background preloader

La naissance de l'idée + interprétation actuelle

Facebook Twitter

500 ans de controverses scientifiques. Interprétation actuelle différence Altitude. Sujet opposition deux théories. Developing the theory [This Dynamic Earth, USGS] Continental drift was hotly debated off and on for decades following Wegener's death before it was largely dismissed as being eccentric, preposterous, and improbable.

Developing the theory [This Dynamic Earth, USGS]

However, beginning in the 1950s, a wealth of new evidence emerged to revive the debate about Wegener's provocative ideas and their implications. In particular, four major scientific developments spurred the formulation of the plate-tectonics theory: (1) demonstration of the ruggedness and youth of the ocean floor; (2) confirmation of repeated reversals of the Earth magnetic field in the geologic past; (3) emergence of the seafloor-spreading hypothesis and associated recycling of oceanic crust; and (4) precise documentation that the world's earthquake and volcanic activity is concentrated along oceanic trenches and submarine mountain ranges.

Ocean floor mapping About two thirds of the Earth's surface lies beneath the oceans. Repères historiques. Histoire de la théorie de la tectonique des plaques. La dérive des continents de Wegener. Alfred Wegener présente son idée de la dérive des continents en janvier 1912, puis il la développe progressivement jusqu'à sa mort, en 1930,au cours d'éditions successives de son livre Die Enstehung der Kontinente und Ozeane (1915, 1920, 1922, 1929), en français : La genèse des continents et des océans .

La dérive des continents de Wegener

Il n'est pas le premier à supposer une translation continentale : Owen (1857), Snider-Pellegrini (1858), Fisher (1882), Pickering (1907), Baker (1912) et surtout Taylor (1910) ont émis avant lui des idées mobilistes mais le titre de « père de la dérive » lui revient indiscutablement car il est le premier à étayer son hypothèse par un nombre considérable de « preuves » émanant de sources très diverses pour en faire une théorie scientifique cohérente. L'origine de son idée des translations continentales. La dérive des continents de Wegener racontée par Jean Dercourt. Le discours de Jean Dercourt, Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, est extrait de la rentrée solennelle de l’Académie des sciences le 23 novembre 2010.

La dérive des continents de Wegener racontée par Jean Dercourt

La vie d’Alfred Wegener sera courte ; il passera le plus souvent son temps dans des expéditions au Groenland. En 1906, il y part deux ans pour effectuer des observations météorologiques. Ces résultats en météorologie sont alors majeurs à ce moment là. En 1908, il est affecté à l’Observatoire météorologique des armées. Puis il est nommé professeur titulaire d’une chaire de météorologie. La Dérive des Continents. La dérive des continents est une théorie proposée au début du siècle par le physicien-météorologue Alfred Wegener, pour tenter d'expliquer, entre autres, la similitude dans le tracé des côtes de part et d'autre de l'Atlantique, une observation qui en avait intrigué d'autres avant lui.

La Dérive des Continents

Wegener était un scientifique de son siècle, possédant une large gamme de connaissances en géologie, géophysique, astronomie et météorologie. Il possédait, en outre, le courage, la fièvre de connaître, l'indépendance, la rigueur intellectuelle, la logique et une bonne dose d'intuition. Armé de tout ce bagage, il a pu formuler une hypothèse sur le déplacement des continents. Il avait observé la complémentarité des lignes cotières entre l'Amérique du Sud et l'Afrique; il y conçut l'idée qu'autrefois l'Afrique et l'Amérique n'avaient été qu'un seul et même bloc qui se serait fragmenté en deux parties lesquelles se seraient ensuite éloignées l'une de l'autre.

De Wegener à la tectonique des plaques. TRAVAUX DU COMITÉ FRANÇAIS D'HISTOIRE DE LA GÉOLOGIE - Troisième série - T.XVIII (2004) Marcel LEMOINE De Wegener à la tectonique des plaques : sept fois sept ans de réflexion COMITÉ FRANÇAIS D'HISTOIRE DE LA GÉOLOGIE (COFRHIGEO) (séance du 8 décembre 2004) A.

De Wegener à la tectonique des plaques

Deux remarques préliminaires 1. Le titre de cette conférence est un clin d’œil aux cinéphiles, amateurs des films de Billy Wilder et de Marylin Monroe. Et sept fois sept ans, en arrondissant, c’est un demi-siècle : le temps qu’il a fallu à l’ensemble des scientifiques des Sciences de la Terre,pour accepter, enfin, une théorie nouvelle et dérangeante. Qu’on me permette aussi, étant conscient des imperfections des lignes qui vont suivre, d’évoquer la dernière réplique de « Certains l’aiment chaud », autre film mémorable du même réalisateur avec la même actrice : « nobody is perfect ». 2. Distribution bimodale des altitudes et mobilité horizontale (dérive) des continents. Olivier Dequincey ENS Lyon / DGESCO Pierre Thomas Laboratoire de Géologie de Lyon / ENS Lyon.

Distribution bimodale des altitudes et mobilité horizontale (dérive) des continents

Tectoplaques. Animation : dans la peau d'Alfred Wegener. Traces de glaciation sens écoulement. Pierre Thomas Laboratoire de Géologie de Lyon / ENS Lyon Abel Guihou Lamont-Doherty Earth Observatory, NY, USA Olivier Dequincey ENS Lyon / DGESCO Résumé Géologie glaciaire en ville.

traces de glaciation sens écoulement

C'est le retour des vacances, et certains d'entre nous ont ciblé leurs visites estivales sur villes et monuments, sites a priori peu favorables à la découverte de curiosités géologiques. Arguments Wegener et théorie des ponts continentaux : origine des océans. BDS Secondaire- banque de schémas- > Tectonique des Plaques > Généralités, histoire,...

Arguments Wegener et théorie des ponts continentaux : origine des océans

,Wegener,...modèles Publié le jeudi 17 novembre 2011 par Alain Gallien Dernière mise à jour le jeudi 17 novembre 2011 Vu 5888 fois Format GIF - 910 X 472 pixels - 31.4 ko L'image ci dessus est réduite : afficher en taille réelle D'autres schémas du même auteur Alain Gallien : Professeur de SVT retraité- postes occupés : surveillant d’externat dans 4 établissements de l’académie (Tournus, Nuits-St-Georges, Beaune et Chalon/Saône), professeur dans 2 lycées marocains (Sidi Slimane et Meknès), assistant à l’université de Tlemcen et à l’ENS de Fès, titulaire sur zone de remplacement dans l’académie de Dijon (Autun, Chalon/Saône, Semur-en-Auxois, Bligny/Ouche, Nolay) et enfin titulaire au grand lycée Clos Maire de Beaune.

Commenter ce schéma.