background preloader

Le processus d'achat

Facebook Twitter

Étude Google : l'impact des recherches sur les décisions d'achat. Sur une journée, combien de fois regardons-nous notre smartphone ? Combien de notifications recevons-nous ? Combien de tweets sont publiés par nos followers ? Notre temps d’attention n’a pas changé mais nous sommes confrontés à de plus en plus d’informations.

C’est un vrai défi pour les directions marketing : comment toucher les bonnes personnes au bon moment. Cet enjeu n’est pas nouveau, mais il est plus complexe qu’avant. Les moments clés du parcours d’achat Google identifie 4 moments-clés durant lesquels les marques doivent délivrer leurs messages pour être efficaces : quand les internautes se divertissent, quand ils apprennent, quand ils s’informent et quand ils achètent. L’impact des recherches sur les décisions d’achat Évidemment, Google insiste sur l’influence qu’ont les recherches sur les décisions d’achat des internautes. Que recherchent les consommateurs sur leur mobile ?

L’achat impulsif - Dynamisation Commerce. Passant dans les rayons d’un supermarché, il nous arrive d’acheter des produits qui n’était pas inscrits sur notre liste d’achat. On se retrouve ainsi à la caisse avec plus de produits que prévu. Mais comment se fait-il qu’on se laisse tenter par un produit plutôt qu’un autre? Pourquoi y a-t-il des moments plus propices que d’autres? Le mécanisme par lequel on achète un produit qu’on n’avait pas prévu au départ s’appelle l‘achat impulsif. Ce terme peut-être définit comme suit : « il s’agit d’un achat non intentionnel, non réfléchi, non planifié et immédiat ». Ce type d’achat est fortement teinté d’émotion et il est considéré comme plus excitant, car moins ordinaire, qu’un achat planifié. Ce type d’achat résulte d’une évaluation du produit très rapide, d’un traitement holistique, global, donnant lieu à des réactions émotionnelles. Le monde postindustriel jouit d’une abondance de biens et services, et les innovations en marketing sont devenues plus facile qu’avant, en matière d’achat.

Sondage IFOP / Reputation VIP : l’influence de l’e-réputation sur l’acte d’achat. La maîtrise de l’e-réputation devient un sujet incontournable pour toutes les entreprises. C’est pourquoi nous avons souhaité interroger les français, afin de connaître l’influence de l’e-réputation sur leurs pratiques d’achat. Ce sondage, réalisé par l’IFOP pour Reputation VIP, met en lumière les données collectées auprès d’un échantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française. Découvrez ci-dessous notre analyse des résultats du sondage ainsi que notre infographie. Les chiffres clés de l’impact de l’e-réputation sur l’acte d’achat Sur Internet, 85 % des utilisateurs réalisent des achats et 80 % se renseignent avant d’acheter A la lumière des deux premiers éléments de notre sondage, on comprend vite qu’une e-réputation maîtrisée devient un élément incontournable pour assurer le succès et la pérennité de votre marque.

Parmi les multiples usages d’Internet, l’achat et la prise d’information préalable s’imposent très largement. Sources : Quelles étapes dans le processus d'achat du consommateur ? La prise de décision d’un consommateur lors de la réalisation d’un achat se fait en 5 étapes, que cet achat soit effectué en ligne ou bien en magasin. Ces 5 étapes sont primordiales à connaître pour les entreprises afin de proposer aux individus des informations sur les canaux adéquats. En effet, de plus en plus de consommateurs réalisent un processus d’achat cross-canal. L’enjeu pour les entreprises est alors de proposer la bonne information, à la bonne personne, au bon endroit. Dans cet article nous revenons sur les 5 étapes du processus d’achat que doivent connaître les marchands afin de coller aux attentes des consommateurs. 5 étapes pour comprendre le processus d’achat des individus 1.

Cette première étape est la prise de conscience d’un manque qui peut être satisfait par l’achat d’un bien ou d’un service. 2. Le consommateur, après avoir reconnu son besoin, va rechercher des informations sur le produit ou le service. 3. 4. Ici, c’est le passage à l’acte d’achat. 5. Sur le même thème. Omnicanal et (surtout) exigeant, voici le... Qui sont les shoppers français d’aujourd’hui et quelles sont leurs attentes ? A l’occasion des soldes d’été 2016, qui démarrent le 22 juin, Manhattan Associates France a dévoilé une nouvelle étude* dressant le portrait du shopper 2016. Premier enseignement : les shoppers français sont… exigeants ! S’ils souhaitent volontiers continuer à faire leurs courses en boutique, ils veulent également bénéficier des avantages que leur procure la vente en ligne.

"La personnalisation, la commodité et la flexibilité sont des éléments sur lesquels le consommateur ne veut pas transiger", analyse Rémy Malchirand, Directeur Général France de Manhattan Associates. Le prix reste naturellement un critère très important dans le parcours d’achat. "Les pure player comme vente-privee ou Cdiscount ont fait du prix un élément différenciateur majeur, et cette guerre des prix se déporte en magasin", poursuit l’expert. Une expérience personnalisée en ligne... mais aussi en magasin Favoriser le parcours sans couture. L'influence du digital sur le parcours consommateur | ECS Digital. L’influence des médias sur l’acte d’achat est incontestable. La multiplication des dispositifs digitaux n’est donc pas sans conséquence sur le comportement des consommateurs. De la collecte de renseignements en ligne jusqu’à l’achat en magasin, le parcours client jusqu’alors linéaire, s’est complexifié.

