background preloader

Psycho

Facebook Twitter

Vie après la mort - Une enquête qui bouleverse les certitudes. On connaît tous des cas de deuil où surgit l’impression de « présence » du défunt.

Vie après la mort - Une enquête qui bouleverse les certitudes

13 Ways to Tell Whether It's Love or Manipulation. De Ferenczi à Winnicott : le « nourrisson savant » et le faux self. Notes.

De Ferenczi à Winnicott : le « nourrisson savant » et le faux self

Vos phobies disent énormément de choses sur votre personnalité ! Faites le test afin de voir ce que votre propre inconscient peut vous révéler... Nos peurs les plus profondes sont étroitement liées à notre inconscient, et cela révèle énormément de choses sur notre vraie nature...

Vos phobies disent énormément de choses sur votre personnalité ! Faites le test afin de voir ce que votre propre inconscient peut vous révéler...

En effet, il s'agit d'une manière pour notre cerveau de nous mettre en garde contre de nombreuses choses, et avant tout contre nous-mêmes ! De nombreux travaux dans le domaine de la psychologie ont été faits à ce sujet, et les peurs plus ou moins conscientes des individus ont passionné des générations de psychologues et de chercheurs. Voici quelques unes des peurs les plus communes... Et ce que la psychologie dit à leur sujet. TeachThought - Learn better. The Decline of Play and Rise in Children's Mental Disorders.

Une maladie de l’attention intérieure : la dépersonnalisation. Par Angelo Hesnard. 1921. Angelo Hesnard.

Une maladie de l’attention intérieure : la dépersonnalisation. Par Angelo Hesnard. 1921.

Une maladie de l’attention intérieure : la dépersonnalisation. Article parut dans la revue de « Association française pour l’Avancement des Sciences – Compte-rendu de la 4e session – Strasbourg 1920 », (Paris), 1921, pp. 367-370. Pour la biographie et la bibliographie d’Angelo Hesnard nous renvoyons à un de ses articles [en ligne sur notre site] : Ce que la clinique française a retenu de la Psychanalyse, 1935. Les [p.] renvoient aux numéros de la pagination originale de l’article. – Nous avons gardé l’orthographe, la syntaxe et la grammaire de l’original. – Par commodité nous avons renvoyé les notes originales de bas de page en fin d’article. – Sauf le croquis, les images ont été rajoutées par nos soins. – Nouvelle transcription de l’article original établie sur un exemplaire de collection personnelle sous © histoiredelafolie.fr.

Les croyances limitantes (2) Avant toute chose je vous invite à prendre connaissance du premier article sur les croyances.

les croyances limitantes (2)

Changer ses croyances limitantes Dans l’article précédent nous nous sommes intéressés aux croyances. Nous avons pris le temps de bien comprendre ce que sont les croyances et l’impact positif ou négatif qu’elles peuvent avoir sur notre existence. Cette fois je vous propose d’apprendre à les identifier et à les modifier ou les supprimer. Fifty psychological and psychiatric terms to avoid: a list of inaccurate, misleading, misused, ambiguous, and logically confused words and phrases. “If names be not correct, language is not in accordance with the truth of things.”

Fifty psychological and psychiatric terms to avoid: a list of inaccurate, misleading, misused, ambiguous, and logically confused words and phrases

(Confucius, The Analects) Scientific thinking necessitates clarity, including clarity in writing (Pinker, 2014). In turn, clarity hinges on accuracy in the use of specialized terminology. Clarity is especially critical in such disciplines as psychology and psychiatry, where most phenomena, such as emotions, personality traits, and mental disorders, are “open concepts.” Open concepts are characterized by fuzzy boundaries, an indefinitely extendable indicator list, and an unclear inner essence (Pap, 1958; Meehl, 1986). Many writers, including students, may take the inherent murkiness of many psychological and psychiatric constructs as an implicit license for looseness in language.

"Je me sens seul": des scientifiques montrent que le cerveau des solitaires fonctionne différemment. SCIENCES – Le fait de se sentir seul a maintenant une explication scientifique.

"Je me sens seul": des scientifiques montrent que le cerveau des solitaires fonctionne différemment

S'il vous arrive souvent d'avoir l'impression d'être abandonné, c'est que vous êtes victime d'une "spirale négative". Nouvelle contribution à l’Étude de la Crise de possession. Par Louis P. Mars. 1951. Louis P.

Nouvelle contribution à l’Étude de la Crise de possession. Par Louis P. Mars. 1951.

Cosa ha visto uno Sciamano in un ospedale psichiatrico. « Névroses et psychoses. Où commence l’anormal ? » Un entretien de Lacan paru dans Tonus. Autismes : des représentations multiples, sources de controverses. Les représentations de l’autisme, comme celles de toutes les maladies, ne sont pas le reflet évident de faits biologiques et épidémiologiques mais sont construites à partir de l’interaction d’un certain nombre de facteurs et d’acteurs.

Autismes : des représentations multiples, sources de controverses

Analyser les enjeux sous-jacents à la mise en place des représentations qui s’élaborent, se modifient, se confrontent, constitue une étape essentielle pour comprendre comment les déterminants sociaux et culturels interviennent dans la construction d’une maladie. Quel rapport entre ce petit garçon au regard fuyant qui ne parle pas, qui agite ces doigts devant les yeux, qui marche sur la pointe des pieds, et cet adolescent étrange, expert en informatique, qui s’exprime très bien mais n’a pas d’ami ? Les transformations des représentations de l’autisme font intervenir différents vecteurs (Hacking, 2005). La pression des associations, au début des années 1990, a suscité une mobilisation des pouvoirs publics. De nouveaux acteurs sont récemment entrés en jeu. Memories, Dreams, Reflections: Legendary Psychiatrist Carl Jung on Life and Death.

By Maria Popova “The sole purpose of human existence is to kindle a light in the darkness of mere being.”

Memories, Dreams, Reflections: Legendary Psychiatrist Carl Jung on Life and Death

Paul Piff: Does money make you mean?