background preloader

Paysans

Facebook Twitter

Écologique et abordable, cette ferme livrée en kit peut nourrir jusqu’à 150 personnes. Restez curieux.

Écologique et abordable, cette ferme livrée en kit peut nourrir jusqu’à 150 personnes

Suivez nous ! Cultiver sa propre ferme deviendrait presque un jeu d’enfant avec ce kit développé par la start-up Farm from a Box. Ce dernier promet à la clé de pouvoir nourrir 150 personnes. L’idée de cette ferme en kit a germé dans les esprits de Brandi DeCarli et Scott Thompson alors qu’ils travaillaient dans un foyer pour jeunes au Kenya. Ils ont pu remarquer que l’accès à la nourriture était souvent entravé par le manque d’infrastructures.

Ce kit à 50 000 dollars destiné aux organisations humanitaires, aux écoles mais également aux particuliers, contient un système d’irrigation complet ainsi qu’une pompe alimentée par énergie solaire. Afin de vous aider à comprendre comment gérer votre petite exploitation, le kit contient aussi 3 stages de formation en développement durable, utilisation des technologies, maintenance et gestion. Sarah, une petite épine verte dans le Grand Paris - BlueBees. Coeur Paysan : 35 producteurs s'unissent pour racheter un supermarché. Face à la grande distribution, les petits producteurs ne pèsent pas lourd.

Coeur Paysan : 35 producteurs s'unissent pour racheter un supermarché

Coeur Paysan : 35 producteurs s'unissent pour racheter un supermarché. L'astuce La Plus Simple Et La Plus Naturelle Pour Obtenir Une Plante De Rose D'une Branche. Maxime de Rostolan : "L'agro-écologie est plus rentable que l'agriculture conventionnelle" Annuaire de l'Agence Bio. Annuaire de l'Agence Bio. À Berlin, 2 000 mètres carrés pour nous apprendre à manger mieux. (Crédits : 2000qm.eu) "2 000 mètres carrés", c’est la surface d’un centre commercial, d’un parking de 200 voitures, ou le tiers de la pelouse du stade de France.

À Berlin, 2 000 mètres carrés pour nous apprendre à manger mieux

C’est aussi, à peu de choses près, la superficie dont chacun d’entre nous disposerait pour cultiver ses denrées alimentaires si l'ensemble des terres arables du monde (1,4 milliard d'hectares) était partagé équitablement. En un an, une telle parcelle peut fournir 15 tonnes de tomates, 8,5 tonnes de pommes de terre, ou une demi tonne de soja. "2 000 mètres carrés", c’est également le nom du projet berlinois lancé il y a deux ans par Regina, agricultrice, Florian, cuisinier, et Luise, webmaster. Fruits Oubliés Réseau - Un relais pour le maintien de la diversité fruitière. Peut-on vivre de la permaculture ? Ou bien est-ce un piège pour néo ruraux ? » COORDINATION de la NOUVELLE EDUCATION POPULAIRE. Pro­logue (facultatif) Un soir de la fin jan­vier, dans le cadre des jeu­dis en ques­tions –un cycle de conférences-débats men­suels et mi­li­tants dans le voi­si­nage de Mar­cillac– le café de Pruines re­ce­vait la vi­site de Lin­néa Lind­stroem pour par­ler de per­ma­cul­ture.

Peut-on vivre de la permaculture ? Ou bien est-ce un piège pour néo ruraux ? » COORDINATION de la NOUVELLE EDUCATION POPULAIRE

On a compté entre 70 et 80 par­ti­ci­pants, ce qui était pour le moins in­at­tendu pour un thème si spé­cia­lisé et pour une contrée si re­cu­lée. Pour moi, c’est la preuve que ça bouge en France du côté de la per­ma­cul­ture et de la transition. Dans le dé­bat qui a suivi la pré­sen­ta­tion, une ques­tion m’a par­ti­cu­liè­re­ment in­ter­pellé, à la­quelle ni l’intervenante ni nous autres pauvres as­pi­rants per­ma­cul­teurs n’avons pu ap­por­ter de ré­ponse en­tiè­re­ment sa­tis­fai­sante. Gros­siè­re­ment, la ques­tion se ré­su­mait à : “peut-on vivre de la permaculture ?” Echange de graines, troc aux plantes et boutures. Les chroniques d'Olivier de Robert: des tomates hors catégorie. Conter, ce n'est jamais que dire avec lenteur les joyeux brassages de la besace à mémoire.

Les chroniques d'Olivier de Robert: des tomates hors catégorie

Mais avant de parler, le conteur écoute. J'aime à me cacher dans les coins de bistrots. Ceux où si vous n'êtes pas du pays, les discussions s'arrêtent et les têtes se tournent quand vous entrez. Les cafés de fond de ruelles, ceux dont l'enseigne se fane et menace de se décrocher sous le poids de la poussière... J'aime aussi à flâner sur les marchés, ceux où s'entremêlent les couleurs et les parfums, allant des fromages aux origines incertaines jusqu'aux parfums d'orient, ceux où bérets et longues chevelures se croisent et se voient enfin... Renversant : ce manuel français du XIXe siècle va nourrir le monde de demain. Des melons mûrs à Paris dès le mois d’avril, des tonnes de légumes sur une surface pas plus grande qu’un terrain de foot, jusqu’à huit récoltes en une seule année… Ces performances agricoles incroyables ne sont le fruit ni d’engrais chimiques, ni de modifications génétiques, ni même de connaissances scientifiques de pointe.

Renversant : ce manuel français du XIXe siècle va nourrir le monde de demain

Et pour cause, ces prouesses datent du XIXe siècle et sont l’œuvre des quelques centaines de jardiniers-maraîchers parisiens qui assuraient alors l’autosuffisance de la capitale en légumes. Longtemps oubliés, ces savoir-faire sont aujourd’hui accessibles à tous à travers un manuel, publié en 1844 et récemment numérisé (merci au site Paysansansfrontieres.com de l’avoir partagé ici. Vers une économie de maraîchers. Le Ladoux. Olivier s’installe en 2006 sur la ferme familiale avec 20 hectares de céréales et 12 hectares de vignes en agriculture bio.

Le Ladoux

Parmi les 12 ha de vignes cultivées, 2 ha sont en location. Trailer Documentaire "La Voix du Vent"