background preloader

Maarie85

Facebook Twitter

Enquête : Jeux de hasard et d'argent. Contexte et addictions. Avant-propos L'industrie du jeu de hasard et d'argent constitue un secteur économique et financier important qui draine de l'emploi (direct et indirect), de la fiscalité et concerne une population de joueurs qui se chiffre en millions de personnes. D'après l'Insee, en 2006, près de 30 millions de personnes en France, soit trois sur cinq en âge de jouer, ont tenté leur chance au moins une fois par an à un jeu d'argent. Depuis 1975, le montant global des enjeux a doublé. D'après le rapport Trucy, le chiffre d'affaires de l'industrie des jeux autorisés est passé de l'équivalent de 98 millions d'euros en 1960 à 37 milliards en 2006.

Les jeux de hasard et d'argent sont des pratiques sociales et culturelles inscrites dans une histoire très ancienne des loisirs. Les méfaits possibles du jeu attirent de plus en plus l'attention des pouvoirs publics et des opérateurs de jeu eux-mêmes. Le groupe d'experts a consulté plusieurs rapports et auditionné 8 personnalités engagées sur ces problématiques. Jeu et addiction. Quand les jeux d'argent et de hasard deviennent une drogue. En bref Certaines personnes sont dépendantes aux jeux d’argent et sont prises dans un engrenage infernal. Les conséquences peuvent être graves : isolement, précarité, dépression, tentatives de suicide. Le jeu est un sport national ! Plus de 48 % des 18-75 ans jouent de manière occasionnelle.

Grattage, tirage, PMU, paris sportifs et poker en ligne... l’offre est très importante. Pour la plupart des gens, c’est une distraction, un plaisir. A quel moment devient-on dépendant ? En France, on estime à 0.4% le nombre de "joueurs excessifs" c’est-à-dire les personnes qui sont dépendantes au jeu. Les jeux d’argent et de hasard On appelle "jeux de hasard et d’argent" (JHA) ceux pour lesquels on mise de l’argent ou des objets de valeur, alors que le résultat dépend en partie ou totalement du hasard.

La spirale infernale du jeu : une chute en trois temps Comment tombe-t-on dans la spirale de la dépendance ? Au début, avec les premiers gains, c’est l’euphorie. Où trouver de l’aide ? La dépendance aux jeux d'argent | Comment devient-on addict ? Si la plupart des joueurs adoptent un comportement responsable lors de leurs sessions de gambling, il existe une catégorie de joueurs qui perdent pied et se retrouvent dans la dépendance. L’addiction aux jeux d’argent est un problème grave que vous devez absolument prendre au sérieux. Ainsi, en tant que guide casino, notre rôle est de vous mettre en garde contre ce problème qui peut malheureusement toucher n’importe quels joueurs. Ainsi, pour vous aider à conserver les pieds sur terre pendant votre expérience dans les casinos terrestres ou sur les casinos du net, nous avons choisi de vous présenter une liste de comportements à adopter afin que les jeux d’argent restant avant tout un plaisir.

Les comportements dangereux qui favorisent l’addiction Avant de commencer, nous jugions important de souligner que l’addiction aux jeux peut subvenir n’importe quand et pour n’importe quels joueurs. Les signes dont vous devez vous méfier Un joueur qui souffre d’addiction, cela se perçoit très vite ! Jeux d'argent en ligne: «Une addiction proche de la drogue» LE FIGARO.- À quoi reconnaît-on un joueur pathologique? Dr Marc VALLEUR .- Il existe deux profils de joueurs.

Tout d'abord les impulsifs: ce sont souvent des hommes jeunes qui recherchent des sensations fortes, le défi, la transgression. Ils jouent plutôt au poker ou aux paris sportifs et hippiques car ils ont l'impression d'avoir un certain contrôle sur ce qui se passe. L'autre groupe est composé de personnes qui utilisent le jeu pour oublier leurs difficultés: chômage, maladie, dépression, anxiété.

