background preloader

Cultures sur buttes

Facebook Twitter

Culture sur butte - La graine de Marcimat. Puisque nous avons un jardin devant la maison que nous louons, nous en profitons pour tester et mettre en pratique des méthodes de cultures, et notamment le jardinage sur buttes de cultures permanentes.

Culture sur butte - La graine de Marcimat

Une fois construites, la pénibilité que peut représenter le jardinage, à se baisser constamment au sol, et à y travailler la terre, disparaît. Les plantations se font à hauteur de genoux, les récoltes aussi, ce qui est bien moins ruinant pour le dos. L’organisation des plantations, à la fois espacées et mélangées, permettent d’être plus résistant aux éventuelles maladies et prédateurs tout en favorisant des associations bénéfiques. Un couvert ou paillage végétal permet de limiter l’envahissement des herbes tout en apportant abri et nourriture pour la microfaune du sol.

Voici donc quelques photos de nos premières buttes, inspirées des travaux de Richard Wallner. Construction Schéma en perspective des buttes. Les étapes consistent à : Voici quelques photos des buttes et de la construction : Créer une butte permanente au potager. Après un stage de formation à la permaculture suivi à la Ferme de Bec Hellouin, je décide de me lancer dans la réalisation d’une butte permanente.

Créer une butte permanente au potager

Les avantages sont multiples : non labour, pas d’utilisation de produits phytosanitaires, cultures associées, aggradation constante du sol, meilleurs rendements, moins d’entretien, optimisation de la surface de culture… Je réalise cette butte en partie à l’emplacement d’un potager conventionnel et d’une zone engazonnée en prenant en compte les zones d’ombre du jardin.

Les étapes de création de la butte : L’opération est simple mais demande quand même un peu d’énergie musculaire. CULTURE SUR BUTTE : forme & dimension. Culture sur Butte pour débutant - Grand Format.pdf. Cultures sur butte. Cultures sur butte Témoignages : Mes cultures en butte Voilà 6 ans que je pratique la culture en butte et je peux, après expérience, la conseiller à tous les jardiniers.

Cultures sur butte

Elle permet non seulement d'accroitre la surface cultivable - de près de 30% l'année de l'installation - grâce au monticule en forme de dôme, mais elle a de nombreux autres avantages. Culture sur Butte - Au nom de la Rose. Illustration : En mélange : poivron, carotte, basilic, laitue, radis, poireau, œillet d'Inde, tomate, chou pommé, luzerne.

Allées de circulation semées de trèfle nain Rassemblée de façon à former une butte, la terre se réchauffe plus rapidement et « ressuie » mieux : l’eau est plus rapidement drainée. Il est confortable de se pencher sur un sol un peu moins bas. Le sol n’est jamais travaillé. Rempli des racines de légumes récoltés ou de celles des engrais verts, il est toujours couvert par de la paille, du bois raméal fractionné (BRF). Une seule règle : on installe un seul pied d’un légume volumineux, tandis que l’on peut semer des rangs de petites plantes Comment realiser la butte ? Mais quels sont les avantages de cette culture étrange qui demande pourtant un gros travail de mise en place? Double-bêchage pour buttes autofertiles. Ils ont mis du temps à me convaincre.

Double-bêchage pour buttes autofertiles

Je veux par­ler des par­ti­sans de la bioin­ten­sive ou des jar­di­niers sy­ner­gé­tiques, au pre­mier rang des­quels les jar­di­niers du Sens de l’Humus. Je veux par­ler des buttes en double-bêchage. Au-delà de ma ré­ti­cence vis­cé­rale en­vers tout tra­vail évi­table, j’avais des scru­pules : la tech­nique res­semble beau­coup aux mé­thodes d’antan où l’on lut­tait constam­ment contre la na­ture au lieu de la ca­res­ser dans le sens du poil.

Graine de flibuste. Cela fait quelques années que je me suis attaqué progressivement à mettre en buttes mon potager, et depuis déjà plus d’un an, la totalité de celui-ci est mis en buttes.

Graine de flibuste

Et je ne m’aperçois que maintenant que je n’ai jamais pris le temps de rédiger un article sur les avantages d’une butte comparé à un potager à plat. Il était grand temps que ce soit chose faite. Car les avantages d’une butte sont nombreux, et s’il y a bien une chose que je ne regrette pas, c’est d’avoir expérimenté cela, d’avoir pris le temps de butter progressivement à la main tout mon jardin. C’est donc quelque chose que je vous conseille largement, et voici les nombreuses raisons qui justifient ce conseil. Avantages géométriques : La culture sur buttes (fiche technique) Pour les bonnes raisons de pratiquer la culture sur buttes, voir ici.

La culture sur buttes (fiche technique)

Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. La biointensive cherche en gros à maximiser le rendement aussi vite que possible en utilisant tous les moyens biologiques à disposition du jardinier. La permaculture recherche plutôt à imiter la nature, et à éviter les pratiques trop coûteuses en travail, quitte à obtenir un rendement plus faible ou à prendre plus de temps pour obtenir un résultat. Mais les deux ont des points communs, notamment l’utilisation des buttes, la création d’un écosystème complet, l’amélioration du sol. 1.

La culture sur buttes (fiche technique) La cuvette de plantation "autonome". Pour continuer dans la suite de "la permaculture, une question de principes", et du jardin-mandala… Nous avions décidé, toujours avec la glorieuse équipe de Genève en transition, de planter moultes fruitiers sur ce beau terrain de Mies (attention, site internet qui pique les yeux).

La cuvette de plantation "autonome"

En général on peut faire un trou, mettre l’arbre dedans (enfin les racines), reboucher et pouf, c’est fini. Mais ça, c’était avant. Quand on plante des arbres, arbustes et autres plantouzes, on fait ce qu’on appelle une cuvette de plantation. Un léger débordement de terre qui a pour objectif de retenir l’eau d’arrosage, de pluie. Dans mon esprit cette cuvette était moche, (presque) nulle et non avenue. Tadaaa! Encore une mission pour Permakodama! Hugelkultur. Hugelkultur (HOO-gul-culture) meaning hill culture or hill mound.

Hugelkultur

Instead of putting those branches, leaves and grass clippings in bags by the curbside...build a hugel bed. Droit aux buttes. Jardins en buttes à l'écocentre du périgord On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver.

Droit aux buttes

Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture (avec la poule), elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité. Explications. C’est Emilia Hazelipp qui semble avoir importé la culture sur butte en France. Mais quels sont les avantages de cette culture étrange qui demande pourtant un gros travail de mise en place?