background preloader

Marie_martelin

Facebook Twitter

Les décisions et le processus de décision - Qu'est-ce qu'une décision ? Décider consiste à choisir une solution en comparant plusieurs possibilités. Pour gérer une entreprise, les managers font en permanence des choix. Sans prise de décision, l’entreprise ne peut pas fonctionner. Quels sont les différents types de décision ? Igor Ansoff a proposé un classement des décisions en trois catégories : stratégique, tactique et opérationnelle. Les décisions stratégiques sont prises par la direction générale de l'entreprise. Qu'est-ce que le processus de décision ? Le processus de décision est un processus complexe dont l'étude peut être facilitée par la référence à des modèles théoriques.

L’intelligence : le décideur identifie dans son environnement des situations pour lesquelles il va devoir prendre des décisions. H. Quels sont les facteurs qui influencent la prise de décision ? Plusieurs éléments influencent, dans un contexte donné, la prise de décision: Performance organisationnelle - Baromètre de Gestion Stratégique. Dans un contexte organisationnel, la performance se définit comme étant le résultat obtenu par rapport aux objectifs, à la stratégie de l'entreprise et/ou aux attentes des parties prenantes.

Elle porte sur la qualité, la quantité, les coûts et le temps. Pour atteindre les objectifs fixés, l’entreprise doit faire les bonnes choses (efficacité), bien faire les choses (efficience), au bon moment (temps), au coût/bénéfice optimal (économie). Pour atteindre un haut niveau de performance dans une entreprise, il est nécessaire d'utiliser les bonnes stratégies, les bons outils de gestion, compter sur des conditions favorables, utiliser les bonnes compétences de gestion, s'assurer que les parties prenantes sont satisfaites, gérer la performance, gérer les risques, gérer les opportunités, gérer le stress.

La recherche de l'équilibre, de la performance durable et de la performance optimale devrait être une préoccupation constante. Commentaires Gareth Morgan Steven M. Tom Peters Articles connexes. Analyse financière : mesurer la performance et la rentabilité. Mener un tel diagnostic se révèle éminemment technique. Il faut savoir lire, et bien sûr comprendre aussi bien un compte de résultat (ou compte d'exploitation) qu'un bilan financier . Sans oublier les annexes pour obtenir des informations complémentaires. Outre les connaissances en matière de finance, il est indispensable de maîtriser le fonctionnement d'une entreprise. Heureusement, il existe des ouvrages permettant un accès plus facile au savoir.

Pourquoi faire une analyse financière ? Les objectifs comme les destinataires sont multiples. Un chef d'entreprise missionne un consultant pour diagnostiquer une situation , un repreneur veut connaître l'état de santé d'une cible potentielle, un responsable commercial, les failles d'un concurrent...

Les domaines d'évaluation Ce type de réflexion apporte un certain nombre d'éclairages pour trois domaines : la compétitivité de l'entreprise, sa pérennité et sa capacité de développement. La compétitivité. La pérennité Le développement Cours. Pourquoi et comment mesurer la performance sociale des entreprises ? La performance sociale d’une entreprise, dont le bien-être de ses collaborateurs, ne doit pas ou plus être considérée comme un « luxe inutile ». En réalité, elle conditionne la performance économique.

Aujourd’hui nous ne disposons pas d’outils de mesure et d’évaluation vraiment satisfaisants. Voici quelques pistes pour amorcer une réflexion. Comme nous avons déjà eu l’occasion de l’écrire, le bien-être des collaborateurs peut être une source, voire une ressource stratégique de performance économique, de différenciation concurrentielle et d’image de marque. Cela notamment lorsque le service tient une place prépondérante, et plus largement lorsque l’entreprise est ancrée dans ce que nous nommons désormais « l’économie de la connaissance ».

L’entreprise a donc intérêt au bien être de ses collaborateurs. C’est pourquoi, de plus en plus nous devrons mettre en contrepoint de la « performance économique » la « performance sociale ». La performance de l'entreprise - Qu'est-ce que la performance ? D'une manière générale, la performance est un résultat chiffré obtenu dans le cadre d'une compétition. Au niveau d'une entreprise, la performance exprime le degré d'accomplissement des objectifs poursuivis. Une entreprise performante doit être à la fois efficace et efficiente. Elle est efficace lorsqu'elle atteint les objectifs qu'elle s'est fixés. Elle est efficiente lorsqu'elle minimise les moyens mis en œuvre pour atteindre les objectifs qu'elle s'est fixés.

