background preloader

Lorenzo131

Facebook Twitter

Cancero dig 2010 1 038 042. Tartary Buckwheat Extracts Regulate Insulin Sensitivity through IKKβ/IR/IRS-1/Akt Pathway under Inflammation Condition in Mice. 1.

Tartary Buckwheat Extracts Regulate Insulin Sensitivity through IKKβ/IR/IRS-1/Akt Pathway under Inflammation Condition in Mice

Introduction Epidemiology has indicated that inflammation is tightly linked with obesity and insulin resistance. Insulin resistance is the fundamental of metabolic syndrome and characterized by specific impairment of insulin phosphatidylinositol 3-kinase (PI3K) signaling, which is attributed to inflammatory molecules [1, 2]. Generally, inflammatory cytokines induce insulin resistance via attenuating tyrosine phosphorylation of insulin receptor substrate-1(IRS-1), then inhibiting the downstream PI3K signal transduction [3]. Under inflammation condition, pro-inflammatory cytokines can activate intermediary inflammatory signaling pathways, such as IKKβ/NF-κB pathway, which reduces insulin sensitivity with misleading serine phosphorylation of IRS-1 instead of tyrosine phosphorylation directly or indirectly in the insulin signaling pathway [4].

Problem loading page. Problem loading page. La régénération de membres humains, une possibilité grâce à la salamandre ? Une nouvelle étude a identifié la voie métabolique qui contrôle la régénération.

La régénération de membres humains, une possibilité grâce à la salamandre ?

Baptisée ERK, elle est constamment active chez les salamandres afin de permettre aux cellules de se reprogrammer. Bien qu'une telle activité ne soit pas présente chez les mammifères adultes, cette découverte pourrait permettre d'en savoir plus sur le potentiel régénérateur des cellules chez les animaux. L'homme possède certainement des capacités régénératrices. Mais à côté de celles de la salamandres, dont les membres repoussent après une blessure, elles font pâle figure. Les amphibiens sont, non seulement, les seuls vertébrés adultes capables de faire repousser un de leurs membres. Depuis plusieurs années, les chercheurs étudient cette impressionnante capacité régénératrice dans l'espoir de mieux comprendre le phénomène chez les humains. Le secret de la régénérescence de la salamandre percé à jour. Certains animaux de la famille des amphibiens comme le poisson-zèbre, l'étoile de mer ont la capacité de se régénérer après une blessure ou une perte de membre.

Le secret de la régénérescence de la salamandre percé à jour

Mais le champion de la régénérescence, c'est la salamandre. Elle est capable de se re-fabriquer une patte, un museau mais aussi un œil ou même de la moelle épinière. Cette capacité de se régénérer intéresse bien sûr les chercheurs car elle peut améliorer le traitement médical des blessures ou des amputations. Les résultats d'une étude portant sur la salamandre, menée par des scientifiques de la University College London et rapporté par le site Gentside Découvertes, a identifié un processus, nommé "Extracellular signal-regulated Kinases" (ERK) capable de reprogrammer des cellules en vue de se multiplier. Retour dans le passé.

Régénération. La régénération chez l'Axolotl Article, photos et illustrations sont en partie réalisés par Raphaël Liagre.

Régénération

Toute reproduction, même partielle, est interdite. Cellules souches et thérapie cellulaire. Dossier réalisé en collaboration avec les Pr Marc Peschanski, directeur de l’Institut des cellules souches pour le traitement et l'étude des maladies monogéniques (I-Stem, unité Inserm 861, Genopole d'Évry), et Christian Jorgensen, directeur de l’Institut de médecine régénératrice et de biothérapies (unité Inserm 844) et coordinateur de la plateforme nationale de thérapie cellulaire ECellFrance au CHU de Montpellier – Avril 2015 Les différentes sortes de cellules souches © Inserm, F.

Cellules souches et thérapie cellulaire

Guénet Centre d'étude des cellules souches (CECS) Plusieurs sortes de cellules souches sont utilisées pour obtenir des cellules différenciées et fonctionnelles adaptées à la thérapie cellulaire. Les cellules souches pluripotentes Les cellules souches pluripotentes peuvent donner tous les types de cellules de l’organisme. Les chercheurs savent aujourd’hui obtenir la différenciation des cellules pluripotentes en plusieurs types cellulaires, comme des cellules de la rétine ou de la peau. Autotomie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Autotomie

Quel est le seul organe du corps humain capable de se régénérer ? Le gecko est un animal fascinant qui a la capacité de régénérer ses membres perdus ou endommagés.

Quel est le seul organe du corps humain capable de se régénérer ?

Une incroyable faculté qui manque malheureusement au corps humain. Du moins c'est ce qu'on croit ! En effet, notre corps est bel et bien capable de régénérer l'un de ses organes, mais lequel ? Régénération : qu'est-ce que c'est et comment ça marche ? La régénération chez l'homme La régénération consiste en une reformation ou recroissance d'une partie endommagée ou manquante d'un organe à partir du tissu restant.

Régénération : qu'est-ce que c'est et comment ça marche ?

À l'âge adulte, l'être humain peut régénérer certains organes comme le foie. Si une partie du foie est détruite à cause d'une maladie ou d'une lésion, le foie se régénère et retrouve sa taille initiale, mais pas sa forme. Et notre peau est constamment renouvelée et réparée. Malheureusement, beaucoup d'autres tissus humains n'ont pas cette capacité, et un des objectifs de la médecine régénérative est de trouver des moyens de stimuler la régénération tissulaire ou de fabriquer des tissus de remplacement. Tpe mariecur804e. Liquide ou Solide ?! - Fluide Non-Newtonien ! [Science 2.0] Glace chaude instantanée ! - [Science 2.0]

Fluides non-newtoniens. Un article du site scienceamusante.net.

Fluides non-newtoniens

En termes très simplifiés, un fluide newtonien est un liquide dont la viscosité ne dépend ni de sa vitesse de cisaillement (analogue à la vitesse d'écoulement dans un tuyau), ni du temps pendant lequel le liquide est cisaillé : l'eau, par exemple, a une viscosité qui reste constante (pour une température donnée), quelle que soit son débit dans un tuyau et le temps qu'elle y circule. On parle de cisaillement quand, par exemple, les différentes parties d'un liquide qui s'écoule ne vont pas à la même vitesse : dans un tuyau, l'eau qui circule au centre va plus vite que l'eau qui longe la parois du tuyau. Cette armure liquide verra-t-elle bientôt le jour?