Ils jouent pour s'abrutir. Comment soigne-t-on une personne dépendante aux jeux de hasard en ligne? Les patients qui viennent consulter savent déjà de quel mal ils souffrent. La prise en charge qui leur est proposée est proche de celle réservée aux toxicomanes. Comment pourrait-on améliorer les soins? Les gens viennent souvent consulter trop tard ; certains ont déjà 200.000 euros de dettes. En quoi l'arrivée des jeux d'argent et de hasard a-t-elle changé la donne? » L'addiction aux jeux.

Jeux d’argent, crédit et surendettement : Depuis la légalisation en France des sites de jeux d’argent et de hasard en ligne (loi n° 2010-476 du 12 mai 2010), le nombre de joueurs a explosé. La fréquentation du site PMU.fr, par exemple, a progressé de 41% en un mois seulement, entre septembre et octobre 2010, selon l’Institut Mediamétrie. Dans les 3 catégories de jeux en ligne, Jeux de cercle comme le poker, paris sportifs ou paris hippiques, le succès est assuré. Partout sur les blogs, sur Youtube, dans les Skyblogs même, les gens s’enflamment pour leur nouvelle passion ! Mais quels sont les risques associés à la pratique de ces jeux d’argent ?

La libéralisation du secteur conduit-elle à des risques accrus pour les joueurs ? Crédit et activités d’argent = encadrement de l’Etat. Les jeux d’argent et de hasard n’étant pas sans risque, ils font l’objet d’un encadrement strict par l’Etat. Pour autant, les français restent pour le moment très sages vis à vis des jeux en ligne, comme le montre une étude Ipsos : En conclusion.

Les Français n'ont jamais claqué autant d'argent aux jeux. En France, on joue. On joue même beaucoup. Jamais les Français n’avaient misé autant dans les jeux d’argent. Que l’on gratte au comptoir, qu’on mette un billet sur un cheval ou qu’on bluffe au poker, les yeux dans les yeux ou par ordinateur interposé… Les ménages ont parié 46,2 milliards d’euros en 2012, soit 76% de plus qu’en 2000.

L’Insee s’est fendu d’une étude sur le sujet, publiée ce mercredi. La mise moyenne, 2 000 euros par an Près de la moitié des Français joue, au moins occasionnellement. «Entre 2000 et 2012, le montant total des mises s’est accru de 76% en valeur, la dépense nette des ménages a progressé de 48%», relève l’Insee. Poker et grattage Les Français adorent gratter. Le joueur dépendant a changé de visage Et concernant l’addiction ?

A ces nouveaux joueurs dépendants, s’ajoute le bataillon des obsessionnels des jeux à gratter. Que sont les jeux de hasard et d'argent? Quatre critères font qu’un jeu est un jeu de hasard et d’argent : le joueur mise de l’argent ou un objet de valeur lors de sa pratique du jeu; cette mise est irréversible; le joueur peut soit gagner, soit perdre; l’issue du jeu repose en totalité ou en partie sur le hasard. On joue donc à des jeux de hasard et d'argent quand on gage de l'argent ou un objet, quand on joue aux appareils de loterie vidéo, à la loterie, au bingo, au kéno, aux paris sportifs, aux machines à sous, au poker, aux jeux de cartes dans les casinos, etc.

Savez-vous que bien des croyances erronées circulent à propos de ce type de jeu? Par exemple, certaines personnes pensent qu’elles peuvent prédire quand une machine à sous va payer… Que lorsqu’on connaît bien les jeux de hasard et d’argent, c’est possible de prédire le prochain coup gagnant… Qu’on peut apprendre à bien jouer aux loteries vidéo… En réalité, c’est faux! Addiction aux jeux d'argent : L'analyse d'un médecin. La première enquête réalisée en France sur les addictions aux jeux d'argent a été dévoilée vendredi 16 septembre.

L'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a étudié ce phénomène dans le cadre du Baromètre santé 2010 de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes). Les conclusions ont de quoi inquiéter : 600.000 personnes ont des problèmes avec ce type de divertissements, parmi eux, 200.000 sont qualifiés de joueurs « excessifs » ils jouent davantage et dépensent de plus grosses sommes d'argent. Une campagne a notamment été lancée en janvier 2015 pour sensibiliser la population à ses addictions Le docteur Abdou Belkacem, addictologue au centre hospitalier de Sèvres, répond aux questions de France-Soir.fr sur la dépendance aux jeux d'argent et de hasard.

