background preloader

Développement durable (social et écolo)

Facebook Twitter

Data Gueule dissèque l'industrie de la viande et ses conséquences pour la planète. À mesure que les régimes végétariens et végétaliens séduisent de plus en plus de monde, se multiplient aussi les hoax et autres études fumeuses qui voudraient nous faire croire que manger de la salade pollue plus que manger du bacon, ou que les légumes sont plus mauvais pour la santé que certaines viandes (à cause des pesticides !)

Data Gueule dissèque l'industrie de la viande et ses conséquences pour la planète

, etc. Ce qui m’effraie toujours, c’est d’entendre ces fausses informations reprises par des gens que j’estime tout à fait capables de faire cette déduction pourtant simple : les animaux ne poussent pas dans les champs, ils mangent aussi, comme nous, beaucoup plus que nous, et ils mangent des végétaux (…traités aux pesticides, eux aussi). Pas besoin d’avoir eu la médaille Fields pour faire les calculs qui vont suivre.

Le problème est à la fois toute la matière qu’une vache consomme, mais aussi toute celle qu’elle rejette Notons que les « déchets » produits par nos animaux d’élevage polluent nos terres agricoles, notre eau potable. Un problème de santé publique. Chicle natural orgánico biodegradable certificado. Votre fournisseur de chewing-gums biologiques CHICZA. Alterezvous > Home. Accueil - asbl RCR. Helia: Notre projet. Qu’est-ce qu’une AMAP ?

Helia: Notre projet

Une AMAP est une Association pour le maintien d’une agriculture paysanne, un groupe de consommateurs qui s’associent pour soutenir un paysan-producteur. Pour pérenniser l’activité du producteur, les Amapiens s’engagent à acheter une partie de la production (via l’abonnement à un panier de légumes) en la préfinançant et en signant un contrat avec le producteur. Ils assument les variations de contenu de panier dues aux aléas climatiques. Cela permet au producteur de ne pas s’endetter en début de saison, de se consacrer pleinement à ses «Amapiens » (il produit pour l’AMAP et non pour le marché), de réduire ses pertes car tout est vendu. Les Amapiens s’engagent aussi à assumer une partie de la commercialisation en assurant bénévolement les permanences de distribution de légumes et du comité de gestion.

Une AMAP aux alentours de LLN Il s’agit d’un partenariat créé à l’initiative de Nicolas Deeker, maraîcher, et de plusieurs membres du GAC de LLN. Légumes en production bio à Namur (Vévy-Wéron) Suède: le top... modèle? Entreprise / Emploi La gestion des entreprises suédoises est-elle différente de ce qui se fait en Belgique ?

Suède: le top... modèle?

Ou même dans d’autres pays et d’autres cultures ? Oui. Pour Saskia Van Uffelen, CEO d’Ericsson Belux, et Régis Gaspar, CEO de Securitas Belux, c’est très clair. Ces deux patrons belges de filiales de groupes suédois sont d’ailleurs bien placés pour évoquer les spécificités du modèle suédois. Pointons quelques particularités. Cette culture de l’écoute et du consensus a un autre atout : "C’est un stimulant pour quelque chose que j’estime essentiel dans les entreprises : la créativité et l’innovation.

Laisser le temps au temps Autre particularité des entreprises suédoises : leur vision à long terme. La culture suédoise est basée également sur la confiance et la transparence. "L’organisation est très décentralisée. Des travailleurs plus âgés Les carrières sont plus longues, d’ailleurs. "Dans la culture suédoise, les gens sont vraiment au centre de l’organisation. Financité. Economie sociale ~ Econosoc ~ Le carrefour de l'économie sociale. «Les ennemis de l’intérieur»: les mirages de l’or noir. Dans une récente chronique, j’essayais de trouver un équilibre entre le rejet absolu du court terme et l’idéalisation du long terme.

«Les ennemis de l’intérieur»: les mirages de l’or noir

Mais il y a des situations où il n’est même plus question de termes, seulement de gains, quels qu’en soient les conséquences. Les sables bitumineux de l’Alberta constituent la deuxième réserve de pétrole au monde ; ce seul constat a visiblement suffi à tout justifier, à commencer par « l’alliance » entre les responsables politiques et les groupes pétroliers, pour ne pas dire la sujétion complète des premiers aux seconds. Stephan Harper, venu d’une famille enrichie dans le pétrole et premier ministre du Canada, en a été l’artisan majeur. Il a fallu d’abord « convaincre » les tribus amérindiennes installées sur ces terres et protégées par un traité signé avec le gouvernement canadien. Cela se fait dans la plus grande tradition colombienne, avec verroteries modernes, alcool et duperie. Démocratie en péril « La démocratie est-elle soluble dans le pétrole ? La ressourcerie Namuroise.