background preloader

Luciend

Facebook Twitter

La révolution internet. Le fabuleux destin de l’internet a commencé en France comme partout dans le monde, au milieu des années 1990. En moins de dix ans, l’internet a bouleversé la vie quotidienne et la gestion des entreprises, a transformé les relations économiques et sociales, a modifié les rapports entre les pays et les hommes, il est devenu le média qui a connu la plus forte croissance de l’histoire de tous les moyens de communication. Après l’imprimerie, la radio et la télévision, une nouvelle révolution de l’information et de la communication est apparue avec Internet qui n’est pas un média comme les autres. En effet, il ne s’inscrit pas dans une simple logique de diffusion puisqu’il permet de recevoir mais aussi d’émettre. Cette particularité que l’on appelle l’interactivité est unique dans le monde des médias.

L’internet partout, l’internet n’importe où, l’internet pour tous, c’est en quelque sorte le slogan de ce nouveau mode de communication. Le virtuel dans la vie quotidienne. Un monde dual. Du « loser » au super-héros, trente ans de hackeurs au cinéma. A l'occasion de la sortie du film « Hacker », de Michael Mann, retour sur la figure emblématique du hackeur au cinéma et de ses clichés, qui, peu à peu, commencent à se fissurer.

Il est beau, fort et charismatique : Nicholas Hattaway, le personnage principal du film Hacker, sorti le 18 mars, a tout du cliché du héros américain. A ceci près qu'il s'agit, comme le titre du film l'indique, d'un hackeur, type de personnage peu habitué à ce genre de représentation. « C'est une nouvelle manière de représenter les hackeurs, non plus comme maladroits, mais comme des leaders et des héros », se réjouit Damian Gordon, chercheur à l'Institut de technologie de Dublin, auteur de recherches sur la figure du hackeur au cinéma. Lire la critique du film : « Hacker » : l'homme et la machine à couteaux tirés Le hackeur, ce magicien « Ils sont dépeints comme des magiciens.

Ils ont la capacité de contrôler n'importe quel ordinateur de n'importe où et n'importe quand. Un truc d'ados Hackeurs, hackeuses.

Qu'est ce que le droit d'auteur ?

Les obligations du blogueur. Les obligations du blogueur Le blogueur doit s’identifier ou indiquer le nom de son hébergeur. Le blogueur doit prendre toutes les mesures pour permettre l’exercice du droit de réponse. Le blogueur est soumis au respect des textes applicables en matière de droit d’auteur, de droit à l’image, de diffamation. Le blog et la diffusion d’une œuvre artistique La diffusion sur un blog, de l’œuvre d’une personne, par exemple, un extrait de livre ou de musique ou encore d’un tableau n’est possible qu’avec l’autorisation de l’auteur. Le blog et la diffusion de photos Pour la diffusion et l’utilisation de photographies, il faut au préalable obtenir l’autorisation écrite de la personne concernée ou celle de ses parents si elle est mineure. Le blog et la diffamation La tenue sur un blog de propos diffamatoires, calomnieux, injurieux ou racistes à l’égard d’une personne, par exemple un enseignant ou un élève, peut être poursuivie pénalement.

La responsabilité des parents. Quand la gratuité bouleverse la culture, par Philippe Aigrain (Le Monde diplomatique, février 2006) « Des communistes nouvelle manière veulent supprimer les incitations matérielles destinées aux musiciens, aux réalisateurs de cinéma et aux développeurs de logiciels », avertit M. Bill Gates dans un entretien de janvier 2005. Depuis, cette présentation a été reprise par les armées de lobbyistes qui réclament l’extension du champ d’application de la propriété intellectuelle. N’y aurait-il donc rien entre une vision expansionniste de la propriété intellectuelle et le « communisme » ? La culture doit-elle choisir entre la surveillance détaillée de ses utilisations, par la technologie ainsi que par les polices privées, et un régime bureaucratique d’économie administrée, entre une gratuité destructrice de la création et la maximisation du profit retiré de chaque usage de chaque œuvre ?

On pourrait le croire à lire la majorité des commentaires qui ont envahi les pages « Débats » et les éditoriaux des quotidiens après le vote surprise du 21 décembre 2005 à l’Assemblée nationale. Qu'est-ce que la Propriété Intellectuelle ? (OMPI) Guide des droits sur Internet. La piraterie (plagiat)

NAPSTER

eBook Les 10 Plaies dInternet. Pair-à-Pair #01 - Comment le droit d'auteur protège-t-il vos créations ? Pratiquesinternet.pdf. 10 degrés de plagiat. Recommander cette page à un(e) ami(e) Turnitin, société qui édite le logiciel anti-plagiat du même nom, a compilé les actes de plagiat les plus courants et en a déduit une nomenclature, non sans réfléchir à ce qui peut définir un plagiat. Dans une culture de partage et de remodelage, d’enrichissement, de détournement, de co-construction et de tout ce que permet la numérisation et la communication, les frontières du plagiat deviennent floues et mouvantes.

