background preloader

Lulug84

Facebook Twitter

COP21. De quoi s'agit-il? La réponse politique internationale au changement climatique débuta au Sommet de la Terre à Rio en 1992, où la ‘Convention de Rio’ inclut l’adoption de la CCNUCC. Cette convention développa un projet pour l’action visant la stabilisation des concentrations atmosphériques des gaz à effet de serre (GES) pour éviter une « interférence anthropique dangereuse avec le système du climat ». La CCNUCC, qui entra en vigueur le 21 mars 1994, comprend de nos jours un nombre total de membres presque universel : 195 parties. L’objectif principal de la Conférence annuelle des Parties (‘Conference of Parties’, COP) est de réviser la mise en œuvre de la Convention. En 2015, la COP21, également connue sous le nom de la Conférence sur le Climat à Paris, envisagera d’obtenir, pour la première fois en plus de 20 ans de négociations aux Nations Unies, un accord universel juridiquement contraignant sur le climat, ayant pour but de maintenir le réchauffement climatique en-dessous de 2°C.

Ce qu’il faut savoir sur la COP21. Europe 1<author id="23294" type="name">Gabriel Vedrenne</author> Le monde aura les yeux tournés vers Paris pendant la première moitié de décembre, puisque la France accueille la COP21. Le président de la République en a d’ailleurs fait une priorité et a lui-même lancé les derniers préparatifs, jeudi depuis l’Elysée. "Ce qui est en jeu, ce n'est pas seulement la qualité de la vie, c'est la vie des populations, des territoires, des biosystèmes", a prévenu François Hollande, avant d’appeler à "la mobilisation et l'unité de l'équipe France dans la dernière ligne droite".

Autant dire que vous allez en entendre parler dans les prochaines semaines. Mais au fait, de quoi s’agit-il ? Que signifie COP ? Pourquoi ce numéro 21 ? A quoi sert cette conférence ? Comment arriver à limiter le réchauffement climatique ? Tout le monde joue-t-il le jeu ? Y a-t-il déjà eu des échecs ? Qui gère ce dossier côté français ? Combien va coûter cette conférence à la France ? L'article à lire pour comprendre à quoi sert la COP21. Par Marie-Adélaïde Scigacz Mis à jour le , publié le Sauver la planète, ou presque. C'est la mission des milliers de négociateurs réunis du 30 novembre au 11 décembre au Bourget (Seine-Saint-Denis) dans le cadre de la COP21, la conférence des Nations unies sur le climat. Les représentants des 195 pays membres doivent trouver un accord permettant de limiter l'augmentation des températures sur l'ensemble du globe. Un "sommet de la dernière chance" censé dicter la politique écologique à venir à l'échelle mondiale, mais dont le fonctionnement et les ambitions restent parfois flous pour le commun des mortels.

Bon, déjà, pourquoi ça s'appelle "COP21" ? Le nom COP21 désigne la 21e conférence des parties ("conference of the parties" en anglais, d'où "COP"). On l'a bien vu avec Copenhague : ces sommets ne servent à rien. Parce que cette fois, l'enjeu est de taille. Pourquoi 2°C, et pas 1°C ou 3°C ? Ce nouvel accord viserait donc à concrétiser cet objectif de 2°C. Qui va participer au sommet ? Bof. L'article à lire si vous ne savez pas ce qu'est la COP21. > L'événement: Après la Pologne en 2013 et le Pérou en décembre 2014, la France a été choisie pour présider la 21eme Conférence des parties de la convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC): la COP21.

Aussi appelé Paris Climat 2015, ce rendez-vous se tiendra du 30 novembre au 11 décembre sur le site Paris-Le Bourget. > Les participants: L'événement rassemblera les 195 états signataires de la CCNUCC, y compris l'Union européenne, membre à part entière, en plus des 28 pays qui la composent. Des entreprises, syndicats, organisations gouvernementales ou non, scientifiques, jeunes, ou encore collectivités territoriales seront aussi conviés aux discussions.

> Les enjeux: L'objectif de la COP21 est de convenir d’un accord international ambitieux et juridiquement contraignant sur les enjeux climatiques. La COP 21. Le 12 décembre 2015 restera comme une grande date pour l'humanité. L'accord international sur le climat a été approuvé à l'issue de la COP 21. Après avoir retenu son souffle durant les 12 jours d'intenses négociations entre les 196 parties réunies pour la Conférence de Paris, la planète respire. Un accord équilibré a été signé pour engager la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il confirme l'objectif central de contenir l’augmentation de la température moyenne en-deçà de 2 degrés, et de s’efforcer de limiter cette augmentation à 1,5 degré, afin de réduire les risques et les impacts liés aux conséquences du changement climatique. La France était au rendez-vous de l'Histoire. Elle a très largement œuvré au succès de la Conférence de Paris.

