background preloader

Le chocolat et l'addiction

Facebook Twitter

Les effets de la phényléthylamine : Comment agit-elle ? - Le chocolat et ses molécules. Phényléthylamine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Phényléthylamine

Les phényléthylamines (PEA) sont des alcaloïdes monoaminés. Dans le cerveau, elles jouent le rôle de neurotransmetteurs. Dans la nature, les phényléthylamines sont synthétisées à partir de phénylalanine, un acide aminé. On les retrouve également telles quelles dans les aliments ayant subi une fermentation, comme le fromage. Ce sont des liquides incolores qui forment un sel avec le dioxyde de carbone (CO2) au contact de l'air. Les phényléthylamines substituées constituent une branche et diverses classes de composés qui peuvent être des alcaloïdes, des hormones, des neurotransmetteurs, des stimulants divers, des produits hallucinogènes, entactogènes, anorexigènes, bronchodilatateurs ou antidépresseurs.

La structure des phényléthylamines peut être retrouvée dans la MDMA, la mescaline et les amphétamines de manière générales. Structure générale des phényléthylamines et amphétamines Notes et références[modifier | modifier le code] Addiction. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Addiction

La dépendance, ou addiction (qui est un anglicisme), est, au sens phénoménologique, une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible, en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s'y soustraire. Le sujet se livre à son addiction (par exemple : utilisation d'une drogue, ou participation à un jeu d'argent), malgré la conscience aiguë qu'il a — le plus souvent — d'abus et de perte de sa liberté d'action, ou de leur éventualité.

L'anglicisme addiction est au sens courant souvent synonyme de toxicomanie[1] et désigne tout attachement nocif à une substance ou à une activité. Le terme d’assuétude, également noté bien que peu utilisé, a un sens similaire sans toutefois être aussi négatif (assuétude au chocolat mais dépendance à la cocaïne). Les vertus du chocolat sur le corps - 4-bouts-de-chocolats jimdo page!

Comme le montre le tableau résumant la composition chimique du chocolat, celui-ci est un aliment riche puisqu'il contient différents types de vitamines, sels minéraux et oligo-éléments.

Les vertus du chocolat sur le corps - 4-bouts-de-chocolats jimdo page!

Il est donc bénéfique pour notre santé et couvre certains de nos besoins journaliers. Tout d'abord, son important taux de glucides lui donne des vertus énergétiques. En effet, ses sucres dits "rapides", après dégradation dans l'estomac, vont être transformés directement en énergie. De plus, le fer contenu essentiellement dans le chocolat noir est un constituant majeur des mitochondries ; organites producteurs d'ATP et donc d'énergie. Par ailleurs, cet atome joue également un rôle dans la formation des globules rouges du sang. Pour conclure, on peut affirmer que le chocolat est un aliment riche et bénéfique de part sa multitude de composants mais il est à consommer malgré tout avec modération à cause de son taux important en lipides.

(voir également les recherches de M.Chaveron au sujet de la dépendance) L'addiction au chocolat : le mythe du siècle ? D'après la légende, Casanova buvait plusieurs tasses de chocolat le soir pour booster sa libido...

L'addiction au chocolat : le mythe du siècle ?

On nous avait dit que le chocolat était un aphrodisiaque et même un palliatif contre la déprime ! Faux ! L'addiction au chocolat serait en fait un mythe. Les grands consommateurs de cacao qui pensaient être accros au chocolat, vont devoir avaler la pilule. D'après les travaux menés par le scientifique Peter Rogers, de l'Université de Bristol, au Royaume-Uni, le chocolat ne contiendrait aucun ingrédient en quantité suffisante, susceptible de provoquer une addiction.

L’addiction au chocolat existe-t-elle? Vous sentez-vous dépendant?

L’addiction au chocolat existe-t-elle?

Article rédigé par Violaine Kermoal dans le cadre du cours d’Expression écrite en P3, année 2009, 2010. «Le chocolat est pour moi une vraie drogue car il me soulage en cas de stress, d’angoisse et me procure un plaisir inouï inexplicable. Je n’ai jamais trop aimé le sucre, ni les biscuits, je ne dévalise jamais mon frigo. Mais le chocolat, impossible de résister.

Je suis une véritable accro. Valérie fait partie de ces gens qu’on nomme chocolatomanes. On désigne par chocolatomanes les personnes qui ont un besoin incontrôlable de consommer une quantité importante de chocolat noir (le plus pur qu’il soit) quotidiennement: au moins 50 grammes par jour. Il est vrai qu’à première vue, on peut rapprocher cette attitude de celle du toxicomane qui a besoin de stupéfiants pour se sentir apaisé. Cependant, peut-on rapprocher le comportement apparemment compulsif du chocolatomane à celui du toxicomane? La personne dépendante a souvent conscience des risques de ses abus. . • •

Chocolatomanie

Addiction au chocolat. Et oui, on nous parle souvent des vertus du chocolat pour le magnésium qu’il contient (le bon chocolat seulement !)

Addiction au chocolat

Mais il faut savoir qu’il existe une forme d’addiction : on peut parle alors de chocolatomanie… La chocolatomanie peut se définir comme le besoin irrépressible de consommer une quantité importante de chocolat quotidiennement : au moins 50 g par jour.