background preloader

Constantin Brancusi

Facebook Twitter

L'atelier de Brancusi. CONSTANTIN BRANCUSI. Dossiers pédagogiques - Collections du Musée Monographies / Grandes figures de l'art moderne Saisir l’essence de la matière L’œuvre dans son contexte historique et esthétique Brancusi et la modernité : une position paradoxale L’atelierUne œuvre d’art à part entière Les photographies comme testament spirituel Le rôle du socle Thèmes et notices d’œuvres▪ Le Baiser, 1907-1938 ▪ La Muse - La Muse endormie, 1909, Mademoiselle Pogany, 1912▪ Le cycle des Oiseaux - Maïastra, 1910-12, L’Oiseau dans l’espace, 1923, L’Oiseau dans l’espace,1925▪ La Colonne sans fin, 1918 -1938▪ Léda, 1920 -1926▪ L’ensemble monumental de Târgu Jiu, 1938▪ Le Phoque, 1943 La reconstitution de l’atelier par Renzo Piano Texte de référence Chronologie Bibliographie SAISIR L’ESSENce de la matiÈre L’Œuvre dans son contexte historique et esthÉtique.

CONSTANTIN BRANCUSI

Constantin Brancusi ou Constantin Brâncuşi. Sculpteur roumain de l'école de Paris (Peştişani Olténie, 1876-Paris 1957), l'un des grands initiateurs du xxe s.

Constantin Brancusi ou Constantin Brâncuşi

Bouleversant la conception d’un art dominé par le « beau idéal », Constantin Brancusi a introduit l’abstraction en sculpture afin de parvenir à la forme pure et parfaite, empreinte d’une mystérieuse poésie. L'envol du jeune paysan Fils de paysans très pauvres de l’Olténie, Brancusi est berger dans la montagne dès son plus jeune âge. Alors commence une longue méditation sur le dualisme du ciel et de la terre et sur leur seul lien : le vol de l'oiseau.

Le sculpteur dira plus tard : « Je n'ai cherché, pendant toute ma vie, que l'essence du vol […]. À neuf ans, Brancusi quitte la maison paternelle. Le fondateur de la sculpture moderne Une Tête de jeune fille de 1905 montre le sculpteur en pleine possession de son métier, qui subit encore l’influence de Rodin. Brancusi vise à extraire des formes naturelles l’« essence des choses ». La dominante mystique. Archives de France. Hobitza, 19 février 1876 - Paris, 16 mars 1957 Brancusi dans l’atelier, 1933-1934 photographie en noir et blanc Paris, musée national d’Art moderne - Centre Georges-Pompidou © CNAC/MNAM-Adagp Paris 2006 L’oeuvre du sculpteur Constantin Brancusi est celle d’un créateur solitaire qu’il est difficile de relier à un courant artistique précis.

Archives de France

Si elle annonce l’abstraction plastique qui caractérise l’évolution de la sculpture moderne, elle s’est développée selon une démarche exceptionnellement personnelle et cohérente. Comme les cubistes, Brancusi est à la recherche d’une nouvelle réalité plastique et reste sensible aux simplifications de la sculpture africaine. Biographie Constantin Brancusi. 1876 Naissance de Constantin Brancusi dans le village d’Hobitza, commune de Pestisani, département de Gorj en Roumanie. 1887-1898 Exerce différents petits métiers avant d’entrer, en 1894, à l’École des arts et métiers de Craïova, où il est admis sur concours dans l’atelier de sculpture en 1895. 1898-1903 Entre à l’École nationale des beaux-arts de Bucarest.

Biographie Constantin Brancusi

Obtient de nombreuses médailles pour ses travaux d’après l’antique et d’après nature. Diplômé en 1902, sa demande de bourse pour des études en Italie lui est refusée. 1904-1907 Brancusi quitte la Roumanie pour Paris, souvent à pied selon la légende. 1908-1910 Rencontre Modigliani, Léger et le Douanier Rousseau. 1910-1911 Rencontre Margit Pogany qui lui inspirera plusieurs sculptures. 1912-1918 Visite en 1912 le Salonde la locomotion aérienne au Grand Palais avec Duchamp et Léger. 1918-1926 Première Colonne sans fin (1918), achetée par John Quinn en 1922. 1957 Il meurt à Paris le 16 mars ; enterrement au cimetière du Montparnasse.

Constantin Brancusi. Constantin Brancusi. Constantin Brancusi was born February 19, 1876, in Hobitza, Romania.

Constantin Brancusi

He studied art at the Scoala de Meserii (school of arts and crafts) in Craiova from 1894 to 1898 and at the Scoala Natzionala de Arte Frumoase (national school of fine arts) in Bucharest from 1898 to 1901. Eager to continue his education in Paris, Brancusi arrived there in 1904 and enrolled in the Ecole des Beaux-Arts in 1905.

The following year, his sculpture was shown at the Salon d’Automne, where he met Auguste Rodin. Soon after 1907, Brancusi’s mature period began. The sculptor had settled in Paris but throughout these years returned frequently to Bucharest and exhibited there almost every year. 'Fish', Constantin Brancusi. Brancusi, who was Romanian but lived in Paris from 1904, worked in series, returning to a small number of motifs time and time again in order to develop and reinterpret his vision of a subject.

'Fish', Constantin Brancusi

However, he made relatively few sculptures based on the slender form of a fish. The first, dating from 1922 (Philadelphia Museum of Art), was a veined marble work set on a circular mirror, which in turn was supported by a carved oak base. Two years later Brancusi made two hand-finished bronzes of similar size, one of which was destroyed, while the other has lost its original base. In 1926 he made a further three bronze Fish pieces, each of which has a different wooden base. All but one of the five bronzes were mounted onto reflective metal discs, echoing the very first piece. Central to these works is Brancusi's novel expression in sculptural form of the experience of horizontal movement. Fish was previously owned by E.J. Jennifer MundyJune 1996. The international avant-garde. Constantin Brancusi.