L'accord est nécessairement équilibré […] : différencié, juste durable, dynamique, […] et juridiquement contraignant. Laurent Fabius Le 12 décembre 2015 Une nouvelle ère de coopération mondiale s'est ouverte. Le monde à Paris #GoCOP21. National - Cop-21: le CFCM appelle les musulmans de France à préserver la planète. Joel Saget/AFPAnouar Kbibech, recteur de la Grande Mosquée de Paris, le 17 juin 2015 Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé mercredi les croyants à se mobiliser pour la "préservation de la planète", en vue de la conférence des Nations Unies sur le climat (Cop-21), lors d'une conférence de presse à Paris. "Que dirons de nous les générations futures héritant d'une planète dégradée? Comment répondrons-nous de nos actes devant notre Créateur? ", a déclaré Anouar Kbibech, président du CFCM, citant la "déclaration islamique sur le changement climatique mondial".

Ce texte, adopté le 18 août à Istanbul par 60 responsables musulmans venus d'une vingtaine de pays, constitue un "document historique" pour le CFCM, qui souhaite le promouvoir au sein de la communauté musulmane. "Nous avons été totalement séduits par cette déclaration. Eric Feferberg/AFPNicolas Hulot, le 7 octobre 2015, à Paris. Cap sur la COP 21. Ce sera un événement planétaire. Planétaire car la COP 21 qui se tiendra au Bourget (93), du 30 novembre au 11 décembre, rassemblera des représentants de 194 pays, des chefs d'État et de gouvernement, des responsables d'ONG et d'associations, des chefs d'entreprises...

Planétaire aussi car le but de la COP 21, c'est justement de décrocher un accord international pour lutter contre le réchauffement climatique, un accord pour la planète. Un combat qui concerne aussi la Région Île-de-France. Première région d'Europe, elle entend faire valoir à cette occasion son expérience et ses propositions, en matière de transition énergétique, de transports et de mobilités, de lutte contre le gaspillage alimentaire, de créations d'emplois verts, de rénovation énergétique des logements, de préservation des espaces agricoles et boisés.

Mais elle veut aussi être force de propositions. GEO Ado : au menu du n° 154 (décembre 2015) Mardi 24 novembre 2015 à 15h21 par Frédéric Fontaine sommaire À quelques jours de la conférence internationale de Paris sur le climat, voici une enquête qui présentent les bonnes idées des ados pour sauvegarder notre planète… De Nolwenn, qui nettoie les plages avec l’association Surfrider, à Stiven qui replante des arbres, les ados s’engagent pour limiter la pollution et le gaspillage. Espérons qu’ils inspireront les chefs d’États qui se réunissent à Paris du 30 novembre au 11 décembre pour la COP 21. Dans le cas contraire, 2 récits évoquent ce qui nous attend dans une cinquantaine d’années… Heureusement, des pays ont déjà réagi, comme le Bangladesh, l’un des États les plus menacés par la montée des eaux. Il en rêvait, il l’a fait. Nicolas de Vaulx est voyageur, photographe et… magicien. « Les gens sont sensibles au fait que je leur offre un tour de magie sans rien leur demander en retour.

Chloé, 13 ans, s’est offert un tour du monde en famille durant 6 mois. Bonne lecture. COP21 : Toute l'actualité sur Le Monde.fr. COP 21. Un climat de suspicion sur les ONG. Les services de l’État n’ont pas l’intention de badiner avec la sécurité lors de la COP21. Dès demain et jusqu’au 13 décembre prochain, le retour des contrôles aux frontières sera effectif. Sur six cents points (axes routiers, ferroviaires, maritimes et aériens), ils pourront entraîner interpellations et contrôles d’identité… à la tête du client, de tous les clients. Jusque-là, rien que du bien normal, nous dit-on du côté du ministère de l’Intérieur : « La France a déjà connu ce genre de mesures lors de grands événements sur son territoire : sommet de l’Otan à Strasbourg en 2009, G20 de Cannes en 2011. D’autres pays européens ayant accueilli une COP ont agi ainsi : le Danemark en 2009 ou la Pologne en 2013. » Faut-il, pour autant, mettre tout le monde dans le même sas ?

Il semblerait que côté police et renseignements, personne n’ait envie de faire le tri. Cop-21-les-marches-pour-le-climat-annulees-les-ong-cherchent-une-alternative_1182761. Par Julie Rasplus Mis à jour le , publié le Elles représentaient deux temps forts de la conférence climat (COP21) organisée au Bourget à partir du 30 novembre. Mais les attentats de Paris ont changé la donne : les marches prévues le 29 novembre et le 12 décembre sont annulées "à Paris et dans plusieurs villes de France", a annoncé le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, mercredi 18 novembre.

Raison invoquée auprès des associations : pas assez de forces de l'ordre pour assurer la sécurité des milliers de citoyens. Au sein de la société civile, la déception demeure, même si on reconnaît "la gravité de la situation". Certains s'inquiètent aussi d'être mis à l'écart du rendez-vous. "Une voix forte de la société civile est essentielle", souligne pourtant Pierre Cannet du WWF France, dans un communiqué.

