background preloader

Services à la Personne (SAP)

Facebook Twitter

Une application pour rentrer chez soi le soir en toute tranquillité - 14/12/16. A l'instar du principe de co-voiturage, l'application Mon Chaperon a développé un service de co-piétonnage afin d'accompagner les personnes qui doivent rentrer seules chez elles à pied ou en transport en commun. A dater du 20 décembre, jour du lancement de l'application sur smartphone, nombreuses sont les personnes, en particulier les femmes, qui n'auront plus à craindre de se faire de mauvaises rencontres.

Qui n'a jamais raccompagné le soir chez elle une amie, une personne âgée ou encore une personne vivant dans un quartier sensible ? Qui n'a jamais préféré rentrer avant que la nuit ne tombe ou évité les ruelles sombres ? Ou encore qui n'a jamais entendu parler des très nombreuses et brutales agressions survenant quotidiennement sur le trajet des RER C et D en région parisienne ? Un climat d'insécurité bien présent A cet égard, les chiffres que le fondateur de l'application, Fabien Boyaval nous livre, auraient largement de quoi alimenter les débats présidentiels sur l'insécurité.

[Livre] « Services à la personne – Services à domicile ; Les clés pour comprendre » de Laurent Foucault-Giroux - 23/12/16. 3 chiffres clés pour vous convaincre d'entreprendre dans les Services à la personne - 06/12/16. Le futur du travail et la mutation des emplois - 06/12/16. Ces domaines sont fort nombreux et peuvent, sous certaines conditions, permettre la pleine occupation, sinon le plein emploi, de la population déplacée par l’automatisation. Listons les plus évidents : l’alimentation (dans sa phase « finale » de service à la personne, de la cuisine au restaurant), l’habillement, l’aménagement des habitations, la médecine, le bien-être, l’éducation et la culture, la distraction, l’art, etc.

Pour la plupart de ces domaines, le 20esiècle a été un siècle d’industrialisation et d’orientation vers les produits. L’économie quaternaire remet le client au centre de l’expérience et s’intéresse plus au service reçu et perçu qu’aux produits sous-jacents. C’est cette remise au centre de l’interaction entre l’utilisateur et le fournisseur qui permet de « réinventer » des métiers de services à la personne. La menace des robots de compagnie anthropomorphes En revanche, il y a un enjeu majeur de société car l’automatisation de l’interaction n’est pas un progrès en soi. Lifestyle | L'aide à domicile, une bonne solution pour continuer à vivre chez soi - 23/11/16. Il n'est jamais facile de renoncer à son autonomie, de quitter son domicile et de partir en maison de retraite.

Les personnes âgées sont nombreuses à vouloir rester chez elles mais ne peuvent parfois plus assurer les tâches de la vie quotidienne. Il existe cependant des solutions pour les aider à rester autonome le plus longtemps possible. Sur le Salon Horizon Séniors, qui se déroule ce mercredi 23 et jeudi 24 novembre à la Cité internationale à Lyon, l'entreprise nationale Age d'Or Services propose de nombreuses prestations d'aide à la personne. Les personnes âgées ou en situation de handicap, peuvent si elles le souhaitent se faire aider pour le ménage, le repassage, la cuisine, les courses, le petit bricolage ou encore le jardinage. Elles peuvent également se faire accompagner au quotidien par du personnel formé lors du lever ou du coucher ou bien lors de la toilette.

> Salon Horizon Séniors, mercredi 23 novembre et jeudi 24 novembre de 9h30 à 18 heures. Aide à domicile : le temps de trajet ne compte pas dans la prestation ! - 14/11/16. Une direction départementale de la protection des populations avait saisi la justice afin que soit déclarée abusive la clause contenue dans un contrat-type proposé par deux sociétés d'aide à domicile et selon laquelle « le temps de trajet des intervenant(e)s est inclus dans le temps de prestation ». Les entreprises prestataires faisaient valoir que le temps de trajet des salariés ne pouvait être pris en compte à l'avance dans la fixation du prix car il a un caractère aléatoire.