Aussi Turnitin a soumis sa nomenclature et a classé les formes de plagiat en fonction de la fréquence et de la gravité de «l’intention», telle que considérée par un groupe de 879 éducateurs. De quoi s’inspirer quand vient le temps de clarifier les choses avec ses étudiants : personne n’est dupe et on sait distinguer la paresse de l’ignorance ou de la négligence. Les 10 degrés du plagiat Du plus au moins grave 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Source : The Plagiarism Spectrum - Instructor Insights into the 10 Types of Plagiarism .pdf - Turnitin. Chroniques du téléchargement | Chaque semaine on se réunit pour discuter de l'actualité du téléchargement, comprendre ses rouages et préparer un dépassement de son traditionnel clivage légal / illégal | Page 3.

Retour sur la rencontre autour du téléchargement du 13 mars 2013 et sur l’actualité de la semaine relative au téléchargement Par Boris Perchat Oui le billet est long mais cela pourrait valoir le coup de tout lire. Je l’ai écrit dans mes chroniques, nous sommes arrivés à un carrefour de l’histoire de l’internet où des décisions importantes vont être prises qui vont avoir des conséquences sur la décennie à venir. En tant qu’internaute nous avons déjà eu un tel rendez vous peu avant les années 2000 mais aujourd’hui celui-ci est plus grand encore.

L’internet entre temps a eu le temps de s’étendre à tous les domaines de la société et de toucher une population toujours plus grande. La différence tient aussi à ce que nous n’avons pas eu conscience du premier rendez-vous et en conséquence des choix ont été fait avec une absence de lucidité. C’est à nous maintenant de savoir si oui ou non nous voulons prendre en main notre destinée d’internaute. Où en sommes-nous ? A-t-on bien mesuré l'enjeu du piratage de livres en France ? Dans les conclusions de l'avis que Laurence Engel a présenté à la ministre de la Culture, le piratage occupe une place étrange. Deux mois plus tôt, le monde littéraire était en émoi : le dernier roman de Michel Houellebecq, Soumission, se retrouvait numérisé, depuis la version papier, puis relu et corrigé, en format EPUB, sur les réseaux pirates. La Médiatrice a-t-elle sérieusement mesuré ce que pouvait être la contrefaçon aujourd'hui ?

Soumission, la version pirate L'argument est communément employé par les sociétés proposant une offre d'abonnement – que ce soit Oyster ou 24Symbols, aux États-Unis et en Espagne, ou Youscribe et Youboox en France, et ainsi de suite. À l'exception de Scribd, qui était devenu durant un temps, un véritable vivier à fichiers contrefaits, et d'Amazon, qui ne communique pas sur ce point, l'abonnement avançait paré des plus beaux atours de la lutte contre le piratage. Pirate, mon semblable, mon frère.

Bilan "indiscutable" de l'Hadopi ? Pas pour Le Figaro ! Dans la course à l'élection présidentielle, la loi Hadopi est en matière de politique culturelle un point d'achoppement constant entre les candidats. Certains veulent la supprimer, d'autres l'aménager. Nicolas Sarkozy, lui, veut conserver le dispositif. Et non content de vouloir en étendre la portée à d'autres secteurs, à savoir le téléchargement direct et le streaming, le président juge "indiscutable" le bilan de l'Hadopi. Cette position, tous ne la partagent pas. Le Figaro s'est également intéressé à l'enquête conduite par l'autorité publique. Présentation biaisée des résultats Les mesures effectuées sont sévères pour la Haute Autorité.

Le bilan de l'Hadopi après un an et demi d'existence doit donc être fortement nuancé. Il convient par ailleurs de souligner que l'étude de l'Hadopi cesse à la fin de l'année 2011. "Sur une échelle linéaire, plus classique, les écarts entre les gros sites sont plus nets et les hausses des petits sites quasi anecdotiques". Game of Thrones : 2,2 millions de téléchargements illégaux pour le dernier épisode ! Popcorn Time sur iOS : l'installation désormais possible depuis un Mac.

