background preloader

Com publique

Facebook Twitter

Benjamin Teitgen sur Twitter : "Flatté ! "15 experts de la #compublique à suivre sur Twitter", par @HerveMonier. 15 experts de la com’ publique et territoriale à suivre sur Twitter… Il y a un mois, je terminais la Saison 2 du BrandNewsBlog en vous livrant une shortlist de 20 directeurs communication hyperconnectés à suivre sur Twitter (voir ici et là). Pour bien démarrer la Saison 3 de votre branding blog favori, je vous propose en cette semaine de pré-rentrée une nouvelle sélection, concoctée avec tout autant de minutie : celle des experts de la communication publique et territoriale les plus actifs sur Twitter (et sur les autres réseaux et médias sociaux).

Ce faisant, je réponds à une remarque qui m’avait été faite en juillet, après la publication de ma liste de dircoms connectés justement : pourquoi avais-je retenu aussi peu de communicants publics dans mes choix ? Je répare aujourd’hui cette petite injustice (il n’y en avait en effet que trois) d’autant plus volontiers que j’ai toujours été frappé par la présence en ligne et le dynamisme de cette communauté de professionnels, dont les échanges sont souvent passionnants… > Benjamin Teitgen (@bteitgen) J'aime : Préfet Aquitaine sur Twitter : "#incendie: le préfet se rendra au PC pour un point de situation demain à 7h00...

PoliCom - Nicolas Rondepierre sur Twitter : "Le @gouvernementFR s'inspire des #Avengers pour promouvoir la @LaFrenchTech #ComPublique #ComPol. Lettre aux familles nobles des 7 royaumes. François Chauvin sur Twitter : "Nouveau compte Twitter de l'Elysée avec un nouveau logo @Elysee_Com. #compublique #compol... Êtes-vous plan de com ou plan comptable ? Certes, la communication publique pèse dans les budgets des collectivités et territoires, même si les diverses estimations connues situent, en réalité, le débat à hauteur de seulement 0,5 % à 1,5 % des dépenses de fonctionnement totales. Il y a donc sans doute de quoi chercher dans les 98 % (pour arrondir) qui restent de quoi aérer sainement les finances locales. Évidemment, l’heure est à la rigueur (la vraie, pas celle que l’on nous présente depuis 20 ans) et il n’y a aucune raison particulière pour que la communication soit traitée de manière privilégiée.

Pour autant, et je vais me répéter (voir sous ce lien), laisser entendre que le climat général de diminution des dépenses est salutaire pour la créativité des dircoms est à la fois sot et faux. Faux d’abord, car présenter l’anorexie (même d’un point de vue symbolique) comme l’aboutissement ultime de l’imagination est une insulte aux sciences humaines. Twitter, les jeunes et nous » Ma vie de chargé de com' Après Pinterest, je vais m’attacher à vous parler d’un autre réseau social qui fera le bonheur (ou pas) de votre collectivité territoriale : Twitter.

Et ne pensez pas que le fait que Marc Cervennansky m’ait devancé va me faire renoncer. D’autant qu’en bon urbain que je suis, je pars du principe que votre collectivité DOIT être sur Twitter. Quand mon maire demande à mon service d’être présent sur les réseaux sociaux, il a en tête les deux grands. Facebook, sur lequel je reviendrai dans un autre billet (je vous refais pas le coup du lien qui ne marche pas), est l’évidence et nous sommes d’accord au cab’ comme à la com’ sur l’orientation à donner à notre page : des publications grand public, de l’information municipale et une sorte de service après-vente non-stop du service public.

Mais pour Twitter… Pareil ? Pas sûr parce qu’au moment de m’y lancer je ne sais pas ce que je vais y trouver. Assez rapidement, je constate que ma population cible se compose de deux parties sur ce réseau. Copier-coller » Ma vie de chargé de com' Copier-coller John Doe 25 juin 2014 Une nouvelle contribution pour ce blog ! Cette fois c’est une chargée de com’ qui, bien qu’un peu à bout, ne perd pas son sens de l’humour. Ctrl C / Ctrl V, si j’avais imaginé que ce raccourci qu’on utilise des dizaines de fois par jour, deviendrait un jour l’essentiel de mon travail… Comme John Doe, j’ai l’immense privilège d’exercer le travail de chargée de communication en collectivité.

J’ai donc plus d’une fois été tentée de réclamer réparations à ces chers enseignants et professionnels vertueux pour la géante escroquerie qui a consisté à me faire miroiter pendant cinq longues années à bouffer des pâtes dans mon studio de 17m2, un joli monde de professionnels stratèges, inventifs, dynamiques et appliqués, qui n’existe pas ! A force de résignation, je réussissais néanmoins jusqu’ici à survivre en rêvant un jour d’un monde professionnel meilleur. 1. 2. Ne vous trompez pas, je suis une fidèle défenseure des pratiques de benchmark. 1. 2. 3. 4. Six bonnes raisons de croire en la communication… et de ne pas désespérer des communicants.

Souvent brocardés pour leur vacuité, ou pour le pouvoir d’influence et de manipulation qu’on leur prête, les communicants souffrent d’une mauvaise image auprès du grand public. Et la communication reste souvent perçue comme un exercice "cosmétique", au mieux, quand on ne l’accuse pas de servir à cacher ou à travestir la réalité. Pourtant, les auteurs auxquels je me réfère dans cet article* en sont convaincus : les pratiques les plus décriées vont nécessairement disparaître et de nouveaux comportements communiquants voient déjà le jour.

La multiplication des contraintes, ajoutée à l’essor des nouveaux médias et modes de communication, favorisent l’émergence de profils professionnels moins formatés… Des responsables et dircoms "2.0" à la fois plus curieux, plus vigilants et réellement soucieux d’engager leur entreprise dans une relation revisitée avec leurs différents publics. Vous êtes sceptique ? 1 – Les vieilles recettes de la communication descendante ne fonctionnent plus… Like this: Communication politique : municipales et communication digitale - #ComPo par Hugo Baillet. Top 16 des slogans à la con de départements ou régions de France. "Monsieur le conseiller départemental, moi je vous dis que votre département faut lui donner un coup de boost. Faut du djeun, faut du trash, du LOL, bref du Buzz. Et faites moi confiance, je suis un créa, c'est mon truc...

". Site web à l'appui, les départements ou les régions balancent leur budget pub dans les délires de quelques pubards parisiens Paul-Smithés de la tête au pied. Attention les premiers slogans sont vrais à 100%, vous n'avez pas pu les rater. Les autres, à vous de voir. (MAJ Mars 2014) L'Aisne, it's open En anglais, parce que c'est l'aisne c'est un peu l'Amérique. On ira tous en Aveyron: vous la verrez, nous l'Aveyron Sur un air de Polnareff bien entendu. le jeu de mot, ça peut devenir une maladie. Et nos propositions : Allier les bleus ! On avait aussi pensé à : "Y'a qu'à... en PACA", "Pourquoi t'as quitté l'Aquitaine ?

" Et vous, vous avez des bonnes idées de slogans à la con pour nos départements / régions ? Cap'Com | Le réseau de la communication publique et territoriale. A la une | Communication publique. Paroles d'élus | Initiatives numériques locales et développement numérique. Blog vidéo du magazine de la communication publique. Marketing territorial - Ce blog est consacré au marketing territorial. Outre la mise à disposition de techniques, méthodes et bonnes pratiques, il se veut un lieu d'échanges et de dialogue. Le blog de Benjamin Teitgen | Réseau Expert Public : la communauté des acteurs locaux.

Thebault Marc | Pensées, humeurs et techniques de com publique, entre autres