background preloader

Vie privée

Facebook Twitter

Facebook plancherait sur une appli de messagerie anonyme - 8 octobre 2014 - L'Obs. Facebook en oublie ses basiques. Le réseau social plancherait sur une application autonome qui permettrait aux utilisateurs de masquer leur identité, rapporte le "New York Times". Cette appli, qui devrait sortir dans les prochaines semaines, permettrait aux utilisateurs de s’inscrire sous pseudonyme, afin de les inciter à avoir des conversations plus franches qu’ils n’auraient en public. Ce site web vend vos données personnelles... et vous rémunère.

Et si nous devenions traders de nos propres données ? En faisant de la diffusion et du contrôle d’informations personnelles son activité principale, la start-up américaine Datacoup vient semer le trouble dans le marché encore opaque des données numériques. Son objectif ? Redonner aux internautes le pouvoir sur leurs données… en leur reversant de l’argent. Une initiative relayée par le Guardian. Matt Hogan, co-fondateur de Datacoup et ex-courtier de feu Lehman Brothers, est parti d’un constat simple. "Unlock the value of your personal data" Le marché du courtage de données a la fâcheuse réputation d’être invisible à la fois du grand public et des régulateurs. Contrairement aux « data brokers » déjà reconnus dans le secteur, tels qu’Acxiom, Datalogix ou Epsilon, récemment pointés du doigt par l’US Federal Trade Commission pour avoir revendu des informations sans que les principaux intéressés n’aient été tenus au courant, Datacoup propose un contrôle rentable de ses données personnelles.

Remettre la vie privée au cœur des technos : l’ambitieux objectif du "Privacy by Design" Vie privée en ligne : Internet change nos vies… et nos rapports de couple ? Quel partage de la vie numérique au sein du foyer ? Un récent sondage confié à OpinionWay par la société Dashlane révèle que 79% des couples ont déjà partagé au moins un de leurs mots de passe avec leur conjoint.

Et fait état des différences de comportements des couples dans leur vie quotidienne et en ligne, selon l’âge des interrogés. 66% des couples partageraient tout, dans leur vie privée comme sur Internet, seul un tiers d’entre eux considérant que les espaces numériques doivent rester strictement confidentiels. Un pourcentage qui paraît étonnamment important, et plus encore lorsqu'on s’attache aux détails de l’étude : 63% des couples auraient ainsi partagé leurs mots de passe de messagerie électronique.

A leurs risques et périls ? Plus les couples sont jeunes et plus ils seraient secrets concernant la protection de leurs mots de passe personnels. L’étude s’attache enfin à la répartition des tâches entre vie quotidienne et en ligne. Etude Kaspersky Lab : les français pris au piège entre respect de la vie privée et utilisation intense d'Internet. Etude Kaspersky Lab : les français pris au piège entre respect de la vie privée et utilisation intense d’Internet L’étude de Kaspersky Lab, réalisée par Opinion Way auprès de 1 000 Français, lève le voile sur la vision qu’ils portent à leur propre utilisation d’Internet et souligne quelques contradictions. 88% des personnes interrogées considèrent que surfer sans protection sur Internet représente un risque pour les données personnelles 58% des 18-24 ans estiment que leurs données sont bien protégées sur les réseaux sociaux 1/3 des moins de 35 ans a déjà échangé par Internet des messages écrits à caractère sexuel avec leur partenaire La fin des vacances a sonné depuis maintenant une semaine.

Internet occupe aujourd’hui une place centrale dans la vie de tous, mais qu’en est-il de la sécurité des informations ainsi échangées et des usages utilisateurs ? La sécurité derrière mon écran 64% pensent que sur Internet, le risque est partout... Sur Internet, je dis et je montre tout ? "La vie privée n’est plus une norme sociale". Vraiment ? Lors d’une interview tenue en 2010, Mark Zuckerberg soutenait la fin de la vie privée. Quatre ans plus tard, et après les scandales soulevés par Edward Snowden ou, plus récemment, par les « photo leaks », cette thèse alors perturbante semble devenir une réalité. Mais est-ce une bonne chose ? Le 24 octobre, à l’occasion d’un TED Talk, Glenn Greenwald, le journaliste qui a le plus relayé les informations de Snowden est revenu sur ce discours ambiant autour de la disparition de la vie privée, ainsi que les enjeux qui la sous-tendent.

Et rappelle à quel point elle est une notion essentielle. Glenn Greenwald, journaliste politique, blogueur, avocat et écrivain américain a mené un travail de 16 mois sur la question. Or, ces mêmes personnes prétendument à l’aise avec tous les aspects de leur vie personnelle, sont aussi celles qui ne se résigneraient pour rien au monde à confier leurs mots de passe de messagerie électronique. Facebook just created a new Tor link for users who wish to remain anonymous | The Verge. Facebook is making its privacy policy shorter and prettier, so you might actually read it. According to a Pew survey released yesterday, 91 percent of adult respondents said that consumers had "lost control over how personal information is collected and used by companies. " Facebook, because of its size and the scope of the information released, is one of the prime places this data is collected. And through its multiple revisions, Facebook's data use policy has frequently been obfuscatory, confusing, or incomplete — an issue that was highlighted earlier this year when researchers revealed they had slightly manipulated the News Feed to test users' emotional responses.