Les administrateurs du service de streaming Popcorn Time (plus précisément la version Time 4 Popcorn disponible à l’adresse popcorn-time.se) viennent de frapper un nouveau coup sur la pomme. A l’instar de l’installeur Windows proposé il y a quelques semaines, il est désormais possible d’installer l’application sur un terminal iOS à partir d’un ordinateur fonctionnant sous Mac OS (version 10.7 et plus) sans avoir à jailbreaker son appareil ou passer par le Store officiel. Popcorn Time s’infiltre partout Sur Windows comme sur Mac l’opération à réaliser est simple : après avoir téléchargé l’installeur correspondant à votre OS ici, il suffit de brancher son terminal iOS (iPhone, iPod Touch ou iPad) à son ordinateur et de suivre les instructions de l’application.

Un service encore en bêta qui se porte bien Actuellement, cette version de Popcorn Time, l’une des nombreuses nées après la fermeture du service original, est disponible à l’état de bêta sur Windows, Mac OS, Linux, iOS et Android. La culture libre à l’ère du numérique : un droit controversé et aux enjeux multiples. Blog » Non classé » La culture libre à l’ère du numérique : un droit controversé et aux enjeux multiples Adrien DAVID Étudiant à France Business School Titre : La culture libre à l’ère du numérique : un droit controversé et aux enjeux multiples Mémoire de spécialité appliqué Année : 2012-2013 Auteur : Adrien DAVID Ecole : France Business School / ESCEM Contact : E-mail - Site Web - Linkedin Licence : Creative Commons Version complète avec annexes et bibliographie en PDF : Mémoire Adrien DAVID Vous pouvez consulter et déposer vos mémoires pour publication dans la catégorie mémoire Introduction Aujourd’hui, internet est totalement ancré dans notre culture, il n’y aura pas de retour en arrière ou de coupure possible.

Cette liberté abordée dans ce mémoire est celle de l’accès à une culture libre. Nous verrons d’ailleurs que les plus grandes créations de l’esprit du 20ème siècle se sont largement inspirées de propriétés intellectuelles qui ne leur étaient pas propres. A.Ses fondateurs a.Concrètement A. La Grande-Bretagne va tenter de bloquer le logiciel Popcorn Time. La Grande-Bretagne et le peer-to-peer ne font pas bon ménage. Dans une décision de justice rendue le 28 avril, le Royaume-Uni a statué que le logiciel d'échange de pair à pair Popcorn Time, surnommé le "Netflix des pirates", sera désormais bloqué au téléchargement. "Personne n'utilise vraiment Popcorm Time pour regarder des contenus légaux. " C'est en ces termes que la Haute Cour de justice a rendu son verdict concernant l'application Popcorn Time, "le cauchemar d'Hollywood".

Sous l'impulsion de la Motion Picture Association qui regroupe les plus grands studios de production cinématographique mondiaux, les fournisseurs d'accès à Internet britanniques se sont vus obligés de couper l'accès à tous les sites proposant le téléchargement de n'importe quelle version de l'application de peer-to-peer. Le logiciel, qui a vu le jour en 2014, s'est rapidement fait balayer par des actions en justice, mais dès que son code a été rendu public, des dizaines de clones ont vu le jour partout sur le web.

HADOPI

FERMETURE DE SITE. Les auteurs s'alarment des propositions révolutionnaires de Julia Reda. Le Syndicat national des auteurs et des compositeurs s'étonne que le Parlement européen ait confié un rapport sur le droit d'auteur à une représentante du Parti pirate. "Même pas surpris par le projet de rapport de l’eurodéputée pirate, Julia Reda, sur le devenir du droit d’auteur en Europe", le Syndicat national des auteurs et des compositeurs (Snac) se dit en revanche "stupéfait" que le Parlement européen ait décidé d'accepter de lui confier ce travail "sur la mise en œuvre d’une réouverture de la directive 2001-29 sur l’harmonisation de certains aspects du droit d’auteur et des droits voisins dans la société de l’information", déclare l'organisation dans un communiqué publié, mardi 27 janvier.

Elue sur la liste du Parti pirate en Allemagne, la députée est inscrite au groupe des Verts au Parlement européen. "Ce projet de rapport doit être discuté en mai prochain par le Parlement européen qui aura la liberté de l’amender" prévient le Snac. "L'Europe ne doit pas tuer ses créateurs !

" Harmoniser le droit d'auteur en Europe : l'excellent rapport de Julia Reda. L'eurodéputée Julia Reda a présenté ce 20 janvier, devant la Commission des affaires juridiques le rapport portant sur l'harmonisation du droit d'auteur. Le Parlement européen n'a plus qu'à se pencher sur les différents points présentés. Un projet globalement très équilibré, qui n'appelle pas à une révolution, simplement à quelques modifications, certainement devenues essentielles aujourd'hui.