"Il y a plusieurs réunions de prévues aujourd'hui pour décider de ce qu'on va faire", rapporte Geneviève Azam, porte-parole d'Attac France, à francetv info. COP21 : les ONG veulent exclure les initiatives de Total ou de Monsanto. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout Dans une lettre adressée, mardi 9 novembre, au président François Hollande et aux ministres Laurent Fabius, Ségolène Royal, et Stéphane Le Foll, dix-sept organisations non gouvernementales (ONG) et le Réseau action climat-France (RAC-F) s’alarment de la tournure « inquiétante » que prend l’Agenda des solutions. Cette plate-forme d’initiatives des acteurs non gouvernementaux a vocation à compléter l’accord sur le climat qui devrait être signé en décembre à Paris par les Etats.

Inédite, cette démarche a pour objectif d’inclure les entreprises, les collectivités locales et les ONG dans la mobilisation pour limiter la hausse des températures et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Lire aussi : Total accusé de « crime contre l’humanité » par des militants écologistes Agriculture industrielle Lire aussi : Les sols, un gisement inexploité pour le climat Lire aussi : Tout comprendre aux négociations climatiques. COP21 : prendre le pouvoir. A partir du 30 novembre 2015, et pour deux semaines environ, la France accueille à Paris la 21e conférence des Nations unies sur le changement climatique, la COP 21. Commencé à Rio en 1992, ce cycle poursuit un objectif simple mais ô combien difficile : organiser une réponse géopolitique coordonnée au dérèglement climatique qui menace l’écosystème humain.

Un enjeu écologique La recherche scientifique, aujourd’hui assurée par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) ne laisse plus place au doute : les activités humaines sont responsables des bouleversements climatiques en cours. Nous sommes rentrés dans l’ère de l’anthropocène, un terme qui caractérise la période où, pour la première fois dans l’histoire de la planète Terre, les activités humaines ont commencé à avoir un impact sur l’écosystème global – un impact décisif qui plus est. Un enjeu politique Un enjeu systémique C’est pourquoi il est urgent d’agir : nous avons notre destin en main. Comment agir ? COP21 - Agence Régionale Pour l´Environnement Provence Alpes Côte d'Azur. La COP 21.

COP21 / Paris 2015 : toutes les infos sur la conférence climat. Conférences sur le climat : dates et grandes décisions Les négociations internationales sur les changements climatiques n’ont cessé de prendre de l’ampleur depuis Rio en 1992. Après l’entrée en vigueur du Protocole de Kyoto en 2005, une vision à plus long terme s’est imposée avec le Plan de Bali en 2007, puis la validation à Copenhague en 2009 d’un objectif commun visant à contenir le réchauffement climatique à 2°C.

Cancun, en 2010, a ensuite permis la concrétisation de cet objectif par la création d’institutions dédiées sur des points clés, dont ceux de l’adaptation, le Fonds vert pour le climat ou le Mécanisme technologique. Pourquoi parle-t-on des 2°C ? Posted at 16:38h by Julien Couvrand Un réchauffement supérieur à 2°C entraînerait des conséquences graves, comme la multiplication des événements climatiques extrêmes.

À Copenhague en 2009, les pays ont affirmé leur volonté de limiter le réchauffement climatique à 2°C d’ici 2100. Pour atteindre cet objectif, les experts climatiques du GIEC (en savoir plus sur le GIEC) estiment que les émissions mondiales de gaz à effet de serre doivent être réduites de 40 % à 70 % d’ici à 2050 et que la neutralité carbone (zéro émission) doit être atteinte au plus tard à la fin du siècle. L’objectif de 2°C en vidéo Comprendre les contributions des pays pour atteindre l’objectif des 2°C Lire le 5e rapport du GIEC.

COP21 : des négociations dans un sale climat. Basta ! : À quelques semaines de la COP 21, environ 146 pays ont présenté leur feuille de route. Ces contributions volontaires nationales, qui ne sont que des promesses, ne permettent pas de contenir l’augmentation de la température en deçà de l’objectif des 2° C par rapport à la période préindustrielle. Comment expliquer ces atermoiements alors que l’urgence climatique ne fait plus de doute ? Amy Dahan [1] : Ces atermoiements ne me surprennent absolument pas. Ils sont dans la continuation des problèmes géopolitiques qui se sont exprimés depuis une vingtaine d’années. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et président de la COP 21, a réaffirmé qu’un accord sur les 2° C est indispensable, au risque, sinon, que notre planète devienne « invivable »...

Laurent Fabius fait le job, c’est son rôle. Qu’est-ce qui freine le passage à l’action des pays ? Il y a évidemment beaucoup de facteurs. Pourquoi cette différence ? L’objectif serait de dire : Il faut arriver à zéro émission ! Conflits, crise pétrolière, COP21… Le PDG de Total livre son regard sur le monde - L'Usine de l'Energie. Les enjeux de la COP 21. COP 21, l’espoir d’un accord à Paris. l09f. Planète - COP21 : le projet d'accord final présenté par la présidence française.