background preloader

EDUCATION PRIORITAIRE

Facebook Twitter

La refondation de l'école. Plus de maitres que de classes en primaire : quel accompagnement pour la réussite du projet ? L’accompagnement interactif du CNED. Éducation prioritaire. Le conseil école collège. Plateformes de travail collaboratif. Ecole college. PPRE Programme Personnalisé de Réussite Educative. Difficultés et besoins spécifiques. Petite histoire de l'Education prioritaire - ECLAIR Henri-Barbusse de Bagneux. La petite histoire des ZEP Les Réseaux Ambition Réussite (RAR) et les Réseaux de Réussite Scolaire (RRS) qui composent les zones d’éducation prioritaire se situent dans le prolongement d’une histoire datant de 1981.

En 1981, les milieux associatifs, pédagogiques puis syndicaux et politiques dénoncent les inégalités scolaires et participent à la création des « Zones prioritaires » qui deviendront des Zones d’Éducation Prioritaire sous le sigle ZEP. L’école publique, laïque et obligatoire a été conçue comme un instrument instituant l’égalité entre les citoyens. Tous les enfants devaient pouvoir fréquenter leur école primaire dans leur commune pour y recevoir le même enseignement, défini par des horaires et des programmes nationaux, dispensés par des instituteurs formés sur le même modèle par des écoles normales. La notion d’échec n’existait pas, elle était inconcevable.

En 1959, le prolongement de la scolarité et en 1971, la création du collège unique la mettent en lumière. Contrat Réseau ÉCLAIR 2011-2014. Nom du chef d’établissement : Mme SOUFI Circonscription : ECOUEN Nom de l’Inspecteur de circonscription : M. DUCHEMIN Nom de l’IA-IPR référent du réseau : M.MEUR Vu la loi n° 2005-380 d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école, le décret n° 85-924 modifié par les décrets n° 2005-1145 du 9 septembre 2005 et 2005-1178 du 13 septembre 2005 et la circulaire n°2011-071 du 2-5-2011En conformité avec le pilotage académique des ECLAIR centré sur les cinq axes de travail suivants : et avec les orientations du projet d'établissement et du projet d’école, les responsables du réseau s'engagent sur une période de 3 ans à la réalisation des objectifs prioritaires définis.

Le réseau à la rentrée 2011 Sa composition Le comité exécutif Les autres personnels du réseau Le collège Martin Luther King était tête du réseau RAR de Villiers le Bel jusqu'en juin 2010, ce qui lui a permis de déployer une action pédagogique sur un territoire qui compte 7 écoles et qui concerne 1673 écoliers et collégiens. L'éducation prioritaire à Paris. L'éducation prioritaire. Mon stage de troisième : un site pour proposer des stages aux élèves de troisième des quartiers prioritaires 30 000 stages - 15 000 dans le secteur public et 15 000 dans le secteur privé - sont proposés aux collégiens de 3e situés en réseau d’éducation prioritaire renforcée (REP+) pour l’année scolaire 2018-2019.

Un portail met à leur disposition les informations et les conseils nécessaires. www.monstagedetroisieme.fr Les principes de l'éducation prioritaire La politique d'éducation prioritaire repose sur des principes clairement affirmés. Une priorité pédagogique Les réussites observées montrent que c'est principalement dans le quotidien des pratiques pédagogiques et éducatives que se joue la réussite scolaire des élèves issus des milieux populaires. Le travail en équipe, la réflexion et la formation soutenus Dans ces REP+, le temps enseignant est organisé différemment grâce à une pondération dans le second degré et à 18 demi-journées remplacées dans le premier degré.

Ce site rassemble : ÉCLAIR. « L’éducation prioritaire doit être refondée. Le dispositif ÉCLAIR a vocation à être repensé avec la participation de tous les acteurs concernés, les règles fixées pour la prochaine rentrée étant maintenues de façon à éviter toute désorganisation. L’éducation prioritaire sera au cœur des discussions qui ont lieu dans le cadre de la concertation pour la refondation de l’École. » Année scolaire 2012-2013 : dossier de rentrée du 29 août 2012 Le programme « ÉCLAIR » « À la rentrée 2011, le programme des écoles, collèges et lycées pour l’ambition, l’innovation et la réussite (ÉCLAIR) intègre les 105 établissements du programme des collèges et lycées pour l'innovation, l'ambition et la réussite (CLAIR) conduit en 2010-2011 ainsi que la plupart des écoles et des collèges des réseaux « ambition réussite » (RAR). » Liste des écoles et des établissements scolaires publics inscrits - rentrée scolaire 2011 (BO n° 27 du 7 juillet 2011) Le programme ÉCLAIR vise à : Chiffres-clés à la rentrée scolaire 2012.

Programme ÉCLAIR - Programme des écoles, collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite. L'Education Prioritaire en textes. La politique de l'Education Prioritaire, mise en place en 1981, s'appuie sur une discrimination positive dans l'emploi des moyens publics au service de l'égalité des chances. Elle constitue une réponse aux difficultés sociales et scolaires concentrées dans certains établissements.En 1990, la volonté de promouvoir la réussite de tous les élèves sur tout le territoire et particulièrement dans les Zones d’Education Prioritaires (ZEP) conduit à relancer cette politique. L’objectif premier est d’obtenir une amélioration significative des résultats scolaires des élèves.En 1997, la carte des ZEP évolue avec la création des Réseaux d’Education Prioritaire (REP).

Les ZEP restent au cœur du dispositif mais un nouveau souffle leur est apporté : chaque ZEP élabore dorénavant un contrat de réussite reposant sur un diagnostic identifiant les causes de réussite et d’échec. Le programme ÉCLAIR vise à : Par ailleurs, la carte de l’Education Prioritaire n’est pas figée. La dénomination REP disparaît.