Alcool

Facebook Twitter

L'alcool. Du latin alchimique alko(ho)ol , "substance produite par distillation totale" , de l'arabe al-kohl , " antimoine pulvérisé" (cf. khôl ).

L'alcool

Une étymologie mystérieuse. L'Académie française précise à peine : " A pris le sens de « toute substance pulvérisée et raffinée, pure », puis de « liquide distillé » ". Ce parcours sémantique peut susciter questionnement : l'antimoine n'a pas été dans le passé la seule substance pulvérisée et raffinée. Toute information est bienvenue. Un article est consacré aux alcools sous l'angle des arts plastiques - cliquer ici La ressemblance entre alcali et alcool, bien que les étymologies semblent apparemment éloignées (quoique d'origines similaires), est bien réelle sur le plan chimique. Les alcools simples (éthanol, méthanol, propanol, oxyde d'éthylène, etc.) sont des oxydes d'alcanes , c'est-à-dire des alcanes ayant substitué un hydroxyle à un atome d'hydrogène.

L'alcool éthylique est le produit de fermentations , puis de distillations . Fonctions alcool. Outox. Whiskies. Vins. Bières. Pilule contre l'addiction à l'alcool. Alcohol substitute that avoids drunkenness and hangovers in deve. Alcool et travail. Afin de proposer une méthode d'élaboration d'une politique alcool et de répondre aux nombreuses questions à ce sujet, Entreprise & Prévention a élaboré en 2007 un CD-Rom à l’attention de tout responsable de moyenne ou grande entreprise qui souhaite mettre en place une démarche de gestion des risques alcool.

Alcool et travail

Cet outil interactif a été réalisé sous la direction de deux experts spécialistes en méthodologie de gestion des risques au travail, Jean-Paul JEANNIN et Jean-François VALLETTE. Le CD-Rom explique et illustre les trois piliers d’une approche réussie : la loi, la prévention et l’aide. Il propose des outils et méthodes ainsi que des conseils pour élaborer ou évaluer une politique tout en précisant les rôles de chacun : direction et encadrement, CHSCT, médecin du travail, assistant de service social, groupe de prévention, réseau d’aide, consultants externes...

Propriétés de l'alcool. Lalcool est un produit toxique et psychotrope.

Propriétés de l'alcool

On prsente brivement les principaux effets toxiques de lalcool qui vont tre dvelopps ultrieurement (ALCOOL : MALADIES SOMATIQUES). Toxicit de lalcool Tractus digestif : irritant pour les muqueuses, lalcool est responsable de nombreux phnomnes inflammatoires gastrites, ulcres. Appareil hpatique : lalcool est lorigine de la statose et de la cirrhose hpatique. Pancras : lalcool favorise le dveloppement des pancratites chroniques. On doit prendre en compte le rle des mtabolites toxiques de lalcool : lactaldhyde ou les radicaux libres entranent des modifications cellulaires et membranaires. Les effets psychotropes de lalcool sont leuphorie, la leve de linhibition ou au contraire la sdation et leffet antidpresseur.

Parmi les effets bnfiques de lalcool on peut citer ses proprits antiseptiques et son usage comme antalgique, mais les tudes rcentes dmontrent un vritable bnfice de la consommation dalcool en cas dartriosclrose. ANPAA - Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie. AlcoolEspace.

Chifres et données addiction

Baclofene. Responsabilité sociale des entreprises. Le « French Paradox » scientifiquement expliqué. Un peu de vin rouge, c'est bon pour la santé... © Arnaud Cordin/Fotolia Une équipe Inserm (Unité 771), de l'Université d’Angers, dévoile le mécanisme de cette protection que procurerait le vin rouge contre les maladies cardiovasculaires, conduisant à ce que l'on nomme le French paradox.

Le « French Paradox » scientifiquement expliqué

Différents travaux, à commencer par ceux de l’équipe angevine, ont permis de lier la présence de polyphénols à un effet vasodilatateur, qui s’exercerait en favorisant la production de monoxyde d’azote (NO). Autrement dit, les polyphénols augmenteraient le calibre des artères. L’équipe d’Angers est partie de l’hypothèse suivante : l’activation d’un récepteur aux œstrogènes est connue pour stimuler la production de NO. Les auteurs, dont le srésultats viennent d'être publiés dans la revue PlosOne, sont parvenus à montrer chez la souris, que les polyphénols – et en particulier la delphinidine présente dans le vin rouge – activent ce fameux interrupteur. A voir aussi sur Internet Sur le même sujet. 82597-85150-1-alcool_ivresse.pdf (Objet application/pdf)