Today, it's updating that policy again, with an eye towards making it understandable. Facebook doesn't seem to be actually changing much about how it collects or uses information, or how you can control what people see. A lot of the new proposal is reorganization and graphic design; the relatively dry policy is now spaced out, color-coded, and rewritten in more colloquial language. Comment le web redéfinit la notion de vie privée. Quelle conception de la vie privée les géants du web imposent-ils ? Antonio A. CASILLI : On a souvent tendance à considérer les entreprises du secteur du numérique comme de simples acteurs économiques et technologiques qui introduisent des innovations et qui, par leur créativité, apportent des solutions à des problèmes existants. Or, il se trouve qu’elles sont aussi porteuses d’un ensemble de normes.

Des injonctions, des formes prescriptives dont la nature est en même temps sociale et technologique. Par cela je ne veux pas dire qu’elles véhiculent un ensemble homogène de valeurs. Elles affichent des postures distinctes, quant à leur positionnement social, économique, politique. Quelles sont ces normes et pourquoi ont-elles un impact sur la vie privée, la privacy ? Antonio A. D’autres ont plutôt voulu esquisser une analyse historique. Comment la définition de la privacy a-t-elle évolué dans le temps ?

Antonio A. Antonio A. Que signifie cette négociation collective ? Antonio A. Antonio A. «Tant pis pour elles!»: nos réponses à l'analyse de Serge Tisseron sur le «celebgate» De drôle d'analyses s'opèrent dans le sillage de l'annonce, ce lundi 1er septembre, d'une fuite massive de photos intimes de dizaines, voire de centaines, de célébrités. Depuis, le monde semble en effet se partager en deux. D'un côté, il y a ceux qui voient là la continuité du scandale de la NSA, qui, comme nous l'a démontré Edward Snowden, peut accéder comme elle le souhaite aux informations que nous plaçons chez les géants comme Facebook, Google, ou Yahoo.

Sans que nous le sachions vraiment et aux dépens des sites eux-mêmes -du moins, à les en croire. Et qui nous rappelle donc que nos vies connectées dépendent principalement de sites tiers. De l'autre, il y a ceux qui estiment que Jennifer Lawrence et les autres starlettes n'ont finalement que ce qu'elles méritent. Du fait de leur célébrité, du fait de leur nudité et peut-être aussi parce qu'elles sont des gonzesses. Et parmi tous ceux-là, il y a Serge Tisseron. «Selon moi, Internet n'est pas une personne et n'est pas protégé»

J’ai pris le contrôle de votre caméra et je vous ai retrouvés. Cela fait plusieurs jours que je vous observe. Par le biais de votre caméra. Comme beaucoup, vous n’avez pas mis de mot de passe et j’ai pu accéder à votre adresse IP sur Shodan, un moteur de recherche qui répertorie les objets connectés dans le monde. J’ai ainsi été le témoin de votre vie intime, à votre insu. Depuis la rédaction de Rue89, avec mon collègue Yann Guégan, nous sommes par exemple tombés sur la webcam d’une femme devant son ordinateur et sur celle d’un jeune homme assis dans son canapé, avec sa petite amie. Nous avons observé une piscine publique, un bureau de tabac dans le Limousin, et une boutique de vêtements. Un magasin de vêtements quelque part en France - Capture d’écran Nous avons pris goût à ce sentiment de puissance, mais nous nous sommes sentis un peu sales. Nous avons commencé par rechercher les responsables du réseau de vidéosurveillance d’une pharmacie.

. « Je sais que je suis filmée » Shodan utilisé pour une enquête en Norvège Nos followers à la rescousse. Vie privée : comment Mark Zuckerberg a changé d’avis. Il y a quelques années, tout devait être public sur Facebook. Mais le patron du réseau social a compris que c’était contre-productif. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martin Untersinger « Qui êtes-vous et qu’avez-vous fait de Mark Zuckerberg ? » C’est la question qu’ont du se poser les investisseurs de Facebook à qui le patron du réseau social s’adressait lors d’une vidéo-conférence, mercredi 23 juillet. Ce qu’ils y ont entendu à propos de la vie privée sur Facebook tranche en effet nettement avec les positions historiques de son fondateur.

