background preloader

ACRC

Facebook Twitter

CP_parts-de-march%C3%A9_f%C3%A9v2015.pdf. LSA Conso - Articles les plus lus. Les articles sur. Les chiffres clés du secteur de l'ammeublement FNAEM. Chaque mois, vous trouverez ici les derniers résultats mensuels du marché de l’ameublement, calculés par l’Institut d’Etudes et de Promotion de l’Ameublement.

Les chiffres clés du secteur de l'ammeublement FNAEM

Au-delà de la conjoncture, vous y trouverez aussi des éléments d’analyse des évolutions du marché. Les liens vous permettront d’aller plus loin encore auprès d’organismes spécialisés. L’activité se maintient sur le marché du meuble au mois d’octobre avec un petit +1,0% de croissance. Ce résultat est relativement décevant sur le mois qui pesait le plus en valeur en 2015 (9,4% du CA annuel) après janvier.

Mais le bon référentiel enregistré en 2105 ne permettait sans doute pas d’espérer beaucoup mieux sur un marché du meuble qui est maintenant clairement rentré dans une phase de ralentissement de sa croissance après un premier semestre exceptionnel en termes de performances. Source : IPEA Croissance économique : +0,6% au 1er trimestre 2016 Inflation : +0‚2% en juin 2016 Consommation des ménages en biens : -0,7% en mai 2016. Les dépenses en équipement de la maison ont... - Marché maison.

En 2013, 49 milliards d’euros ont été consacrés à l’équipement de la maison par les Français.

Les dépenses en équipement de la maison ont... - Marché maison

Le chiffre est imposant, mais il est néanmoins de baisse de 4% sur un an selon l’étude annuelle réalisée par Sofinco et l'Institut de prospective et d’étude de l’ameublement. Il s’agit d’une « contraction notable » selon les auteurs de l’étude, qui observent une hausse des dépenses de logement (loyer, chauffage et éclairage représentaient en 2013 26,7% du budget des ménages, soit 0,5 point de plus en un an), qui vient handicaper les ventes en équipement de l’habitat. Ces dernières pèsent pour 5,3% dans le budget des français. Plus gênant pour les Ikea et autres But ou Alinéa, « l’ameublement du domicile n’apparaît plus comme une priorité et voit sa part dans le budget des ménages diminuer de 0,3 point, à 24,1 % des dépenses engagées pour l’équipement de la maison ». Dossier TOUTE LA FRANCHISE : Le marché de l'équipement de la maison.

La maison reste pour les Français un centre d'intérêt majeur.

Dossier TOUTE LA FRANCHISE : Le marché de l'équipement de la maison

C'est ce qui ressort de la première édition de l'étude Habitascope réalisée par l'IPEA (Institut d'Etudes et de Promotion de l'Ameublement). Cette étude publiée en septembre 2010 dans la lignée du Meubloscope a pour objet de faire le point chaque année sur les marchés de l’habitat tant du point de vue consommateurs et modes de vie que sur le plan économique. On y apprend notamment que 42,5 % des Français accordent beaucoup d’importance à leur logement, loin devant les vacances (34,5 %), l’habillement et les cosmétiques (16,9 %). Parts de marché du meuble : Conforama se... Le tiercé des enseignes de meubles reste inchangé d’une année sur l’autre.

Parts de marché du meuble : Conforama se...

Mais avec les rachats de réseaux opérés par But et les efforts de Conforama, l’écart avec le leader Ikea se réduit. Si l’enseigne suédoise est toujours le premier opérateur du secteur, elle accuse un petit coup de mou (-0,13 point de part de marché), dû à la transition de sa gamme de cuisine en 2014. "Le passage de Faktum à Metod a eu un impact sur le chiffre d’affaires. Il y a eu un peu de flottement. D’habitude il y a deux temps fort commerciaux dans l’année autour des cuisines, et en 2014 nous n’en avons eu qu’un seul. L’ouverture du magasin de Clermont Ferrand cet été, la première depuis fin 2011, ne s’exprime pas encore pleinement dans les chiffres. Bilan annuel du e-commerce en France : les Français ont dépensé 57 milliards d’euros sur internet en 2014. Paris, le 27 janvier 2015 Bilan annuel du e-commerce en France : les Français ont dépensé 57 milliards d’euros sur internet en 2014 Selon l’étude publiée aujourd’hui par la Fevad et présentée à Madame Carole Delga, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, les ventes en ligne ont poursuivi leur développement en 2014.

Bilan annuel du e-commerce en France : les Français ont dépensé 57 milliards d’euros sur internet en 2014

Cette étude repose à la fois sur les informations recueillies auprès des principaux sites marchands et sur le montant agrégé des transactions réalisées par les principales sociétés prestataires de paiement pour le compte de plus de 157 000 sites internet. La permanence de la méthodologie et le traitement des données ont été validés par le cabinet KPMG. La croissance de l'e-commerce portée par les "places de marché" Certes, le rythme de la croissance s'essouffle dans l'e-commerce.

La croissance de l'e-commerce portée par les "places de marché"

Mais il reste largement plus soutenu que celui du commerce de détail. L'an dernier, les cyber-marchands ont généré en France un chiffre d'affaires de 56,8 milliards d'euros, selon l'enquête de la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad) publiée ce 27 janvier et qui porte sur les données de 157.000 entreprises. Planète BUT – Site institutionnel et de recrutement des magasins BUT.