Villes remarquables sur G Earth

Platon. La R publique 1
Réalisateurs : Stan Neumann, Richard CopansAuteurs : Stan Neumann, Richard CopansProducteurs : ARTE FRANCE, LES FILMS D'ICI, RMN La saline d'Arc-et-Senans construite par Claude-Nicolas Ledoux au 18ème siècle est une utopie architecturale qui a servi de référence aux plus grands architectes modernes, de Gropius à Le Corbusier... La Saline d’Arc construite entre 1775 et 1779 représente une révolution en architecture, une décennie avant la Révolution tout court. Architectures : la saline d'Arc et Senans Architectures : la saline d'Arc et Senans
La ville de Chaux La ville de Chaux La ville idéale de Chaux Esquissée, pensée dès 1773, dessinée, modifiée, perfectionnée jusqu'à la fin de sa vie, la ville idéale de Chaux a toujours été le rêve secret de Claude-Nicolas Ledoux. Sous l'impulsion des fermiers généraux, Louis XV passera commande auprès de l'architecte d'une nouvelle manufacture royale, située à Arc et Senans, en complémentarité à celle de Salins et afin de restituer par évaporation, le sel contenu dans la saumure. Claude-Nicolas Ledoux donnera à l'usine une forme de demi-cercle, d'hémicycle, qui était susceptible d'être agrandi, doublé, de devenir une ellipse : la ville idéale de Chaux (du nom de la Forêt attenante) et jamais construite. Adepte des théories de JJ Rousseau, soucieux de "réinstaller la société dans son environnement naturel", Claude-Nicolas Ledoux imagina une ville à la campagne, située entre la rivière Loue et la forêt de Chaux.
L'architecture considérée sous le rapport de l'art, des moeurs et de la législation. Tome Ier / par C.-N. Ledoux
L'Architecture considérée sous le rapport de l'art, des moeurs et de la législation , par C. N. Ledoux...
Contexte historique La prison moderne est née sous la Révolution : c’est à ce moment qu’elle devient la base de la pénalité française. En 1791, Le Pelletier de Saint-Fargeau, son principal défenseur, la voit comme un instrument de rédemption sociale et d’humanisation des peines. Mais, dans les années 1840, la peur de la criminalité organisée conduit un certain nombre d’hommes politiques et de spécialistes à appeler de leurs vœux une prison strictement punitive qui dissuaderait le malfaiteur de récidiver. C’est alors qu’on songe à appliquer en France les solutions préconisées par Bentham dans son Panopticon. Celles-ci avaient déjà inspiré les architectes des prisons britanniques construites à la fin du XVIIIe siècle, ainsi que les promoteurs de la prison modèle de Philadelphie. La prison panoptique La prison panoptique
Utopie Dans le sens courant du terme, l'utopie est un rêve irréalisable. Thomas More fut le premier à utiliser ce mot pour désigner la société parfaite qu'il imaginait. Dans le mot utopie, la racine grecque topos, signifiant lieu, est précédée d'une lettre remplaçant aussi bien le préfixe eu qui veut dire bien que le préfixe ou, la négation. L'utopie est un bon lieu inexistant. Elle est, dira Jean-Jacques Wunenburger, « la relation de l'imagination historique avec cet ailleurs qui n'est jamais tout à fait nulle part, et qui nous déporte toujours vers du nouveau. » Utopie
Utopie, la quête d'une societé idéale Utopie, la quête d'une societé idéale L'empire des modèles bibliques "Iahvé Elohim planta un jardin en Eden, en Orient." Genèse, II, 8 Si l'utopie se sépare radicalement de la tradition chrétienne, elle ne cesse pourtant d'y puiser, au cours de son évolution historique, d'innombrables modèles et de lui emprunter ses premières figures dans l'espace, le temps et l'histoire. Le paradis terrestre, dans sa représentation médiévale, fournit à l'utopie le modèle d'un jardin de délices, d'un suave verger où ruissellent les eaux vives. Adam, père de toute la race humaine, y fait figure de sage législateur attribuant à chaque être vivant son nom et sa juste place.
Utopie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’utopie (mot forgé par l'écrivain anglais Thomas More, du grec οὐ-τοπος « en aucun lieu ») est une représentation d'une réalité idéale et sans défaut. C'est un genre d'apologue qui se traduit, dans les écrits, par un régime politique idéal (qui gouvernerait parfaitement les hommes), une société parfaite (sans injustice par exemple, comme la Callipolis de Platon ou la découverte de l'Eldorado dans Candide) ou encore une communauté d'individus vivant heureux et en harmonie (l'abbaye de Thélème dans Gargantua de Rabelais en 1534), souvent écrites pour dénoncer les injustices et dérives de leurs temps.

Utopie