Comme le raconte Slate, M. Zuckerberg s’est lancé dans un monologue reconnaissant la complexité des interactions sociales au sein de Facebook où les utilisateurs sont loin de vouloir mener toute leur vie en public. Lire l'entretien avec le sociologue Antonio Casilli (édition abonnés) : « La fin de la vie privée est un mythe » Cette idée a pris corps dans le modèle économique de Facebook, poursuit le patron du réseau social : « La fin de la vie privée est un mythe » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martin Untersinger Facebook, qui a fêté son dixième anniversaire mardi 4 février, est devenu le premier réseau social du monde, avec plus d'1,2 milliard d'utilisateurs. En guise de cadeau, la société de Menlo Park (Californie), introduite en Bourse en 2013, a annoncé, le 29 janvier, un profit record de 1,5 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros).

Quatre Français sur dix s'y connectent régulièrement, selon les dernières statistiques communiquées par l'entreprise. Sur le Web, le "paradoxe de la vie privée" Les internautes s'exposent de plus en plus dangereusement, tout en s'inquiétant de la surveillance de leurs données personnelles. Les internautes surfent sur les paradoxes aussi aisément que sur le Web. Alors que les récentes révélations ont démontré que les agences de renseignement américaine et française surveillaient Internet et les réseaux sociaux, ils s'exposent de plus en plus sur la Toile. Une tendance de fond dont l'hebdomadaire Time a fait récemment sa couverture, en parlant d'une génération "moi, moi, moi" dont la visibilité des pulsions narcissiques est démultipliée par les nouveaux moyens techniques.

Les chiffres sont vertigineux. En 2013, plus d'un internaute français sur deux est sur FaceBook, 21 % sur Google+, et 12 % sur Twitter, selon des données publiées par l'Ifop en novembre 2012. FaceBook évoque 4,75 milliards de contenus – dont 300 millions de photos – postés chaque jour sur son site dans le monde entier. ATTENTION : Google lance une API Gmail pour donner accès à vos e-mails ! @Melclalex. E-réputation : comment effacer vos casseroles numériques @ntd35. Comment verrouiller (davantage) son compte Facebook ? - 4 octobre 2013. Facebook a annoncé lundi 30 septembre une extension des contenus exploités par son moteur de recherche interne "Graph Search", présenté en début d'année. Contrairement à un moteur de recherche classique, Graph Search ne fait pas des recherches sur l'ensemble de la toile, mais seulement parmi les contenus publiés sur le réseau social. Depuis lundi, Graph Search permet de rechercher parmi les statuts des membres de Facebook, les commentaires, les photos publiées ou les endroits où ils disent se trouver, a indiqué le groupe sur son blog officiel.

Désormais, les internautes pourront explorer les profils de leurs contacts, en tapant par exemple, "posts sur 'Danse avec les stars' publiés par mes amis" ou encore "les messages écrits à la Maison Blanche". Cacher son passé aux inconnus Un moteur de recherche encore plus pointu peut effrayer lorsqu'on ne tient pas à dévoiler trop d'éléments de sa vie privée sur les réseaux sociaux. Cacher son passé à ses amis 3 - Supprimer la publication.

La Chine resserre son contrôle des messageries instantanées. Vie privée : les pratiques de Facebook régulièrement contestées. En novembre 2003, dans sa chambre d'étudiant, Mark Zuckerberg développe en quelques heures le prédécesseur de Facebook, Facemash.com. En s'introduisant dans les sites Internet des associations estudiantines de la prestigieuse université d'Harvard, il met la main sur les photos d'identité de nombreux étudiants.

Il permet ensuite aux visiteurs, ses condisciples, de jauger leur plastique. Il ne faudra que quelques heures à certaines associations de l'établissement pour dénoncer le site potache, et aux instances disciplinaires de l'université pour convoquer son fondateur, l'accusant d'avoir mis à mal la vie privée de ses camarades. Le site sera rapidement mis hors ligne. Fondé quelques mois plus tard, Facebook est devenu coutumier de ce type de polémique. Effacer ses traces sur Google: grâce à Forget.me @0802824095YZ. Protégez-vous sur les réseaux sociaux : le guide complet. L'utilisation des réseaux sociaux est un fait : tout le monde s'y met, mais comment protéger ses données et sa vie privée ? Comment prévenir le piratage et se débarrasser des spams et des ennuies ?

Découvrez dans la suite, nos meilleurs conseils pour se protéger sur les réseaux sociaux ! Évitez le piratage de votre compte Facebook Afin d'éviter les tentatives de piratage de votre compte Facebook, il faut prendre certaines mesures et suivre certaines bonnes pratiques. Protégez votre compte Facebook des applications malveillantes et bloquez les jeux qui vous spamment Apprenez à reconnaître les d'applications suspectes et à vérifier les permissions données aux applications que vous utilisez déjà.

Le spam aussi est une nuisance : Marre des notifications que vous recevez de la part de vos amis Facebook vous invitant à jouer à tel jeu, ou essayer telle application ? Contrôlez votre historique Facebook Supprimez votre historique Youtube Youtube garde un historique de vous. Biométrie, sécurité et démocratie - Africa4. Quelques conseils pour bien protéger ses données sur son "cloud" Données personnelles: un étudiant autrichien à l'assaut de Facebook. Apprivoiser le dinosaure de Facebook.