Pour elles, le client payait ainsi le coût réel du déplacement du prestataire à son domicile. Cet argument n'a pas été retenu. Pour la Cour de cassation un tel mode de calcul du prix de la prestation crée une incertitude quant à la durée effective de celle-ci, le prix de la prestation fournie étant modifié en fonction du temps de trajet de l'intervenant. La Cour a considéré qu'une clause plaçant le client dans l'impossibilité de connaître et maîtriser le coût de la prestation était une clause abusive.

Maintien à domicile ou maison de retraite : faire le bon choix - 16/11/16. Si le maintien à domicile reste la volonté de la majorité des français, encouragés dans ce choix par les pouvoirs publics, il n’en reste pas moins que de vraies questions sécuritaires se posent et imposent notamment la mise en place d’une assistance au quotidien. Une enquête de l'UFC Que Choisir L’allongement de l’espérance de vie et le vieillissement de la population augmentent les besoins de services d’aide à domicile pour les personnes âgées dépendantes. Mais où en est la France en termes de service à la personne ? C'est cette question qui a motivée cette nouvelle enquête de l'UFC Que Choisir. Un nombre d'heures jugé insuffisant Les personnes âgées interrogées disent bénéficier en moyenne de 56 heures d’assistance par mois.

L’insuffisance des aides financières Et quand le maintien à domicile n'est plus possible... Notre équipe de conseillers est à votre service pour vous aider à trouver l’établissement le plus adapté à votre proche. (Source : Le dauphiné.com) Demande urgente Vous cherchez. Le sous-préfet en visite à la Maison Familiale et Rurale - 11/11/16. Les services à la personne doivent tirer les leçons de l’ubérisation de l’hôtellerie - 26/10/16. Le secteur des services à la personne va-t-il, comme l’hôtellerie, devoir abandonner une part substantielle de son chiffre d’affaires aux grands acteurs du numérique ? La question mérite d’être posée tant les deux secteurs affichent des similarités. Le secteur des services à la personne et celui de l’hôtellerie sont tout deux fragmentés entre de très nombreuses PME et TPE, bien réparties sur le territoire et jouant un rôle d’animation du tissu économique local. Comme les petits hébergeurs, les entreprises de services à la personne souffrent souvent d’un manque de visibilité à l’heure où le commerce migre massivement vers internet.

Captation de la chaîne de valeur Aujourd’hui, de nombreux hébergeurs, comprenant l’aspect déséquilibré de la relation, cherchent à orienter les voyageurs vers leur propre site de réservation. Pendant ce temps, la menace se profile. Certains nouveaux entrants ne cachent pas leur volonté "d’ubériser" le secteur tels l’Allemand Helpling. 2020 – 2030 : l’entreprise des services à la personne en domicile connecté - Conf Salon Silver Economie 24/11/16 - Mardi 24 novembre, de 17h00 à 18h00 Salle Pasteur Présentation du livre blanc « Pour une filière des services à la personne en environnement numérique ». Une approche macro-économique de l’évolution technologique et de la qualité des services, résultat des travaux du groupe de travail initié et réuni par la Fesp. Il préconise la création d’une filière des services à la personne en environnement numérique à travers dix propositions opérationnelles, créatrices d’innovation, d’activité et d’emplois.

Avec la participation de : Anne Gourves Directrice des opérations chez Orange Assistance Marc Vaucelle Directeur pilotage stratégique branche numérique Groupe La Poste. Conférences du salon des SAP destinées aux Créateurs de structures. Assises Nationales de l'Aide à Domicile - 19-20/09/2016 - Paris - Programme. Services à domicile : crédit d'impôt étendu aux retraités - 19/09/16. Le ministère de l'économie et des finances a créé la surprise ce 9 septembre pour les utilisateurs de services à domicile. Jusqu'ici seuls les foyers "actifs" avaient le droit à un coup de pouce fiscal pour 50% des dépenses, les autres (personnes handicapées non actives, retraités) devaient se contenter d'une réduction d'impôt.

