background preloader

Personnalité

Facebook Twitter

Personnes négatives

Épigénétique : quand l'environnement modifie les gènes. On les a localisés, analysés, triturés, decryptés, séquencés.

Épigénétique : quand l'environnement modifie les gènes

Chez l'humain comme chez le rat, la chèvre, le buffle, la drosophile ou même le riz et le blé, les gènes ont été scrutés à la loupe dans les laboratoires du monde entier. On commence tranquillement à percer le mystère de ces fragments d'ADN qui tricotent les organismes vivants. Et pourtant, l'essentiel se trouve peut-être au-delà de la génétique. L'essentiel se trouve peut-être dans l'épigénétique. Michael Meaney, Ph.D., et Gustavo Turecki, M.D., Ph.D., chercheurs de l'Institut Douglas, l'ont prouvé de façon spectaculaire ces dernières années: non seulement l'environnement a une influence sur la santé mentale et physique, il peut modifier le fonctionnement des gènes dont on hérite à la naissance. Ce qu'on mange nous rend plus ou moins vulnérables à certains cancers: rien de nouveau là-dedans. De simples caresses auraient-elles aussi le pouvoir d'influencer la mécanique génétique ?

Entre gènes et environnement. De vrais jumeaux, qui ont le même patrimoine génétique, n'ont pas forcément les mêmes tempéraments : l'environnement spécifique à chacun d'eux façonnerait environ la moitié de leurs traits de personnalité. © Franz Pfluegl / Shutterstock.com Dans ce numéro L'essentiel - Les études de jumeaux permettent aux chercheurs de déterminer la part de l'héritage génétique dans les traits de personnalité : elle serait comprise entre 40 et 60 pour cent. - Mais les généticiens ont des difficultés à identifier les gènes impliqués ; soit parce qu'ils sont très rares, soit parce que l'environnement en modifie l'expression.

Entre gènes et environnement

L'auteur Aurélie Chopin est interne en psychiatrie au CHU de Montpellier-Nîmes. Podcast - Jay Belsky. Rating: 4.4/5 (20 votes cast) Cet été, j’ai eu le temps de me mettre à jour dans mes podcasts.

Podcast - Jay Belsky

En écoutant le dernier Place de la Toile de la saison (en passant, c’est une excellente émission de Xavier Delaporte sur France Culture, qui s’intéresse aux liens entre technologies et société qu’il est vivement recommandé de podcaster), j’ai eu l’occasion d’entendre une interview de Clive Thomson, un journaliste tech canadien qui réfléchit beaucoup sur les questions numériques et qui cassait pour l’occasion quelques idées reçues sur les formes de communication numérique qui nuiraient à la communication en face à face.

Il n’arrêtait pas de répéter que la science avait découvert ceci et cela au sujet des introvertis et de leur rapport aux technologies en citant un livre de Susan Cain. Cela a titillé en moi aussi bien l’introverti que le fan de sciences : la science a-t-elle effectivement quelque chose à dire sur les introvertis? Qui est cette Susan Cain? L’idéal extraverti ). En conclusion. Ces gènes qui font de la résilience. NEO-PI-R - manuel. Empathie et douleur. Les 10 traits de caractères qui empoisonnent la vie des adultes surdoués. La force des hypersensibles  Chopin, qui a su traduire dans ses Nocturnes toutes les subtilités d'une âme déchirée, était-il un malade dépressif?

La force des hypersensibles 

Le poète Keats serait-il aujourd'hui diagnostiqué «personnalité évitante» dans nos services psychiatriques? La question se pose lorsqu'on découvre aujourd'hui le monde des hypersensibles tels qu'ils se décrivent et s'encouragent - notamment sur Internet - face à une société qui les comprend mal. Hypersensible, vous l'êtes peut-être.

Si, depuis toujours, vous ne supportez ni le bruit ni l'agitation; si vous êtes très susceptible, prenant de plein fouet la moindre remarque désagréable, et si, quand vous entrez dans une pièce, vous «scannez» intérieurement les zones d'inconfort potentiel, tout laisse à penser que vous faites partie de ces 15% à 20% de la population mondiale qu'une psychologue américaine, Elaine Aron, a décrits et commencé à étudier dès le début des années 1990. Besoin d'encouragements «Oui, je suis vraiment HS (hypersensible), écrit Iasseva. Hypersensibilité émotionnelle et haut potentiel. La force des hypersensibles ! Souvent décriés, jugés comme ingérables, trop sensibles, les hypersensibles ont une bien mauvaise réputation dans la société Française.

La force des hypersensibles !

Qu'est ce que l'hypersensibilité ? Définition de wikipédia : "L'hypersensibilité est un trait de caractère ou un tempérament qui se caractérise par une forte sensibilité par rapport à la moyenne. L'hypersensibilité est innée et probablement héréditaire. Selon Elaine N. Aron et d'autres chercheurs, les personnes très sensibles, qui représentent environ un cinquième de la population, peuvent traiter des données sensorielles beaucoup plus profondément et complètement en raison d'une différence biologique dans leur système nerveux. Quand on fait la synthèse des deux définitions plusieurs points ressortent : Vos traits de personnalité. Adultes sensibles et doués au Travail.