background preloader

Souffrance au travail

Facebook Twitter

» [Livre] Mentir au travail, par Duarte Rolo. Duarte Rolo : «Dans les centres d’appels, les salariés expérimentent la trahison de soi» Source : Libération, le 23 septembre 2015.

» [Livre] Mentir au travail, par Duarte Rolo

Pour le psychologue clinicien, qui a enquêté dans des call centers, la tromperie généralisée, devenue une pratique managériale, génère non seulement «des formes de souffrances assez graves» pour les employés, mais aussi une rupture de confiance avec les clients. Comment les salariés réagissent-ils à un environnement de travail basé partiellement sur le mensonge ? Psychologue clinicien, docteur en psychologie du travail au Conservatoire national des arts et métiers, Duarte Rolo a enquêté avec Stéphane Le Lay pendant plusieurs années dans des centres d’appels téléphoniques. Il en publie les conclusions dans un livre qui vient de sortir, Mentir au travail.

Comment en être venu à étudier le mensonge dans ce centre d’appels ? GRÈVE-DOC by LeMeilleur DesOndes. DRH : Direction inhumaine des ressources (rediffusion de l'émission du 13 septembre 2013) Observer la forme des visages, analyser l'écriture, voire le groupe sanguin, tout cela pour choisir entre plusieurs CV.

DRH : Direction inhumaine des ressources (rediffusion de l'émission du 13 septembre 2013)

Il y aurait presque de quoi sourire si la graphologie par exemple n'était utilisée (disent certaines études) par presque 70% des entreprises pour recruter. Souffrance au travail : Le procès d’un système. À l’occasion de la sortie du webdocumentaire « À l’heure de la pause », Politis.fr ressort de ses archives son dossier sur la souffrance au travail.

Souffrance au travail : Le procès d’un système

La désindustrialisation, l’affaire Florange, un taux de chômage à plus de 10 % – du jamais vu depuis près de quinze ans. À l’heure des débats sur la compétitivité et la « flexisécurité », il est beaucoup question, et à juste titre, de l’emploi. France Info - Sciences. LE RACO: Avenir social sombre pour France Télécom. Par Thomas Lemahieu Que Didier Lombard parte ou non, son successeur, Stéphane Richard, a déjà été désigné par Nicolas Sarkozy.

LE RACO: Avenir social sombre pour France Télécom

Son profil n’a vraiment pas de quoi rassurer.« Lombard démission ! » Le cri de ralliement fait florès ces derniers jours. On l’entend dans la rue lors des rassemblements de salariés de France Télécom ou dans les travées de la gauche à l’Assemblée nationale. Pour ceux qui le lancent, il s’agit d’obtenir, à travers les départs immédiats de Didier Lombard et de Pierre-Louis Wenes, son bras droit, de France Télécom, la fin d’un système de « management par la terreur », avec ses restructurations, ses mobilités forcées et sa course à la rentabilité. Le 1er janvier 2010, il doit être nommé directeur général délégué chargé des affaires internationales et ensuite, début 2011, au terme du mandat de Didier Lombard, il est destiné à diriger l’entreprise.

Un petit alchimiste de l’ultra-finance Ami du président, des syndicalistes moins. Suicides au travail: "Des non-dits absolument effrayants" - Trav. En 2008, vous aviez déjà réalisé une enquête, pour la télévision (voir ci-contre), au sujet des suicides au travail.

Suicides au travail: "Des non-dits absolument effrayants" - Trav

Pourquoi écrire un livre un an plus tard? L'enquête que j'avais réalisée pour la télévision - et sur laquelle 40% du livre environ s'appuient - avait été à l'époque un phénomène d'audience étrange, comme un symptôme de l'intérêt des gens pour un problème qu'ils jugeaient sérieux. Sans publicité particulière, deux millions de personnes ont vu ce film, ce qui n'est pas négligeable. J'en ai donc tiré la conclusion que la société avait un besoin, vital, de débat sur le sujet. Stress au travail. Sortie du livre « Histoire secrète du patronat de 1945 à nos jou. Le monde patronal a son histoire glorieuse, celle des grands-capitaines-d’industrie, ceux qui à la sueur de leur front, ont monté des empires.

sortie du livre « Histoire secrète du patronat de 1945 à nos jou

Une histoire que célèbre régulièrement la presse économique, friande de ces sagas heureuses. Et puis… il y a le reste : les secrets de cette petite famille qu’est le capitalisme français et que s’emploient à débusquer les auteurs de L’histoire secrète du patronat. Collusions politiques, pantouflage, ou espionnage… Autant de pratiques sur lesquelles les mêmes capitaines d’industrie préfèrent rester discrets. Partis à l’assaut de cette forteresse imprenable, gardées par d’efficaces cerbères de la communication, cinq journalistes d’investigation Benoit Collombat, David Servenay, Martine Orange, Erwan Seznec, Frédéric Charpier brossent dans ce livre un édifiant tableau des mœurs patronales depuis l’après-guerre. En matière d’information économique, on parle souvent de la guerre des communicants.

Bonnes feuilles De grands changements se préparent. Mon travail m’a tuer… « humeurs de gauche. Alors que Sakozy fanfaronne avec son plan à 35 milliards avec lequel il va devoir ramer bien fort pour tenter de nous convaincre qu’il ne sponsorise pas AREVA avec notre argent comme il l’a fait pour les banques, c’est à dire sans contrepartie, j’ai préféré m’intéresser quant à moi à cette autre nouvelle, probablement moins commentée (71 articles sur Google… contre 536 articles pour le plan de Sarko), mais qui me parle davantage aujourd’hui : les résultats du « questionnaire sur le stress et les conditions de travail " envoyé par Technologia aux salariés de France Télécoms.

Mon travail m’a tuer… « humeurs de gauche

Par delà le phénomène des suicides, déjà si inquiétant, dont certains cherchaient à minimiser l’existence alors même que d’autres tentaient eux d’alerter la direction de leur entreprise depuis plus de deux ans pour sauver des vies, on y apprend que la souffrance au travail n’est pas seulement le thème de l’œuvre de Christian Dejours, mais une réalité. Et vive la résistance ! …. au travail aussi. Like this: