientifiques, techniques et socio-économiques sur les changements climatiques, leurs causes, leurs répercussions potentielles et les stratégies de parade.

Intergovernmental Panel on Climate Change

Depuis lors, le GIEC a établi des rapports d’évaluation multivolumes, accessibles depuis l’onglet Publications. Le GIEC et l’ex-Vice-Président des États-Unis d’Amérique, Al Gore, ont reçu le Prix Nobel de la paix en 2007 pour leur contribution dans le domaine des changements climatiques. Note: Certains liens mènent le lecteur à des documents/pages en langue anglaise où aucune version traduite n’est proposée. Accueil. Conférence de Jean-Marc Jancovici - Le 27 mars 2008 au Parc Saint-Christophe. Chris Martenson - The Crash Course - Chapitres, Crash Course, Economie, Energie, Environnement, Pic Pétrolier, Vidéos.

Pic pétrolier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pic pétrolier

Le pic pétrolier est le sommet de la courbe de production d'un puits, d'un champ pétrolier ou d’une région de production ; l’expression pic pétrolier (ou Peak Oil en anglais) désigne le plus souvent le pic pétrolier mondial, le moment où la production mondiale de pétrole plafonne avant de commencer à décliner du fait de l'épuisement des réserves de pétrole exploitables. Les méthodes de prévision de ce pic s’inspirent des travaux du géologue Marion King Hubbert qui avait, dans les années 1950, pronostiqué avec succès le pic de la production de pétrole américaine (cf. le Pic de Hubbert)[1],[2].

Les limites de sa théorie et de ses méthodes ont été montrées par Steven M. Gorelick[3]. 02) PIC PETROLIER PIC des ressources. Fin du pétrole. Fin du petrole fin des banlieues - 1 sur 6.