background preloader

Bienveillance dans le scolaire

Facebook Twitter

04_messages_clairs_pour_prevenir_les_conflits.pdf. SQ1 Message clair master. Le site de Florence Servan-Schreiber. Conférences Ateliers Cours en ligne agenda L'agenda Eurosport 2 RDV dans l’émission Comme à la maison avec Géraldine Pons et Nicolas Deuil.

Le site de Florence Servan-Schreiber

Jeudi 03 décembre 2015 à 19h30. Atelier Détecter ses super pouvoirs. Etre gentil à l’école, ça ne s’apprend pas ! Comment pousser les enfants à aller vers autrui ?

Etre gentil à l’école, ça ne s’apprend pas !

Les méthodes qui marchent. Même si tout se passe bien dans la majorité des écoles, les incivilités, les conflits et la brutalité sont le lot de nombre d’établissements. Comment parler aux enfants, aux “pré-ados” et aux ados de la gentillesse, et les pousser à aller vers l’autre, de façon désintéressée ? Une école bienveillante face aux situation de mal-être des élèves.

Une prédisposition au bien. J'ai été très inspiré par les recherches menées au cours de ces dernières années qui montrent que nous sommes programmés à coopérer et à aider déjà petits enfants.

Une prédisposition au bien

À l’Institut Max Planck de Leipzig (1), Michael Tomasello et Felix Warneken ont établi que dès l’âge d’un an, alors qu’ils apprennent à peine à marcher et à parler, les enfants manifestent déjà spontanément des comportements d’entraide et de coopération qui ne leur ont pas été appris par des adultes. Lors de ces expériences, les tout jeunes enfants ont offert spontanément leur aide à un expérimentateur pour accomplir diverses tâches — leur apporter un objet tombé par terre, par exemple. Comme le remarque Felix Warneken : « Ces enfants sont si jeunes qu’ils portent encore des couches et sont à peine capables de parler, et pourtant ils manifestent déjà des comportements d’entraide (2). » Les bébés préfèrent les gens aimables Les enfants préfèrent donner que recevoir.

Une écologie du bien-être. La préservation de notre environnement est l’un des défis majeurs de notre époque.

Une écologie du bien-être

Le sort des générations à venir et entre nos mains. À ce sujet, il faut également souligner que la présence d’un environnement naturel sain contribue remarquablement au bien-être subjectif. Dans son ouvrage intitulé Une écologie du bonheur, Eric Lambin, professeur aux universités de Louvain et de Stanford, présente une synthèse de nombreux travaux qui montrent qu’en dépit des contingences de la vie moderne, nous restons intimement liés à la Nature (1). Le physicien slovène Aleksander Zidansek a relevé, notamment, une corrélation positive entre la satisfaction de vie ‒ subjective ‒ des habitants d’un pays donné et l’indice de performances environnementales de ce pays (2). Il a également montré que le taux d’émission de dioxyde de carbone d’un pays est inversement proportionnel au bien-être de ses citoyens. Quant au père de la sociobiologie, E.O. . (1) Lambin, E. (2009). Communication non violente (CNV)

La Communication non violente (CNV) est une méthode visant à créer entre les êtres humains des relations fondées sur l’empathie, la compassion, la coopération harmonieuse et le respect de soi et des autres.

Très efficace. "La Communication non violente (CNV) est une méthode visant à créer entre les êtres humains des relations fondées sur l’empathie, la compassion, la coopération harmonieuse et le respect de soi et des autres. Il s’agit d’un outil de communication, principalement verbal." – magickara

Il s’agit d’un outil de communication, principalement verbal, qui peut servir à la résolution de conflits entre deux personnes ou au sein de groupes.

Communication non violente (CNV)

La ferme des enfants. Ferme des Enfants. Photos du mur.

Des idées de ce respect et de cette bienveillance qui aident tant les enfants à mieux se développer en toute confiance. – magickara

La compassion sur les bancs de l’école. « Il ne faut pas se demander seulement quelle planète nous laisserons à nos enfants, mais quels enfants on laissera à la planète !

La compassion sur les bancs de l’école

» plaide le philosophe Edgar Morin. Dans un monde qui fait de moins en moins sens, par trop de divisions, de repli et d’indifférence, remettre la compassion au cœur de l’éducation devient fondamental. Comment procéder ? Focus sur quelques initiatives clés. © Mission Rosalie Cadron Sur le terrain, les actions d’ouverture à la citoyenneté se multiplient : par ici, des jeux coopératifs destinés à favoriser l’écoute et le respect ; par là, des projets d’éducation à la philanthropie, afin d’éveiller les plus jeunes aux défis sociaux et au bien commun...

Suffisant pour ancrer une culture de la compassion ? Fiche pédagogique de la gentillesse - Journée de la gentillesse. Kit pédagogique : Max et Lili veulent être gentils - Journée de la gentillesse. La bienveillance au travail, c'est possible ! Améliorer le bien-être Salles de jeux, de sport, jardins partagés, mise à disposition de paniers bio… Dans ce domaine, les entreprises ne manquent pas d’imagination pour chouchouter leurs salariés.

La bienveillance au travail, c'est possible !

Pour son entreprise nantaise de communication responsable, Alexandre Legendre a, par exemple, aménagé un poulailler et un potager, « pour s’occuper de la terre pendant les pauses et ne pas être toute la journée devant son ordinateur ». Il y a ceux qui améliorent le cadre de travail : matériel ergonomique, locaux lumineux, spacieux, feng shui… Ceux qui aident à équilibrer vie professionnelle et vie privée : horaires aménagés, télétravail, garderie d’enfants… Ceux qui cherchent à donner du sens au travail de chacun, à le rendre plus intéressant en permettant, par exemple, aux salariés de développer des projets qui leur tiennent à coeur.

2014_ecole_bienveillante_bdef_315435.pdf. Dix conseils pour…Développer une bienveillance scolaire globale. Par Gilbert Longhi Le déficit de considération au détriment des élèves résulte souvent d’une kyrielle d’usages ne paraissant pas prêter à conséquence.

Dix conseils pour…Développer une bienveillance scolaire globale

Voici des exemples extraits des travaux de l’Observatoire déontologique de l’enseignement (1). Lycée Emile Flamand …Les demi-pensionnaires patientent pour entrer au réfectoire tandis que les profs empruntent un raccourci qui les dispense de la longue file d’attente dans le froid, le vent et la pluie. Parfois lorsqu’un des enseignants passe devant tous les élèves quelques uns goguenards manifestent leur désapprobation. À la queue, à la queue ! Les jeunes français sont les champions du désamour de l’école. L'école, un univers pédophobe À quelques exceptions près (4) l’établissement scolaire est un univers pédophobe (5) .

Premier conseil : Instituer un moratoire Le dossier scolaire sert souvent à transformer passé scolaire d’un élève en passif. Une école exigeante et bienveillante. Pour un enseignement à la paix.