France-soir.fr : Avez-vous remarqué une hausse de vos consultations pour des problèmes d'addiction aux jeux d'argent ? F.S. : Comment soigne-t-on la dépendance aux jeux ? Addictions (l'alcool, le tabac, le jeu...) Sommaire Présentation Les addictions se divisent en deux grands groupes : les addictions sur produit licites ou illicites et les addictions sans produit, parfois qualifiées de comportementales et comprenant notamment le jeu pathologique. La majorité des addictions concerne un public jeune et plutôt masculin. Les addictions les plus répandues concernent l'alcool et le tabac. Elles peuvent survenir à tout moment de l'existence, mais la période de 15 à 25 ans est la plus propice à l'émergence des expérimentations de substances licites et illicites. Cette tranche d'âge est une période charnière et marque souvent l'entrée dans la dépendance.

Malgré les mesures de lutte contre la consommation de tabac en France, la proportion de fumeurs quotidiens augmente par rapport à 2005, particulièrement chez les femmes. En 2011, en France métropolitaine, les substances les plus expérimentées à 17 ans demeurent, dans l'ordre, l'alcool, le tabac et le cannabis. Tableaux et graphiques Haut de page. La dépendance au jeu | Information jeux d'argent. De manière quasi invariable, on estime que cette pathologie concerne un peu plus de 2 % de la population adulte ; le consensus est admis sur ce chiffre par l’ensemble des études internationales. L’étude référence date de 1996 (Ladouceur, Jacques, Ferland et Giroux) et situe le taux de prévalence à 2.1 %. On remarque que les taux ont tendance à augmenter dans le temps signifiant aussi que plus il y a accès aux jeux de hasard, plus l’incidence augmente, comme tend à le démontrer l’expérience australienne, un pays qui détient un record en terme de nombre de loteries-vidéos et de joueurs pathologiques, estimés à 7 % de la population.

A Las Vegas, capitale mondiale du jeu, on dénombre aussi plus de joueurs accros que dans la moyenne nationale… Seule certitude, on peut admettre que les joueurs en difficultés se recrutent majoritairement au sein des joueurs réguliers, dont les études de clientèles montrent clairement l’importance : Synthèse ► Parler de dépendance, ce n'est pas parler d'excès ! 1. L’addiction aux jeux de hasard et d’argent. Le jeu est une activité humaine essentielle. Le jeu est universel, il apporte plaisir et récompense. La grande majorité des joueurs a une pratique « sociale » ou « récréative ». Pour quelques personnes, le jeu sera excessif ou pathologique. Quand peut-on dire d’un joueur qu’il est un joueur à risque, excessif ou pathologique ? Que classe-t-on dans les jeux de hasard et d’argent ? Se classe dans la catégorie « Jeux de hasard et d’argent » : les jeux de loterie (loto, jeux de grattage, Rapido, Keno, etc.)les jeux de casinos (machines à sous, roulette…)les paris hippiques ou sportifs le poker.

Est-ce que je suis un joueur excessif ? Je peux jouer sans me rendre compte des heures que j’y passe.J’accorde la priorité au jeu au détriment d’autres occupations. A quel moment je peux devenir un joueur pathologique Le parcours du joueur pathologique Le joueur pourra avoir d’autres troubles (une autre addiction, des troubles de l’humeur, des troubles anxieux). ... Pourquoi chercher de l’aide ? Addiction aux jeux de hasard et d'argent - Qui est concerné en France ? Combien y a-t-il de personnes en difficulté face aux jeux d'argent et de hasard ? Quels sont le profil et les activités des joueurs les plus assidus ? La première enquête menée en France sur ce sujet a été menée par le Baromètre santé 2010 de l’Inpes et publiée dans Tendances n°76, OFDT (Observatoire français des drogues et des toxicomanies), 6 p. en Juin 2011. Elle rapporte qu’un Français sur deux (48 % des 18-75 ans) tente sa chance au jeu au moins occasionnellement ; qu’un sur cinq joue au moins une fois par semaine en moyenne et qu’un sur dix dépense plus de 500 euros au jeu dans l’année.

