background preloader

A34

Facebook Twitter

Espace enseignants. Twitter au collège ? Twitter au collège ! Les élèves se retrouvent régulièrement face à leur cahier sans se souvenir de l’action réalisée en classe qui avait permis la rédaction de la notion, de plus une partie d’entre eux ne s’est pas appropriée les raisonnements développés lors du cours. Twitter en classe peut-il permettre de faire le lien entre la classe et le travail à la maison ? Le tweet des uns peut-il être utile aux autres élèves du collège ?

Twitter peut-il être un outil pour développer de nouvelles initiatives pédagogiques ? L’utilisation de twitter en classe permet d’atteindre plusieurs objectifs : Une mise en place technique simple pour que tous les élèves puissent avoir accès à leurs ressources de classe. Rédiger des tweets utiles pour soi et pour les autres. Twitter un outil facile et rapide à mettre en place :

Petit précis d’usages de Twitter en classe. Vous voulez introduire les réseaux sociaux dans votre pédagogie?

Petit précis d’usages de Twitter en classe

Voici quelques conseils et pistes de réflexion avant de se lancer Avant de commencer : Se familiariser avec l’outil pour bien comprendre ses paramètres et ses fonctionnalités : « philosophie » du réseau choisi, codes de communication etc Pourquoi l’utiliser ? L’outil devient pédagogique si on lui en donne la fonction. Les nombreux témoignages que l’on peut lire sur l’usage de twitter en classe (répertories par Bertrand Formet ici ) nous montrent que les usages peuvent en être très variés: courtes productions écrites en classeéducation à l’internet et éducation citoyenne live-tweet de sorties/voyages scolaires moyen de communication, soutien, interactivité sur temps personnel de l’élève,ouverture de la classe à un plus large réseau etc.usage ponctuel pour un projet …etcQuand l’utiliser?

2. Un compte classe? Le compte classe est souvent le plus adapté avec les classes de primaire et de collège. 3. Twitter :rendre l’élève acteur de sa citoyenneté ! Madame, maintenant on comprend !

Twitter :rendre l’élève acteur de sa citoyenneté !

C’est une petite boutade d’élève qui veut pourtant dire beaucoup. Une des questions qui m’est le plus souvent posée « mais pourquoi ne pas avoir choisi Facebook ». J’y ai très souvent répondu, justifié mon choix de Twitter, expliqué.Mes élèves, eux, ne m’ont jamais fait réellement cette réflexion. C’est Twitter parce qu’on est en classe et dans un cadre extra-scolaire mais pédagogique.

Parce qu’on ne parle pas à ses profs comme à ses « potes » , parce que Facebook reste leur réseau privé. J’ expliquais à #Clair2011 que dans mon choix en Twitter, il y avait aussi le sens de ma mission pédagogique: j’ai pour mission d’intéresser, de cultiver, d’ouvrir l’esprit de mes élèves par des découvertes.

Ce matin, on parlait de l’Égypte, de la Tunisie. C’est là qu’une de mes élèves a rétorqué «Madame, maintenant on comprend pourquoi vous nous faites utiliser twitter ! Ouvrir les esprits, impliquer l’élève dans sa citoyenneté. J'aime : J'aime chargement… Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 (voir art. 11) Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 (voir art. 11)

En conséquence, l'Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l'Etre suprême, les droits suivants de l'Homme et du Citoyen.