background preloader

PHILOSOPHIE

Facebook Twitter

Nick Bostrom. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nick Bostrom

Nick Bostrom Nick Bostrom (né le ) est un philosophe suédois connu pour son approche du principe anthropique et ses recherches relatives aux simulations informatiques. En 1998, il fonde avec David Pearce la World Transhumanist Association (devenue depuis Humanity+) ainsi qu'en 2004 l'Institut d'éthique pour les technologies émergentes (avec James Hughes). Il intervient régulièrement sur des sujets relatifs au transhumanisme tels que le clonage, l'intelligence artificielle, le téléchargement de l'esprit, la cryonie, les nanotechnologies, la réalité simulée et le principe d'indépendance du support. Il a été nommé directeur du nouvel Institut pour le futur de l'humanité de l'université d'Oxford en 2005.

Perspectivisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Perspectivisme

Le perspectivisme signifie que toute manifestation de la réalité ou de la vérité est conditionnée par un point de vue, ou perspective particulière. On trouve des développements significatifs de cette philosophie chez Montaigne, Leibniz, Nietzsche, Ortega y Gasset, entre autres. On en perçoit quelques traces chez Pascal également. Introduction à la philosophie d'Emmanuel Kant : Vocabulaire théorique. Vocabulaire théorique : Caractère (Charakter) : Toute cause efficiente doit avoir un caractère, c'est-à-dire une loi de causalité sans laquelle elle ne serait nullement cause.

Introduction à la philosophie d'Emmanuel Kant : Vocabulaire théorique

Catégories. Catégories, en grec katègoriai, selon Aristote, "espèces les plus générales de ce qui est signifié par un mot simple"; littéralement, "chacune des choses dites sans complexité (Catég., II.).

Catégories.

" Aristote compte dix catégories : 1. la Substance, 2. la Quantité,3. la Relation, 4. la Qualité,5. l'Action,6. la Passion, 7. le Lieu, 8. le Temps, 9. la Situation, 10. la Manière d'être ou de posséder. Ces dix catégories s'appliquent à la fois aux modes de la pensée et à ceux de l'existence. Dans ce dernier sens, elles ne sont pas sans analogie avec les Principes, opposés deux à deux, dont certains Pythagoriciens voulaient que tout fût formé : fini et infini, pair et impair, repos et mouvement etc. . , elles ont régné dans la Scolastique. Nihilisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nihilisme

Le nihilisme (du latin nihil, « rien ») est une doctrine ou attitude, fondée sur la négation de toutes valeurs, croyances ou réalités substantielles. Souvent associé au pessimisme ou au scepticisme radical, le nihilisme nie ou émet des doutes, quant aux causalités, intentionnalités et normativités de l'existence. Cette notion est applicable à différents domaines : politique, littéraire, religieux et philosophique. Un mouvement révolutionnaire nihiliste et anarchiste apparut en Russie dans la seconde moitié du XIXe siècle. Zénon de Cition. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Zénon de Cition

Pour les articles homonymes, voir Zénon. Biographie[modifier | modifier le code] Fils d’un commerçant phénicien installé à Chypre nommé Mnasée, Zénon est décrit comme un homme grand, frêle et bronzé[3]. Il montre dès sa jeunesse un goût pour la philosophie. Son père lui achète, au cours de ses voyages, des traités socratiques. Stoa Poikilè. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stoa Poikilè

La Stoa Poikilè (ἡ ποικίλη στοά, le « portique peint »), ou portique pœcile ou simplement le Pœcile, est un monument de l'Athènes antique. Son surnom lui vient des peintures qui ornaient les galeries dont il était constitué. Le Pœcile est un ensemble de galeries couvertes, érigé sur l'Agora d'Athènes. Des colonnades et bancs de pierre servaient d'endroit de plaisance, et le lieu était connu pour sa fréquentation et ses réunions d'oisifs, jusqu'à ce que Zénon de Cition prenne pour coutume d'y donner ses cours : la Stoa Poikilè est ainsi à l'origine du nom de l'école philosophique stoïcienne, où le fondateur enseignait. Plutarque l'a décrite dans sa Vie de Cimon, et Pausanias en parle également dans sa Description de la Grèce[1].

Stoïcisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stoïcisme

Le stoïcisme est un courant philosophique occidental issu de l'école du Portique (du grec ancien στοά, « stoa ») fondée entre -304 et -301 à Athènes, par Zénon de Cition. Le stoïcisme a par la suite traversé les siècles, subi des transformations (notamment avec Chrysippe de Soles en Grèce et à Rome avec Cicéron, Sénèque, Épictète, Marc Aurèle), puis exercé diverses influences, allant de la période classique en Europe (en particulier au XVIIe siècle, chez René Descartes) jusqu'à nos jours. Un des points qui distingue le stoïcisme des autres courants philosophiques issus de l'époque hellénistique est sa psychologie dont les postulats sont à la base des thérapies cognitivo-comportementales modernes[1],[2]. Avant-propos[modifier | modifier le code] Étymologie[modifier | modifier le code] Védanta. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Védanta

Le Vedānta (devanāgarī: वेदान्त ; terme sanskrit signifiant « fin, aboutissement, conclusion des Vedas »)[1] ou Uttara mimamsa, est une école de philosophie indienne āstika[2], fondée par Bādarāyaṇa, auteur supposé du Brahma Sutra (~200 av. J. -C.)[3]. Les principaux textes sur lesquels s'appuie le Vedānta sont les Upanishad, dont douze ou treize en particulier terminent le Veda, les Brahma Sūtra (également connus sous le nom de Vedānta-Sūtra), qui sont des interprétations des Upanishad et enfin la Bhagavad-Gītā. Ces trois textes sont connus sous le terme sanskrit de prasthāna qui signifie « fondement (du système philosophique du Vedānta) »[4].

Le Kybalion - Les 7 Principes Hermétiques. Néoconfucianisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Néoconfucianisme

Le néoconfucianisme est un courant philosophique qui prit son essor sous la dynastie Song et devint la version officielle du confucianisme depuis le XIVe siècle jusqu’au tout début du XXe siècle, malgré la concurrence du courant Hanxue à partir de la dynastie Qing. Le canon des Quatre Livres proposé par Zhu Xi, son principal promoteur, constituait la base des examens impériaux. Le néoconfucianisme pénétra au Vietnam, au Japon et en Corée, jouant un rôle particulièrement important dans ces deux derniers pays, où il reçut parfois une interprétation originale.

Il est connu en Chine sous divers noms désignant ses multiples branches à différentes époques, dont les deux principales sont l’École du Principe (理學 pin. : Lǐxué) et l’École de l’Esprit (心學 pin. : Xinxué). Au XXe siècle, Feng Youlan 馮友蘭 (1895–1990) créa la Nouvelle École du principe Xin Lixue. Prana. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Prāṇa (devanāgarī: प्राण ) est un terme sanskrit. La signification de ce nom composé est complexe car elle intègre simultanément les notions de souffle et de principe vital du souffle et de sa manifestation organique dans la respiration[1]. Qui pense « souffle vital respirant » énonce le mot prāṇa, dont le pluriel s'écrit prāṇās, forme qui désigne un ensemble de cinq souffles vitaux[2]. La conception de la réalité que désigne ce terme synthétique varie selon les auteurs et les écoles. Taoïsme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. 道 dào « la Voie », calligraphie 草書 cǎoshū « herbes folles », un style très libre influencé par le taoïsme. Le taoïsme (chinois: 道教, pinyin: dàojiào, « enseignement de la voie ») est un des trois piliers de la pensée chinoise avec le confucianisme et le bouddhisme et se fonde sur l'existence d'un principe à l’origine de toute chose, appelé « Tao ».

Plongeant ses racines dans la culture ancienne, ce courant se fonde sur des textes, dont le Tao Tö King de Lao Tseu, le Lie Tseu et le Zhuāngzǐ de Tchouang Tseu, et s’exprime par des pratiques, qui influencèrent tout l’Extrême-Orient, et même l'Occident de façon significative depuis le XXe siècle. Il apporte entre autres : Ces influences, et d’autres, encouragent à comprendre ce qu’a pu être cet enseignement dans ses époques les plus florissantes. Le problème n’est pas le changement, mais la résistance au changement. S’attendre à une résistance au changement et, dès le début de votre projet de conduite du changement, vous organiser en conséquence, vous permettra de gérer les objections avec efficacité. D’autre part, comprendre les raisons courantes pour lesquelles les gens contestent le changement vous donnera l’occasion de prévoir une stratégie de conduite du changement en fonction de ces facteurs.

Les huit raisons et motifs les plus courants pour expliquer cette résistance au changement sont les suivants :

PHYSIQUE QUANTIQUE

DARPAN - L'art de se créer de faux problèmes (extrait)