background preloader

Exposer

Facebook Twitter

ALEXANDRA MAINELLA @ les territoires. « SLOUGH » jusqu'au 25 juin | until June 25 lesterritoires.org Slough est une exposition qui brouille les frontières entre les notions de corps, d’espace et d’objet. L’architecture et l’espace deviennent de la peau et la peau devient architecturale, espace ou paysage. Slough interroge comment l’environnement affecte notre corporalité. Le corps et l’espace sont tous deux sujets à des phénomènes de changements de construction et de reconstruction. Soumis à des anomalies, à des imperfections et à une dégénérescence, ils peuvent aussi être savamment entretenus et travaillés dans un but de perfection et d’acceptation sociale. Artiste Torontoise, Alexandra Mainella étudie présentement à Montréal. Insolite : un professeur expose les objets confisqués à ses élèves depuis 15 ans.

Insolite : un professeur expose les objets confisqués à ses élèves depuis 15 ans © Guy Tarrant Depuis 1996, Guy Tarrant, artiste contemporain et enseignant britannique, collecte des objets confisqués dans quelques 150 écoles primaires et secondaires de la région de Londres. Ainsi, cet insolite professeur arty a minutieusement gardé tous les objets confisqués aux élèves et livre aujourd'hui une exposition aux allures de cabinet de curiosité sous le nom "Confiscation cabinets" au V&A Museum of Childhood de Londres.

Insolite : un professeur expose les objets confisqués à ses élèves depuis 15 ans Après plusieurs expositions, on peut désormais admirer cette incroyable collection au V&A Museum of Childhood dans l'est londonien, du 9 novembre 2013 au 1er juin 2014. --> Pour plus de photos, rendez-vous sur le site de l'artiste Guy Tarrant. --> Retrouvez plus de news Glamour ! RGB lighting installation by Flynn Talbot casts multicoloured shadows. Red, blue and green lights moving across a faceted triangular structure created multicoloured shadows in this installation by Australian lighting specialist Flynn Talbot (+ movie).

Talbot, whose studio focuses on lighting installation design, created a three-sided panel with one surface covered in spiky cardboard structures of up to two metres in length. This piece was mounted onto a wall at the PSAS gallery in Perth, Australia, for the Primary exhibition. Red, blue and green spotlights were used to cast light onto the panel's protruding polygons, creating a 10-minute-long sequence of moving and overlapping colours across its surface. The projected primary colours mixed in different combinations to create cyan, magenta and yellow, which in turn blended into various tonal shadows when reflected off the angled facets. "Colour in light is different to paint for example," Talbot told Dezeen. "Primary was conceived when I lived and worked in Berlin," said Talbot. Aram Bartholl - datenform.de. 0,16 light installation 2009 Dimensions: 35 x 100 x 280 cm Materials: MDF 19mm, HDF 3mm , transparent paper, ETC Source Four zoom 25-50° 750W, tripod, dimmer 0,16 is a light installation in which the shadows of a passer-by is transformed into 'pixels'.

The installation consists of a wall built of small square frames covered front and back with transparent paper. A third layer of paper is attached in the centre of the frames. A lamp shining at a distance breaks the shadows of the passers-by into squares, allowing a pixellated human figure to be seen on the other site of the installation.

In this simple way, Bartholl renders tangible the pixels found in the world of digital communications.The 'resolution' of the screen is 0,16 ppi (pixels per inch), hence the title. 'primitive projections' at Studio BKVB, Berlin, November 2009. curated by Serge Onnen ISEA2010 Ruhr exhibition, Dortmund, Germany, 20.8.-5.9.2010, 'Shadow Dance' Kunsthal KAdE, Amersfoort, Netherlands. 18.9.2010 - 9.1.2011. Thesecorcuff. Tout.en.minuscules.free.fr. Muriel Berthou Crestey | LE REGARD A FACETTES : Carnet de recherche de Muriel Berthou Crestey | Page 3. Christophe Bruno est notamment co-commissaire de l’exposition Blow Up qui se tient actuellement au sein de l’espace virtuel du Jeu de Paume.

[youtube width= »325″ height= »244″] -Pourquoi ce choix de titre très connoté ? Christophe Bruno. Blow Up est un projet curatorial conçu avec Daniele Balit. C’est évidemment une référence à Antonioni et désigne plus généralement l’expansion, la révélation ou encore l’explosion. Le concept de Blow-up prolonge celui de la première exposition que j’avais réalisée dans le même espace virtuel du Jeu de Paume et qui s’intitulait « Identités précaires ». Le prolongement proposé par Blow-up, qui est également un contrepoint de ce premier volet, consiste à s’intéresser cette fois aux questions de ce qui peut se produire après le dévoilement : la propagation, l’expansion de l’espace de visibilité, toujours dans le contexte particulier du web. C. C. C. C. C. C. C. C.B. C. C. C. C. C. C. C. C. C. Coolhunting. 직접 만드는 작은 사치, 블루투스 스피커 WoW :: 텀블벅.

