background preloader

Processus 3 - Gestion des obligations fiscales

Facebook Twitter

Quels sont les différents taux de TVA ? Quatre taux de TVA cohabitent en France continentale : 1.

Quels sont les différents taux de TVA ?

Le taux normal fixé à 20 % Il s’applique aux opérations portant sur des biens ou des prestations de services à défaut de dispositions particulières. 2. Le taux réduit de 10 % Il concerne notamment les opérations portant sur : les biens tels que : médicaments non remboursables ; certains services tels que : fourniture de logement en hôtel, travaux portant sur des locaux d’habitation (sauf travaux énergétiques), vente à consommer sur place, les ventes à emporter ou à livrer de produits alimentaires préparés en vue d’une consommation immédiate. 3. Il concerne les produits et services de première nécessité limitativement énumérés : les biens tels que : eau, les boissons non alcooliques, les produits destinés à l’alimentation humaine, les appareillages et équipements spéciaux pour handicapés, IS ou IR ? Choix du régime fiscal de l'entreprise. Dans le cadre de sa création d’entreprise, l’entrepreneur est confronté à plusieurs choix, dont celui relatif au régime d’imposition fiscale des bénéfices : IR ou IS ?

IS ou IR ? Choix du régime fiscal de l'entreprise

Comme nous le verrons, le choix entre l’IR et l’IS est corrélé au choix du statut juridique, chacun possédant un régime fiscal de base et des facultés d’option qui leur sont propres. Le prévisionnel et l’appuis d’un professionnel sont nécessaires pour choisir efficacement. Les options possibles : l’IR et l’IS Il existe deux modes d’imposition des bénéfices possibles pour une entreprise : l’IR ou l’IS. Lors de la création de son entreprise, l’entrepreneur doit choisir entre l’un de ces deux régimes d’imposition (à condition toutefois que le statut retenu lui laisse le choix). L’imposition à l’IR se traduit par une imposition directe des bénéfices au nom de l’entrepreneur ou au nom de chaque associé en cas d’exercice en société. Choix du régime fiscal : l’IR (impôt sur le revenu) IR ou IS ? Il s’agit en l’occurrence :

Bénéfice imposable IR ou IS LégiFiscal. Selon la forme juridique retenue, le bénéfice des entreprises est soumis à l’impôt sur le revenu (IR) ou à l’impôt sur les sociétés (IS).

Bénéfice imposable IR ou IS LégiFiscal

Le remboursement du crédit de TVA : comment ça marche. Toutes les entreprises qui sont assujetties à la TVA ont la possibilité de demander le remboursement de leur crédit de TVA lorsque le montant de la taxe collectée et exigible est inférieur au montant de la taxe à récupérer (TVA déductible et éventuel report de crédit).

Le remboursement du crédit de TVA : comment ça marche

Certaines entreprises sont plus susceptibles d’être en crédit de TVA : celles qui achètent en France puis exportent, celles qui achètent au taux normal puis facturent leurs clients au taux réduit ou encore celles qui ont réalisé de gros achats et qui peinent à vendre. Nous exposons en détail dans cet article comment fonctionne le remboursement du crédit de TVA. Comment récupérer un maximum de TVA déductible ? Les règles concernant la récupération de la TVA sont souvent mal connues.

Comment récupérer un maximum de TVA déductible ?

Voici quelques exemples de dépenses courantes pour lesquelles la TVA est récupérable dans certains cas, alors qu’elle n’est généralement pas récupérable pour ce type de dépenses. La TVA sur les frais d’hébergement Si la TVA sur les dépenses d’hébergement des salariés et des dirigeants n’est pas récupérable, elle l’est pour ces mêmes dépenses engagées au bénéfice des tiers, dans l’intérêt de l’entreprise (clients, fournisseurs, partenaires, etc.). Droits à déduction - Remboursement - Régime général. 1435-PGPTVA - Droits à déduction - Remboursement - Régime général2 TVA - Droits à déduction - Remboursement - Régime général Le législateur a posé en principe que la taxe déductible dont l'imputation n'a pu être opérée peut faire l'objet d'un remboursement, à la demande du redevable (code général des impôts (CGI), art. 271, IV).

Droits à déduction - Remboursement - Régime général

Les articles 242-0 A et suivants de l'annexe II au CGI fixent les modalités et les limites des remboursements. En principe annuel, ce remboursement peut être demandé mensuellement ou trimestriellement sous certaines conditions. Calcul des droits et taxes sur les achats à l'étranger. A l'occasion de vos voyages à l'étranger, vous souhaitez rapporter en France des produits achetés sur votre lieu de séjour : selon le cas, vous pouvez avoir à acquitter des droits de douane et/ou des taxes.

Calcul des droits et taxes sur les achats à l'étranger

N.B. : pour les achats à distance (notamment sur Internet) et les envois entre particuliers, consultez la rubrique dédiée « Achats à distance et envois entre particuliers ». Achats au sein de l'Union européenne Sauf exception, vous n'avez pas à acquiter des droits et taxes sur vos achats réalisés dans d'autres pays de l'Union européenne, si vous effectuez des achats réservés à un usage personnel, vous n'aurez pas à remplir de déclaration ni à payer de droits et taxes à votre retour en France.

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et les droits d'accise sont payables directement dans le pays où vous effectuez vos achats et au taux en vigueur dans celui-ci. L'achat de véhicule fait également l'objet d'une réglementation particulière (cf. Cas particuliers Achats hors de l'Union européenne 1. Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises. 2269-PGPTVA - Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises3 TVA - Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises Les règles de territorialité applicables aux transports internationaux de biens sont différentes selon la qualité du preneur.

Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises

La TVA sur le carburant : les règles de récupération. Application des différents taux de TVA - professionnels. Taux tva. Regime tva normal. Regime tva simplifier. TVA : les régimes d'imposition. Que vos bénéfices soient imposés à l'impôt sur le revenu (catégorie BIC ou BNC) ou à l'impôt sur les sociétés, vous êtes concerné par ce régime en tant que redevable de la TVA, si votre chiffre d'affaires H.T est compris entre : 82 200 € et 783 000 € pour les activités d'achat-revente, de vente à consommer sur place et de fourniture de logement ; 32 900 € et 236 000 € pour les activités de prestations de services ou non commerciales.

TVA : les régimes d'imposition

Attention : - les entreprises dont le chiffre d'affaires est inférieur aux limites du régime simplifié d'imposition mentionnées à l'article 302 septies A du CGI mais dont le montant de la TVA exigible l'année précédente est supérieur à 15 000 euros relèvent du régime réel normal (dépôt mensuel de déclaration n° 3310 CA3) ; Vous êtes également placé sous ce régime si vous relevez normalement de la franchise en base de TVA et que vous avez opté pour le paiement de la TVA au RSI. La déclaration annuelle Vous devez déposer la déclaration annuelle : Regime tva franchise. Classification des impots.