Parmi ces 25 millions de joueurs, 600 000 sont concernés par l'addiction, avec une prévalence totale de 1,3 % pour le jeu dit « problématique ». Ce taux place la France loin derrière les États-Unis ou l'Australie (autour de 5 %) et légèrement derrière l'Italie, le Canada, la Belgique et la Grande-Bretagne (aux alentours de 2 %). Pourquoi devient-on dépendant? Le joueur qui a développé une dépendance aux jeux de hasard et d’argent finit le plus souvent par atteindre une phase de désespoir en voyant son univers s’écrouler. Il se retrouve isolé de sa famille, de son entourage et de son milieu de travail. Et c’est dans ces moments difficiles qu’il mesure pleinement les conséquences du jeu sur sa vie et qu’il entreprend une démarche pour s’en sortir.

Mais avant d’en arriver là, plusieurs facteurs ont interagi pour développer et installer sa dépendance aux jeux de hasard et d’argent. L’illusion de pouvoir contrôler le hasardIl existe un élément sur lequel l’être humain n’a aucun pouvoir : le hasard. Avec lui, l’intelligence et l’habileté ne comptent pas.

L’appât du gainLes émotions que procure le jeu sont très séduisantes. La fièvre du jeuLa grande majorité des joueurs excessifs ont connu une phase de gains au cours de leurs premières expériences à des jeux de hasard et d’argent. Il dépense 100 €uros par jour aux jeux à gratter - On le sait tous, les jeux d’argent font chaque année des heureux qui voient leur vie radicalement changer après avoir remporté le jackpot. Mais les jeux d’argent sont également à l’origine de la ruine ou de la déprime de certains joueurs qui sont devenus totalement addicts aux jeux.

Pour illustrer cette addiction, un joueur habitué à dépenser 100 euros par jour aux jeux de grattage à accepter de témoigner. Chaque année, en moyenne, un Français perdrait environ 400 € aux jeux. Mais pour certains, la perte s’avère beaucoup plus lourde pour la simple et bonne raison qu’ils ont développé une addiction aux jeux d’argent, donc ils ne maîtrisent plus leur consommation de « rêve » de jackpot. Comment François est devenu addict aux jeux de grattage ? C’est tout à fait ce qui est arrivé à François, alors que ce dernier ne semblait initialement présenter aucun « symptôme » pour devenir un joueur addict. En effet, son ticket de grattage « CASH » lui rapportera la jolie somme de 100 €. Jeux d'argent et de hasard : les chiffres - Observatoire de la santé. Jeux de tirage, jeux de grattage, paris hippiques, paris sportifs, poker et autres jeux de cartes. Mais aussi machines à sous et autres jeux de casinos. Il faut dire qu’en France, les moyens de s’adonner aux jeux de d’argent et de hasard ne manquent pas.

En ligne, c’est pareil : l’offre est conséquente et permet à qui le souhaite de pratiquer ce loisir à n’importe quel moment du jour et de la nuit. Un loisir, insistons sur le terme puisque dès lors qu’un joueur joue trop souvent, trop longtemps, trop d’argent, il y a un risque de tomber dans ce qu’il est convenu d’appeler une « addiction ». On estime à 1 million le nombre de joueurs « à risque modéré » et à 200 000 les joueurs dits « excessifs » C’est ce qu’a tenté de mettre en lumière la seconde enquête ENJEU en comparant nos comportements face aux jeux et leur évolution depuis la précédente étude réalisée en 2010, année marquée par le changement du cadre législatif sur les jeux d’argent et de hasard.

Jeux de hasard et d'argent. Contexte et addictions. Les Français «accros» à tous les jeux - 02/08/2015 - ladepeche.fr. Addiction jeux d'argent et de hasard. L’addiction aux jeux de hasard et d’argent. Les nouvelles dépendances.