와우~부엉이 같아 귀엽다~(◕‿◕✿)어디서 산거야?? 눈에 확 띄다 보니 어디에 내놓아도 받는 질문이에요. 우리 와우는 디자인이 자유로운 커스텀 스피커( Bluetooth 4.0지원제품 )여서 "내가 만든 거야, 이 세상에 단 하나밖에 없어. " 라고 자신있게 말할 수 있는, 오로지 나만을 위한 완소 인테리어 스피커랍니다. WoW BASIC : 자작나무의 자연스러움과 VU meter의 따뜻한 불빛을 살린 기본형 스피커 WoW ART : 전세계 10개국 작가 10명의 유니크한 디자인을 나무위에 프린트한 아트 스피커 I 우리는요 나무, 디자인, 스마트한 사용성을 애정하는 사람들이 모였구요. I 후원자가 되시면 예쁜 선물상자에 모든 부품이 담겨 배달됩니다. WoW BASIC WoW ART 열어보시면 설명서와 함께 부품들이 오롯이 담겨있습니다. I 스위치를 넣는 순간 "디리리링~~"하는 감격적인 울림음과 함께 음악이 들려요. 목공과 전자제품이 결합된 나만의 제품을 만드는 뿌듯함은 당근이고요, 완전 귀여운 자작나무 블루투스 스피커를 만드실 수 있어요. 아이들도 의외로 손쉽게 조립하고요 디자인 커스텀도 재미있어 한답니다. I 짜잔~~다 만든 모습이에요. WoW BASIC WoW ART 와우 아트는 아티스트별로 200개 한정 생산되는 Limited edition입니다.

*밀어주기에서 와우 아트를 먼저 신청해주세요. 텀블벅이 제공하는 '서베이'기능은 후원자분이 밀어주신 후원 상품에 아래 그림과 같이 '서베이 도착! ' DANCING의 아티스트 Mark Conlan 작품소개 "아일랜드 아티스트로 현재 영국, 멜버른, 런던 등에서 활동하고 있다. WoW ‘Dancing’ 역시 마크 콘란이 추구하는 방식에 의해 생략된 캐릭터들의 반복을 통해 음악이 줄 수 있는 유쾌하고 즐거운 감정을 극대화하고 있다. " FULL BLOSSOM의 아티스트 Satu Kontinen 작품소개 GARAGE BAND의 아티스트 Nuria Tamarit 작품소개 "누리아 타마릿은 스페인 발렌시아 지역에서 태어나고 공부한 신진 아티스트이다. 1. 2. Behance. Behance. Behance. Top 20 des Social War Rooms qui font rêver les community managers.

On a beau chercher à définir chaque année le profil et le quotidien du community manager, force est de constater qu’ils sont tous différents. Selon le secteur d’activité, le type et la taille de l’entreprise, les tâches du community manager et son environnement de travail peuvent être très différents. Et certains sont plutôt privilégiés : ils travaillent dans des structures qui offrent de véritables salles dédiées aux médias sociaux, pour monitorer les Internets comme il se doit. Et ça fait un peu rêver. Dell En 2010, Dell a inauguré son Social Media Listening Command Center. Les Ducks de l’Oregon Être community manager pour un club sportif, c’est plutôt sympa ! Gatorade Le Social Media chez Gatorade (une boisson énergétique), c’est pas mal non plus : un bureau entier est réservé au monitoring des médias sociaux, Nestlé La War Room Nestlé a beaucoup fait parler d’elle. Digital LBI Chez Digitas aussi, une War Room a été créée pour permettre aux marques de réagir rapidement.

Le CES 2014 DDB Paris. L’innovation dans les musées et lieux de patrimoine en France et dans le Monde: cahier des tendances 2014. Pour la troisième année, à l’occasion de ses Rencontres Nationales Culture & Innovation(s), le Clic France analyse les principales innovations numériques dans les musées et lieux de patrimoine, en France et dans le Monde. Voici le cahier des tendances pour l’année 2014. De la visite à l’expérience ! Le visiteur contributeurLe visiteur créateurLe visiteur joueurLe visiteur programmateurLe visiteur financeur 4 outils numériques innovants pour transformer l’expérienceNotre coup de cœur : L’espace immersif interactif du musée Victoria De la visite à l’expérience ! L’analyse des 250 articles publiés sur le site du Clic France en 2014 fait ressortir «Expérience» comme mots clé 2014. La visite d’un musée ou d’un lieu de patrimoine ne peut ainsi plus se résumer à un parcours passif mais doit devenir une expérience, pendant laquelle le visiteur devient acteur.

Le visit-acteur se décline en 5 comportements: contributeur, créateur, joueur, programmateur et même financeur. Le visiteur contributeur . . .