Ce crédit d'impôt étendu était demandée par tous les acteurs de l'aide à domicile depuis une dizaine d'années. Il va soulager, un peu, les restes à charge des personnes dont les besoins d'aides augmentent. En effet ces personnes doivent financer des heures d'aides que les "plans de compensation" ne financent pas assez avec la PCH (Prestation de compensation du handicap) ou l'APA (Allocation personnalisée d'autonomie pour les plus de 60 ans).

En tout cas le ministère des finances s'engage : désormais « tous les ménages », soit les actifs mais aussi les retraités et personnes handicapées non imposables, pourront bénéficier du crédit sur les impôts payés en 2018. Portage des repas à domicile : « J’ai fait une chute et Bégonia a appelé les secours », raconte Gilbert, 80 ans - 16/08/16.

Aide à domicile : la France loin du compte - UFC Que choisir ? - 07/05/16. Le 07/05/2016 05:00 par Luc Chaillot , actualisé le 06/05/2016 à 22:10 Vu 2532 fois Plus d’un Français sur six est âgé de plus de 65 ans. La moitié de ces 11,6 millions de personnes ont plus de 75 ans. L’allongement de l’espérance de vie et le vieillissement de la population créent des besoins énormes. La perte d’autonomie et la dépendance deviennent des enjeux majeurs. Une enquête (*) de l’association de consommateurs UFC Que Choisir montre que les services d’aides à domicile pour personnes âgées dépendantes ne répondent pas toujours aux besoins, pourtant de plus en plus importants. En moyenne, les personnes âgées interrogées bénéficient de 56 heures d’aide par mois pour les assister dans tous les actes de la vie quotidienne.

Les bénéficiaires se plaignent aussi du nombre trop élevé d’intervenants différents. Un quart des bénéficiaires pas satisfaits Dans plus de huit cas sur dix, les bénéficiaires se disent satisfaits de la gentillesse et de la qualité d’écoute des aides à domicile. Fédésap - 05/05/16. « Une volonté politique réaffirmée : la défense des intérêts des TPE-PME de Services à la Personne (SAP) et des Services d’Accompagnement et d’Aide à Domicile (SAAD) au bénéfice de la croissance, de l’emploi et de l’innovation. » Dans le cadre de son Assemblée Générale, le 3 Mai 2016, au siège de la CGPME, la Fédésap, principale fédération d’entreprises de Services à la Personne et des Services d’Accompagnement et d’Aide à Domicile, a renouvelé ses instances et proposé à ses adhérents une ligne stratégique claire et ambitieuse. Après une introduction très applaudie de François Asselin, Président de la CGPME, qui a rappelé l’importance des TPE et PME dans l’économie française et du potentiel de croissance et d’emplois des Services à Domicile en France, le nouveau Bureau Fédéral s’est présenté devant ses adhérents avec le projet réaffirmé de défendre les intérêts des TPE-PME de SAP et de SAAD au bénéfice de la croissance, de l’emploi et de l’innovation.

La Fédésap. Personnes âgées dépendantes (infographie) - Avis sur les SAD UFC Que choisir? - 21/04/16. Dans leur immense majorité, les personnes âgées souhaitent finir leur vie chez elles, là où elles ont leurs habitudes, leurs souvenirs et leurs repères. Mais lorsque apparaissent des difficultés physiques ou psychiques importantes, le recours à des aides extérieures (auxiliaire de vie, aide ménagère…) devient rapidement indispensable. Les bénéficiaires de ces prestations sont-ils satisfaits du service rendu ? Le nombre d’heures financées par l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) est-il suffisant pour couvrir leurs besoins ?

Combien doivent-ils payer de leur poche ? Pour répondre à ces interrogations, un questionnaire a été inséré dans nos newsletters du 11 et 18 février 2016. 375 personnes y ont répondu. La population concernée Du fait de leur espérance de vie plus élevée que celle des hommes, les femmes sont les principales bénéficiaires de l’aide à domicile (76 %). Les besoins d’aide dans le détail Les services d’aide aux personnes âgées offrent trois types de prestations : SAP & maintien à domicile des personnes âgées - Agence nationale des SAP - Juin 2013.

SAP & Guide à l'usages des aidés et leur entourage

Services à la Personne (SAP) - Marché. Services à la Personne (SAP) - Acteurs. Prévention des risques des aidants pro.