L’explosion des dispositifs digitaux (smartphones, tablettes, TV connectées, ordinateurs portables…) a profondément bouleversé le comportement des clients dans leurs actes d’achat. Le consommateur est devenu cross canal L’évolution des moyens et des leviers de communication augmentent nettement les points de contact avec le consommateurs. En effet, l’avènement des nouvelles technologies, ne limitent plus les points de contact aux médias traditionnels : presse magazine, affiches publicitaires, TV, radios et cinéma. Les e-mails, les réseaux sociaux, et les applications sont devenus de véritables supports de contact directs.

Les marques innovent pour coller aux aspirations des consommateurs. Moments clés du parcours d'achat | C-Marketing. L’hyper-connectivité a changé les comportements et les attentes des consommateurs. Aujourd’hui, ils naviguent d’un écran à l’autre et du virtuel au réel, pour comprendre, trouver, comparer ou acheter. Leur parcours d’achat se fragmente en une série de micro-moments. Maîtriser les moments clés du parcours d’achat est essentiel pour les commerçants car c’est là que les préférences se dessinent et que les décisions se prennent. Les nouvelles exigences des clients Le parcours client se dessine au gré de micro-moments créés par les besoins et les intentions de chaque consommateur. Ce parcours est donc différent pour chaque consommateur. Une réponse immédiate Les smartphones permettent d’agir ou de réagir de manière impulsive, à tout moment. Une réponse pertinente Puisque le consommateur agit dans l’urgence du moment, ses attentes sont élevées et sa patience est faible.

Une réponse qualitative Les préférences et les décisions d’achat se jouent dans ces micro-moments. Quatre moments qui comptent. Etude Forrester : Quel parcours d’achat pour le shopper Français ? | Viuz. Alors que les Directeurs Marketing tentent de faire sens de l’ensemble du cycle de vie des consommateurs, une étude de Forrester “The French shopper customer journey” jette un nouvel éclairage sur les parcours d’achats des shoppers français et les différentes phasesde découverte, exploration, achat, questions, demandes et engagement. Synthèse et décryptage : 1- La bataille de l’attention Contrairement à leurs homologues Eurpéens les Français sont moins consommateurs de médias et évitent la pression publicitaire. Ils passent 11,8 heures en ligne (versus 14,2 en Allemagne et 14,7 heures en Angleterre) Les moins de 35 ans ont une consommation équilibrée des média online et offline mais les plus de 35 ans passent deux à quatre fois plus de temps offline.

Deux tiers déclarent éviter la publicité et 27% utilisent des AdBlockers. 2- Le rôle des canaux offline et online dans le parcours d’achat 3- La specificité Française dans les cycles du parcours d’achat 5- Les insights sur la phase d’engagement. Satisfaction client : connaissez-vous les 4 principales mesures ? Lorsque nous vivons une bonne expérience avec une marque, nous sommes habituellement prêt à lui apporter notre confiance une seconde fois. Les évaluations positives concernant un produit ou un service de votre marque sont des signes d’une grande satisfaction client. Cette satisfaction, si elle est maintenue, augmentera la fidélité de votre client ainsi que sa propension à renouveler son achat. Mais comment pouvons-nous mesurer efficacement la satisfaction du client ?

Voici les 4 dimensions de la satisfaction clients essentielles à la réussite de votre entreprise. Dimension émotionnelle : mesure de la satisfaction globale Exemple de question : Dans l'ensemble, êtes-vous satisfait du « Restaurant Michel Sarran » ? Cette question reflète l'opinion globale de l'expérience de la satisfaction du consommateur avec le produit ou le service qu'il a utilisé. La qualité perçue est souvent mesurée dans l'un des trois contextes : Qualité globale Fiabilité perçue Aptitude à répondre aux besoins du client. Infographie : Le parcours d'achat des Français. L'Ifop a identifié 5 étapes fondamentales du processus d'achat : la motivation d'achat, la prise d'informations, la comparaison, l'achat et le paiement.

Wincor Nixdorf, en partenariat avec l'Ifop, a interrogé les Français afin d'identifier de quelles façons la pluralité de canaux modifie l'ensemble de leur parcours d'achat. Les canaux d'achat mis à la disposition des consommateurs ne cessent de se diversifier : m-commerce, e-commerce, magasins traditionnels...Dans ce contexte l'étude mesure l'impact de cette multiplicité de canaux sur chacune des 5 étapes fondamentales du processus d'achat : la motivation d'achat ; la prise d'informations ; la comparaison ; l'achat ; le paiement. Enquête réalisée par questionnaire auto-administré en ligne auprès d'un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, du 17 au 22 avril 2014.

En savoir plus sur Offremedia.com.