background preloader

Images/illustrations

Facebook Twitter

Download All 36 of Jan Vermeer's Beautifully Rare Paintings (Most in Stunning High Resolution) Imagine the scene: you uncover a painting stored away in the closet of an elderly relative’s home, coated in a blanket of dust so thick you can hardly make out anything but more dust underneath.

Download All 36 of Jan Vermeer's Beautifully Rare Paintings (Most in Stunning High Resolution)

You slide it out, begin to carefully brush it off, and find two piercing eyes peering out at you. You brush away more dust, you are covered in it, and the image slowly reveals itself: a stunning oil painting of a young woman in a blue headdress and gold tunic, her red lips parted slightly in an enigmatic, over the shoulder glance. You have just discovered Johannes (or Jan) Vermeer’s Girl with a Pearl Earring, the so-called “Dutch Mona Lisa.” The year is 1881, and the painting—in poor condition—will sell at auction for two guilders and thirty cents, the equivalent of about twenty-six U.S. dollars in today’s currency. This mostly fictional anecdote is meant to illustrate just how much Vermeer’s fortunes—or rather those of the owners of his paintings—have risen since the late 19th century.

Surprenant : Alexey Zakharov anime le New York des années 30 à l'aide de photos d'archives ! #Buzz. Préparez-vous à faire un bond dans le temps.

Surprenant : Alexey Zakharov anime le New York des années 30 à l'aide de photos d'archives ! #Buzz

Plus extrême encore que la colorisation de photos d'archives, la technique développée par Alexey Zakharov donne l'illusion de voir s'animer des clichés de New York pourtant pris... dans les années 30 ! Presque 100 ans après avoir été prises, des photos du New York d’époque, mais également de Washington D.C. et Boston, semblent prendre vie sous nos yeux. A l’origine de ce tour de force, un artiste russe ayant décidé de baptiser son ambitieux projet « The Old New World Project ».

Ou quand le monde d’antan s’anime à l’aide d’une technique… dont Zakharov ne dira rien, si ce n’est qu’elle se base sur l’utilisation de « projections » et qu’elle intègre une poignée de retouches numériques. Dans les faits, ce sont des éléments isolés des clichés qui s’animent : des passants, des véhicules, des bâtiments, donnant au final l’impression de découvrir des scènes d’époque « vivantes ». La bibliothèque publique de New York met en ligne 180.000 images libres de droit et incite à leur réutilisation créative.

La Bibliothèque publique de New York vient de mettre à la disposition des internautes du monde entier un trésor de photographies numérisées, issues de sa collection et tombées dans le domaine public.

La bibliothèque publique de New York met en ligne 180.000 images libres de droit et incite à leur réutilisation créative

Plus de 180 000 manuscrits, cartes, photographies, partitions, lithographies, cartes postales et autres images ont ainsi été mises en ligne le mercredi 6 janvier 2015 dans une résolution très haute. Elles peuvent être téléchargées gratuitement et réutilisées gratuitement. La NYPL incite d’ailleurs à leur réutilisation créative, notamment sous la forme de gif animé et propose une résidence Remix. « Aucune autorisation est nécessaire, aucue limite n’est fixée à l’utilisationn de ces images, libérez votre cerveau et votre imagination, allez de l’avant et réutilisez ces trésors !

» écrit Shana Kimball, directeur des publics de la bibliothèque. COLLAGE - The London Picture Archive. Atlas de cartes marines de la Méditerranée et de la mer Noire. Conseils pour analyser une image. Proposée par Sciences Po et OpenClassrooms, cette fiche méthodologique, quatrième d’une série de neuf, donne, en vidéo et textes, les clés pour analyser une image.

Conseils pour analyser une image

Cette fiche méthodologique est proposée par Sciences Po, associé à OpenClassrooms, pour accompagner les lycéens vers le bac et les études supérieures. Nous publions progressivement neuf fiches e-methodo conçues par des enseignants de lycées et de Sciences Po : rédiger une dissertation, un commentaire de texte, prendre des notes, lire une carte, faire une recherche sur Internet, organiser son temps durant un examen ou un concours. Introduction Pourquoi analyser une image ? Parce que les images, quel que soit leur type, ont forcément quelque chose à nous apprendre. Pour analyser une image, vous devez donc : Décrire objectivement (« ce que je vois »)Mettre en contexte (« ce que je sais »)Interpréter et critiquer (« ce que j’en déduis ») Décrire l’image Introduire le sujet Qui est l’auteur de l’image ?

Mettre en contexte Très bien. 1. NYPL Digital Collections. Des cartes sensibles pour penser son espace. L'expression artistique, la sensibilité sont des chemins qui peuvent amener à la géographie.

Des cartes sensibles pour penser son espace

Sophie Gaujal porte cette conviction avec une sureté qui a déjà entrainé près de 140 enseignants et peut-être bientôt vous ! C'est que son projet original de "cartes postales sensibles" nous ramène bien aux fondamentaux de la géographie : aller sur le terrain, se représenter l'espace et être conscient de ce qu'est une représentation, encourager une approche citoyenne de la géographie. Une démarche à connaitre. De décembre 2014 à mars 2015, trois classes de seconde du lycée J Prévert de Boulogne Billancourt, ont été invitées à représenter leur espace vécu. Le Café pédagogique s'en est fait l'écho. Sophie Gaujal est derrière ce concept de carte sensible. Derrière cette idée de "carte sensible", quelle conception de la géographie défendez-vous ? C'est une approche culturelle d'une géographie de l'habiter. Le portrait d’Esther.

These round pictures were some of the first candid snapshots. Un timelapse aérien. A night on Earth – De superbes photographies de la Terre vue de l’espace. Twitter.