Julia Reda - Christoph Giesel, CC BY 2.0 Que le Parlement ait confié à une représentante du Parti Pirate, la confection de ce rapport, restera un sujet de scepticisme pour certains. À vrai dire, non seulement le rapport est mesuré, mais surtout, il fait preuve de bon sens. On peut y accéder à cette adresse, et voici une liste des éléments qui seraient les plus notables d'entre les propositions formulées. Contre le copyfraud, pour l'ouverture du domaine public De même, les photos ou vidéos réalisées dans les lieux publics seraient autorisés. Interopérabilité et prêt de livres numériques en bibliothèque.

Arrêté du 24 juillet 2013 modifiant l'arrêté du 14 juin 2006 relatif aux référentiels de connaissances et capacités exigibles pour B2i. Budget Hadopi 2015 : Fleur Pellerin inflexible sur les 6 millions d’euros. Hier, en commission des affaires culturelles, les débats se sont articulés autour des crédits 2015 pour le budget médias, livres et industries culturelles. Fleur Pellerin n’a pas voulu lâcher un centime de plus au profit de la subvention de la Hadopi pour 2015. Contrairement à sa promesse du 14 octobre dernier, le ministère de la Culture n’a pas souhaité rouvrir le débat sur le budget de la Hadopi. Hier, en commission élargie des affaires culturelles, Fleur Pellerin a considéré que finalement 6 millions d’euros étaient largement suffisants à la haute autorité pour couvrir l’ensemble de ses missions. « La Hadopi a des missions qui lui sont confiées par la loi.

La discussion entre la Hadopi et les services du ministère de l’Économie et des finances (…) ont donné lieu à des arbitrages. Le fonds de roulement de la Hadopi Mais comment faire des économies sur le dos de la Hadopi ? Continuité des missions Retrouver l'intégralité des débats. Guide des droits sur Internet : un site d'information afin d'apprivoiser internet en toute confiance. Le site des offres culturelles en ligne | offrelégale.fr. Dans le domaine public en 2015 - Calendrier de l'avent du domaine public. Hadopi : la bête bouge encore… L'Hadopi se plaint d'être mise au pain sec et à l'eau en 2015. Le budget alloué par le gouvernement à l'Hadopi, la Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des Droits sur Internet, fait grincer des dents sa présidente, Marie-Françoise Marais.

Elle demande plus d'argent que les 6 millions d'euros qui lui seront alloués en 2015 et, pour défendre ses propos, elle met en avant les résultats. Et quels résultats ! 4 ans d'existence, plein de courriers, moins de vingt condamnations Si l'Hadopi est critiquée, c'est que son efficacité est honnêtement douteuse, malgré ce qu'en dit sa présidente. Ces courriers d'avertissement ne se sont pas réellement traduits en quelque action concrète. Un budget gigantesque... qui ne suffit pas à Hadopi Les deux premières années de sa création, 2011 et 2012, Hadopi a reçu une dotation budgétaire de 12 millions d'euros. Le gouvernement n'est donc pas convaincu par Hadopi mais a décidé de la maintenir en vie, avec un budget pour 2015 de 6 millions d'euros.

Et le piratage augmente en France. Téléchargement : le fondateur d’eMule Paradise condamné à 14 mois avec sursis. Téléchargement illégal : un avertissement d’Hadopi, ça calme - Le Net Expert Informatique.

NETFLIX

Amazon lance son forfait lecture en France. CREATIVE COMMONS. Pour être moins enchaîné : Logiciels Libres & Open source (solutions, alternatives, outils…) 7 sites de référence pour trouver des images libres de droit de qualité.

Le site des offres culturelles en ligne | offrelégale.fr. Internet responsable. Copies pédagogiques papier et numériques. PàP #03 - Les Licences Libres : entrez dans la Culture du Remix. Licence Art Libre. Logiciels libres. Licence de documentation libre GNU. Jamendo - Musique en téléchargement gratuit - Licensing. Photo libre | photo gratuite libre de droit | photo libre de droit.

Le téléchargement illégal toujours aussi populaire malgré les efforts des diffuseurs. L'art sur la toile. Art numérique. L’art numérique existe-t-il. Site Arts plastiques de l'académie de Versailles. L'art numerique: mediation et mises en exposition d'une esthetique communicationnelle - Lauren Malka.

L'expérience immersive du site Monet 2010. Monet et l’art digital. Web Flash Festival. Arts Mobiles. Rencontre Arts Mobiles : Mises en exposition du Selfie (genres, publics, espaces) | Arts Mobiles. Rencontre « Economie créative du mobile » : Nouveaux talents numériques et nouveaux intermédiaires (Instagram, Vine etc) | Arts Mobiles. Hadopi : le bilan. HADOPI : LE BILAN. BTSA DATR LA Bretonniere.