Comment mesurer la performance de l'entreprise ? La performance se mesure avec des critères (ou indicateurs) qualitatifs ou quantitatifs de résultat. ​ Pour évaluer la performance d'une entreprise, il est nécessaire d'effectuer des mesures à tous les niveaux : financier, économique, social, organisationnel et sociétal. La performance financière : traditionnellement, d'après Alfred Sloan, on mesure la performance financière à l'aide des indicateurs ROI et ROE. Qu'est-ce qu'un tableau de bord ? Techniques de fidélisation clients : les basiques pour réussir. Qu’est ce que la fidélisation clients ? La grande majorité des sociétés cherche à fidéliser ses clients. Pourquoi ? Avoir des clients fidèles, c’est s’assurer : De réaliser des économies (l’acquisition coûte entre 3 et 10 fois plus cher que la fidélisation)La récurrence du chiffre d’affaires et donc la pérennité de l’activitéD’obtenir une rentabilité croissanteDe la promotion gratuite (bouche à oreille, recommandations) Une fois que l’on a ces avantages en tête, encore faut-il s’y prendre avec un minimum de méthode et de bon sens.

Un client fidèle, c’est quoi ? Un client fidèle est un client que l’on conserve dans le temps et qui consomme régulièrement les produits ou services que vous proposez. Pourquoi un client est fidèle à une marque ou une société ? Les « mauvaises » raisons de la fidélité : Parce qu’il ne veut pas faire l’effort de chercher vos concurrentsParce qu’il a peur de modifier ses habitudesParce qu’il est obligé Les « bonnes » raisons de la fidélité : En synthèse : Les indicateurs de performance de l´entreprise. Tous les entrepreneurs, dirigeants de TPE ou créateurs d’entreprise, gardent en tête de suivre, de maintenir ou d’améliorer les performances de leur entreprise : chiffre d’affaires, état des stocks, carnet de commandes, panier moyen, nouveaux marchés, nouveaux produits, … Pour mesurer efficacement la performance de son entreprise, l’entrepreneur doit mettre en place des indicateurs.

Mesurer pour décider Les indicateurs de performance, aussi appelé KPI (Key Performance Indicator), d’une entreprise sont à la fois un outil de mesure de la santé de l’entreprise et un outil d’aide à la décision. Ils touchent tous les domaines d’activité de l’entreprise : Les indicateurs de performance sont la synthèse des données clés de l’entreprise. Avec ces indicateurs, le dirigeant connaîtra rapidement si son entreprise se porte bien ou non. Puis il pourra agir efficacement pour corriger les erreurs qui se sont révélées ou poursuivre et accroître son développement. 1. 2. 3. 4. La société anonyme (SA) : statuts et formalités. Janvier 2018 La Société anonyme (SA) est une société par actions soumise à des règles de constitution et de fonctionnement assez contraignantes. Définition et fonctionnement. Définition La société anonyme est une société de capitaux par actions à responsabilité limitée dont le fonctionnement est régi par les articles L-225 et suivants du Code du commerce.

Elle peut prendre la forme d'une société anonyme simplifiée (SAS), voire d'une société anonyme unipersonnelle. Nombre d'actionnaires La SA exigeait au moins sept actionnaires. Un mineur, même non émancipé, peut être actionnaire d'une SA. Responsabilité La responsabilité des actionnaires est limité au montant de leurs apports, donc à la part de capital. Capital social des SA Le montant du capital social, divisé en actions, est fixé dans les statuts et doit être d'au moins 37 000 euros. Les apports peuvent se faire en numéraire, par chèque ou virement, ou en nature, obligatoirement évalués alors dans les statuts par un commissaire aux apports. Entreprises familiales : «Ouvrir son capital pour durer» Economie Par Le Revenu Publié le 27/05/2016 à 15:33 - Mis à jour le 27/05/2016 à 15:32 Le laboratoire d’idées «Bpifrance Le Lab» publie les grands enseignements d’une étude sur les PME et entreprises de taille intermédiaire familiales, au nombre de 50 000 en France hors TPE, avec la question stratégique de l’ouverture du capital.

Bpifrance Le Lab a analysé les spécificités des entreprises familiales, leur ADN, leurs forces, leurs challenges et leurs attentes. Cette enquête de terrain, intitulée «Ouvrir son capital pour durer», la plus large réalisée auprès des entreprises familiales, s’intéresse aussi à leur vision de l’ouverture du capital et aux conditions de la réussite de cette ouverture. Premier enseignement de l’étude : les entreprises familiales sont résilientes et affrontent plus facilement les crises. Les entreprises familiales plus innovantes Deuxième enseignement de l’étude : les entreprises familiales sont des organisations ouvertes, agiles et innovantes. 1. 2. 3. LA NOTION DE PERFORMANCE (SDG) eduscol 226039. MARTELIN SA (CHAUFFAILLES) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 353490881.